Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Tension dans un village de Biankouma, des planteurs déguerpis de leurs champs à la suite d'un conflit sur 186 ha
 

Côte d'Ivoire : Tension dans un village de Biankouma, des planteurs déguerpis de leurs champs à la suite d'un conflit sur 186 ha

 
 
 
 9173 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 janvier 2023 - 11:19

 tension à Biankouma (Ph KOACI)


 

Les planteurs de la localité de Santa, une sous-préfecture du département de Biankouma, ne savent plus où donner de la tête. Pour cause, un conflit sur un terrain de 186 ha les oppose au nommé Justin n’Ga depuis bientôt trois ans.

 

Ce conflit portant sur 186 ha de forêts a été porté devant les tribunaux. À la suite d’un jugement No344/2014 du 26/06/2014 R.G 403/2013 acte 1), les juges ont tranché en faveur de ces planteurs. Sauf que l’appel interjeté par Justin N’Ga à la cour d’appel de Daloa lui a donné raison pour faute de comparution de ses adversaires.

 

Depuis lors, ces planteurs sont à couteaux tirés avec Monsieur Jutsin N’Ga. D’ailleurs ce qui a jeté le feu aux poudres, c’est le déguerpissement de leurs plantations de ces planteurs.

 

Réunis au sein d’un collectif des planteurs, ces planteurs appellent au secours pour que la solution soit rapidement trouvée.

 

Selon eux, même si la décision de justice donne raison à leur adversaire, à cause d’une personne

 

« Si ça doit rester ainsi qu’on nous permette de récolter nos productions, car ce sont les efforts de nos durs labeurs ou qu’on nous dédommage. Cette situation est en train de créer beaucoup de tension, car nous sommes nombreux, c’est presque tout le village qui est secoué par cette affaire », plaident-ils.

 

De son côté, prétextant de la grosse du tribunal de Daloa qui lui donne raison, Justin N’Ga affirme avoir voulu négocier avec les déguerpis, mais cela n’a pas abouti.

 

« Mon ancêtre a transmis ces terres à mes grands-parents qui les ont transmis à mes parents. Après mes parents, je suis en droit de réclamer ce qui me revient de droit. C’est ce que j’ai fait avec les papiers qui attestent que je suis propriétaire. Je veux la paix aussi. Je n’ai rien contre qui que ce soit», argue-t-il.


 

 

 

Jean Chrésus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Tension dans un village de Biankouma, des planteurs déguerpis de leurs champs à la suite d'un conflit sur 186 ha
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Tranquila... Tranquilo... Chers frères et sœurs. Nous allons régler cela par la voie eu dialogue prônée par l'homme de paix Ouattara... Pas besoin d'aller à l'affrontement...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter