Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, session 2022 du PJCI, Vah Yao Josué invite les autorités à faire confiance à la jeunesse
 

Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, session 2022 du PJCI, Vah Yao Josué invite les autorités à faire confiance à la jeunesse

 
 
 
 1734 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 décembre 2022 - 17:47

Des participants à la session 2022 du PJCI (ph KOACI) 



La Fondation Félix Houphouët Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro, a abrité le vendredi 16 décembre 2022, la cérémonie d'ouverture de la session parlementaire annuelle du Parlement des Jeunes de Côte d'Ivoire (PJCI). Les jeunes parlementaires venus de toutes les régions de la Côte d'Ivoire, se sont mobilisés pour y participer.


L'ouverture des travaux de cette session parlementaire autour du Thème : « Contribution de la Jeunesse pour une Côte d'Ivoire solidaire et un développement durable » était placée sous le patronage de Jeannot Ahoussou Kouadio Président du Sénat représenté par le Vénérable Vassiriki Diaby Sénateur de la région du Kabadougou. Cette session a été marquée par différentes conférences animées par des experts sur les thématiques du terrorisme, l'utilisation de la drogue en milieu scolaire..., au cours de laquelle, les jeunes Parlementaires ont prie l'engagement d'être une force de proposition auprès des autorités de leur différente localités pour renforcer l'unité nationale. 


 

« Nos remerciements à l’égard de SEM le Président du Senat, qui nous avez adopté dès le premier contact, en signe de père, avec une bonté de cœur, en associant la jeunesse du PJCI, mieux en lui accordant une place prépondérante dans ses actions et activités du Senat (...) Il est pour nous jeunes parlementaires un modèle de par son sens d’ouverture, son humilité et sa disponibilité sans oublier son parcours professionnel.» a indiqué Vah Yao Josué, président du PJCI qui a traduit toute sa reconnaissance à Jeannot Ahoussou Kouadio, patron du sénat ivoirien.


Le président du PJCI a par la suite fait un large tour d'horizon sur la situation socio-politique qui est constatée sur le territoire national. Les conditions de vie de la jeunesse, la situation des 3000 docteurs non recrutés, la cherté de la vie, la révision de la liste électorale (RLE 2022), des tensions diplomatiques entre la Côte d’Ivoire et le Mali suite à l’arrestation de 49 soldats ivoiriens en mission au Mali, sont entre autres les sujets évoqués. Face à cela, le PJCI a proposé ses pistes de solutions.


Enfin, Vah Yao Josué a invité les autorités à faire confiance à la jeunesse de sa structure. « Je vous invite à nous confier des missions, je vous invite à nous faire confiance, faites confiance à la jeunesse du Parlement des Jeunes de Côte d’Ivoire comme un fidèle musulman qui va à la Mecque chaque année ou comme un fidèle chrétien qui va à la messe chaque Dimanche.» a-t-il conclu.


Démarrée le jeudi 15 décembre, la session ordinaire du parlement des jeunes de Côte d’Ivoire s'est achevée le samedi 17 décembre 2022 à la fondation Felix Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix de Yamoussoukro.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yamoussoukro, session 2022 du PJCI, Vah Yao Josué invite les autorités à faire confiance à la jeunesse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter