Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lancement de la semaine de la sécurité routière, sensibilisation et répression, traque des véhicules non en règles
 

Côte d'Ivoire : Lancement de la semaine de la sécurité routière, sensibilisation et répression, traque des véhicules non en règles

 
 
 
 3502 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 03 février 2023 - 13:17

Coné Dioman ce vendredi à Abidjan



Le Gouvernement a pris d'importantes décisions en matière de sécurité routière, au nombre desquelles, l'organisation tous les mois d'une semaine de sécurité routière.


Coné Dioman, Directeur de cabinet d'Amadou Koné, ministre des Transports, a donné ce jour, au rez-de-chaussée du Postel 2001, le top départ de la semaine de sécurité routière du mois de février avec les rollers, qui prendra fin le 10 février prochain.


Le Directeur de cabinet a à l'occasion annoncé que les Forces de l'ordre, notamment, la police spéciale de la sécurité routière, la police nationale et la gendarmerie sont également mobilisées sur le terrain pour contribuer à la semaine de sécurité routière.


La Semaine de sécurité routière consiste à sensibiliser les automobilistes, les usagers de la route sur leurs responsabilités en matière de sécurité routière. Elle va donc s'étaler sur 7 jours. Selon Coné Dioman, sur les 7 jours, le ministère des Transports va monter progressivement en puissance.


 

« En plus de la sensibilisation, les cas où il n'est pas question de laisser partir les automobilistes, ils feront l'objet de répression », a prévenu, le Directeur de cabinet, qui a au passage indiqué que d'importantes forces de l'ordre ont été mobilisées aussi bien qu'à Abidjan qu'à l'intérieur du pays.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« On nous signale qu'il y a plus de 11000 policiers, tout comme toute l'administration du ministère des Transports et les autres administrations qui interviennent en matière de sécurité routière, sont mobilisées", a-t-il ajouté. 

M. Coné a soutenu que le succès de cette opération de sensibilisation, de répression, c'est d'abord les changements de comportements sur les routes.


« Vous allez voir que certains automobilistes vont changer de comportement. Vous allez voir que sur les routes certaines voitures qui n'ont pas le droit de circuler seront retirées. La fluidité sur les routes sera de mise pour la simple raison que les véhicules qui ne seront pas en règle ne prendront pas la route. Cela contribuer à la sécurité routière que nous recherchons tant et cela va sauver des vies également », s'est justifié le Directeur de cabinet.

Il appelle les usagers de la route et les populations en général, à la prudence, à se mettre en règle, à respecter les règles du code de la route.


« C'est également de faire en sorte qu'il y ait moins d'accidents et de faire en sorte que le civisme sur nos routes soir une réalité. Stop à l'incivisme sur nos routes », a souligné, le collaborateur d'Amadou Koné.


 

S'adressant aux rollers qui distribueront les flyers dans la ville, le Directeur de cabinet les a encouragés à arpenter les artères de la capitale économique ivoirienne pour sensibiliser les usagers de la route.


« Nous sommes satisfaits pour ce que vous faites pour la sécurité routière Merci de contribuer au lancement de la semaine de la sécurité routière. C'est une importante activité organisée par le ministère des Transports qui débute aujourd'hui pour prendre fin le 10 février. Nous vous invitons à arpenter toutes les rues de la ville et à distribuer les messages de la sensibilisation à travers les flyers. Bonne mission à vous. Nous sommes tous concernés par la sécurité routière », a conclu l'ancien magistrat.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lancement de la semaine de la sécurité routière, sensibilisation et répression, traque des véhicules non en règles
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
C'est une affaire de tous. Nous devons tous y adhérer...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BAHEFOUE
Oui @Peace j'adhère à cette campagne. En matière de Sureté et Sécurité la répétition n'est pas inutile. Dans l'avion et sur les plates formes pétrolières on rappelle toujours les consignes de sécurité. Ce message a été fait déjà sur @koaci et pour la circonstance je le remets car le contenu sied à la semaine de sensibilisation.. Pour les accidents c'est Vraiment dommage, ça commence à faire un peu trop, trop de morts sur les routes et dans l'eau et ce par ignorance, par entêtement ou indiscipline, par manque de vigilance et d'encadrement. Je fais encore un appel à l'ONPC à mon modeste niveau de sachant pour que cette structure descende sur le terrain pour encadrer et sensibiliser davantage nos communautés pour réduire l'occurrence de ces accidents. Je dis que nous pouvons faire quelque chose l'accident n'est pas une fatalité. Nous pouvons faire à travers l'ONPC la sensibilisation et la formation les vendredis et les dimanches devant les mosquées et les églises : Il faut faire relayer au niveau des communautés le port obligatoire des gilets pour conduire une pirogue ou une barge. Le port obligatoire de casques, lunettes appropriées et gilets fluorescents de jour comme de nuit pour les 3 roues. Aux sociétés de transport INSTALLATION DES OBC (On board computer) limiteurs de vitesse dans les cars et massa. Formation Absolue de la CONDUITE DEFENSIVE (Defensive Driving Course) de tous les chauffeurs. IL faut insister pour l'instant sur la réduction de la vitesse surtout pour la traversée des villes et villages pas plus de 50 km/h et sans klaxons. Je reviens encore sur ma PROPOSITION DE LIER LA BASE DE DONNEES DE SICTA A CELLE DES PEAGES pour immobiliser tout véhicule non à jour de la visite Technique. J'espère que cette proposition qui me tient faite plusieurs fois et qui me tient à soit vue et mise en application. Trop de véhicules hors normes et trop de comportements à risques nous conduisent à ces drames. Vous avez dit cortèges de funérailles et mariages trop de risques inutiles; il faut sévir. Condoléances aux familles meurtries à cause des comportements à risques.. and Could GOD Help us
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Merci frère @BAHEFOUE pour ton input enrichissant. En effet, aucune mesure n'est de trop ou à sous-estimer quand il s'agit de préserver des vies humaines. Puisque tu parles de gilets, j'ai moi-même eu à constater le manque de gilets pour chaque passager lors d'une traversée au bâteau bus de Yop à Treichville. C'était inacceptable et dangereux. Par ailleurs, je souscris pleinement à ta ta suggestion de OBC limiteur de vitesse. Mais, ma question est d'ordre pratique. Que suggères-tu pour le financement ? Qui devrait porter ces coûts, l'état ou les transporteurs ou une forme hybride avec subvention ? C'est certain que les transporteurs feront de la résistance s'ils devaient les payer. En outre, la defensive driving est une idée excellente si on pouvait la rendre obligatoire et cela périodiquement pour les chauffeurs de transports en commun. Encore mieux, puisque le système de points va entrer en vigueur bientôt, on pourra comme "incentives" ou carottes donner des points pour chaque cours de defensive driving pris périodiquement. Juste une suggestion... Merci...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter