Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lancement des activités du GUDE-PME, Patrick Achi rassurant : « Aujourd'hui, nous allons plus fort et plus vite »
 

Côte d'Ivoire : Lancement des activités du GUDE-PME, Patrick Achi rassurant : « Aujourd'hui, nous allons plus fort et plus vite »

 
 
 
 3389 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 décembre 2022 - 13:57

Achi et l'ensemble des participants ce lundi à Abidjan



Jérôme Patrick Achi, Premier ministre, chef du Gouvernement, a lancé officiellement aujourd'hui les activités du Guichet Unique de Développement des Petites et Moyennes Entreprises de Côte d'Ivoire (GUDE-PME), créé le 26 janvier 2022 par l'Etat de Côte d'Ivoire.


Point d'entrée central à tout entrepreneur ivoirien en coordonnant un continuum d'accompagnement et de financement dès la création des entreprises et tout au long de leur développement, le Guichet Unique de Développement des PME (GUDE-PME) est l'outil opérationnel dont le secteur privé en général et l'écosystème des Startups, des Très Petites Entreprises (TPE), des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) en particulier avait besoin pour accélérer son développement et renforcer sa contribution à la création de richesses et d'emplois.


Le rôle stratégique confié au GUDE-PME est de favoriser l'innovation, l'amorçage, le développement, la conquête des marchés extérieurs, en contribuant à l'accompagnement des entreprises, à la facilitation de leur accès au financement et à l'obtention de garanties. Par ses missions, il est appelé à être le portail de fédération des actions de l'ensemble des acteurs de l'écosystème, à savoir les PME, les faitières de PME, le système bancaire et financier, les incubateurs et les cabinets-conseils.


Le Premier ministre a indiqué que le Guichet permet aux PME existantes qui fonctionnent bien, mais qui ont du mal à décoller d'accélérer leur processus de développement.


« Cette structure sera l'allié de nos entrepreneurs pour apporter des réponses concrètes et innovantes à leurs enjeux de création, de financement et de croissance. Pour faire d'eux des fers de lance d'une Côte d'Ivoire prospère et solidaire où les emplois sont nombreux, des revenus croissants et des progrès partagés. Aujourd'hui, nous allons plus. Plus fort et plus vite. L'Etat a décidé de jouer un rôle encore plus proactif dans l'accélération du secteur et le renforcement de nos chaînes de valeurs stratégiques nationales. Ce nouveau vol, cette nouvelle ambition, ils vont s'incarner au travers de deux initiatives majeures, d'une part faire grandir les champions, renforcer l'écosystème de développement des PME», a précisé, le chef du Gouvernement.


 

Souleymane Diarassouba, ministre du Commerce et de l'industrie et de la promotion des PME a affirmé que le Guichet est créé pour agir en appui des politiques publiques conduites par l'Etat dans les régions et les communes, le Guichet Unique de Développement des PME est la matérialisation de la volonté politique affichée par le Président de la République de renforcer la compétitivité des régions par un environnement des affaires plus favorable et attractif, car à terme, à l'entendre, le Guichet est appelé à ouvrir des Bureaux dans chacune des régions du pays.


Selon lui, grâce à la synergie d'actions entre ses deux filiales Accompagnement et Garantie, le GUDE-PME apporte la réponse au besoin de centralisation et de coordination de l'offre de services et d'accompagnement, ainsi que de financements des investissements et des fonds de roulement des entreprises depuis leur création et tout le long de leur croissance.


Il a invité, toutes les parties prenantes nationales ainsi que les partenaires techniques et financiers à s'approprier cet important outil de développement et à en faire un interlocuteur de choix dans la mise en œuvre de leurs différentes initiatives.


En sa qualité de ministre de tutelle, Souleymane Diarassouba a pris l'engagement de travailler, en liaison avec les différents organes, à l'opérationnalisation effective du Guichet des PME de sorte qu'ils deviennent, dès les prochains mois, le levier de développement des entreprises et le vecteur de créations d'emplois.


Avec ce dispositif, la Côte d'Ivoire peut espérer en des meilleurs lendemains pour le secteur des PME, et conséquemment pour son économie, ce qui contribuera de façon significative à l'amélioration de la qualité de vie des ménages.


 

Moussa Sanogo, ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat, a appelé au renforcement de la capacité des Ivoiriens à créer des richesses par l'entrepreneuriat et ancré dans la conscience nationale.


Il est nécessaire de construire en Côte d'Ivoire, l'esprit d'entrepreneuriat et de soutenir ceux qui s'engagent dans cette voie avec audace. Les PME d'aujourd'hui sont les PEPITE de demain et les champions d'après-demain. C'est la capacité d'accompagner les PME et les jeunes pousses innovantes aujourd'hui, qui permettra demain de voir des Ivoiriens émergés en internationale dans le monde des Affaires et assurer le rayonnement de notre pays.


Le ministre du Budget et du portefeuille de l'Etat a souhaité une révision du système actuel de solutions de financements et d'accompagnement qui paraît relativement éparpillé et insuffisant, ciblé pour obtenir un développement satisfaisant des PME.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lancement des activités du GUDE-PME, Patrick Achi rassurant : « Aujourd'hui, nous allons plus fort et plus vite »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah, oui ! Aujourd'hui, on métamorphose... On passe à la vitesse très supérieure. Et cela passe par le développement du secteur privé notamment par les PME. Il faut que nos frères et sœurs changent leur mentalité et embrassent cette nouvelle culture en créant et développant leurs propres affaires. L'état ne peut embaucher tout le monde et tous les doctorants. On n'est plus en 1960 ou 1970... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter