Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Recrutement des Docteurs non recrutés, Adama Diawara annonce 675 postes pour l'année 2023 et fait des propositions à ceux qui ne trouveront de points de chutes
 

Côte d'Ivoire : Recrutement des Docteurs non recrutés, Adama Diawara annonce 675 postes pour l'année 2023 et fait des propositions à ceux qui ne trouveront de points de chutes

 
 
 
 9061 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 04 février 2023 - 09:47


Adama Diawara, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a eu cet après-midi, une rencontre avec les Collectifs des Docteurs non recrutés à l'auditorium de la Primature. Ils ont échangé à bâton rompu sans langue de bois.


Le ministre leur avons expliqué simplement que le Président de la République fait beaucoup d'efforts pour le recrutement des Docteurs non recrutés.


«Si nous prenons les trois années 2021, 2022 et 2023, nous avons recruté environ 2000 Docteurs non recrutés. Puisque qu'en 2021, nous avons recruté 606, en 2022, 651. Cette année 2023, nous allons recruter courant premier trimestre 675. L'Etat fait beaucoup d'efforts pour recruter ces Docteurs là », s'est justifié, Adama Diawara.


En dehors du recrutement comme Assistants, Assistants chefs de cliniques, attachés de recherche en tant qu'enseignant chercheur ou chercheur, le ministre a rassuré ses hôtes que beaucoup d'opportunités s'offrent à eux. «Je leur ai fait étalage de toutes ces possibilités qui s'offrent à eux. Par exemple, la possibilité d’intégrer l’Ecole normale supérieure (ENS) et en sortir professeur de Lycée et par la suite, par voie de glissement catégoriel réintégrer s'ils veulent, le système d'enseignement supérieur et de recherche scientifique, tout comme la possibilité d’intégrer directement la Fonction publique et par la suite intégrer le système d’Enseignement et de la recherche scientifique par voie de glissement catégoriel. Possibilité également, d'aller enseigner dans une université ou grande école privée, possibilité d'intégrer une entreprise privée, nationale ou étrangère d'ailleurs, comme possibilité d'aller enseigner dans un établissement d'enseignement supérieur public ou privé à l’étranger, possibilité comme l'a dit monsieur le Premier ministre de se reconvertir dans un secteur plus porteur en terme d'emplois. Mais possibilité d'auto emploi, c’est-à-dire de création d'emploi notamment dans le processus de valorisation des résultats de leurs travaux de thèse », a-t-il expliqué.


«Actuellement avec le ministère de la Fonction publique, nous sommes en train de travailler à faire en sorte que le doctorat soit reconnu comme un diplôme d'accès à la fonction publique », a ajouté, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


 

A l'occasion de cette rencontre, le ministre Diawara a mis fin sur le débat sur le nombre des Docteurs non recrutés. Il a révélé qu'ils sont au nombre de 1919.


«Le chiffre 3000 qui est véhiculé du point de vue communicationnel ça paraît rond, en réalité on n'a pas 3000 Docteurs non recrutés, je suis désolé. Déjà en décembre 2021, j'ai demandé aux Docteurs non recrutés de se compter eux-mêmes de faire leur propre dénombrement. Ils se sont comptés, ils m'ont emmené un fichier qui faisait exactement 1463 Docteurs non recrutés. Lorsque nous avons organisé, le concours de juin 2022, le nombre de candidats était exactement de 1919. Il y a du tout la dedans, des Docteurs du 3ème cycle, des Docteurs d'Etat, des Docteurs thèse unique, des Docteurs PHD, mais également, des titulaires de diplômes d'expertises et des ingénieurs de conception. On dit 1919, il n'y a pas que des Docteurs non recrutés dedans. Sans oublier qu'au niveau de la médecine, il s'agit de Docteurs en médecine qui sont de anciens internes, parce qu'en médecine, il ne s'agit uniquement d'avoir le doctorat d'exercice mais il également d'être un ancien interne. Pour résumer, lors du concours de 2022, on avait en tout et pour tout, tout confondu 1919 », a-t-il précisé .


14120 doctorants sont en formation dans les universités publiques. Le ministre a révélé qu'ils ne pourront pas intégrer les écoles doctorales mais des solutions seront trouvées.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

« On a pas le choix, quand un problème systémique se pose de la sorte, il vaut mieux le résoudre que de le déplacer. Actuellement nous avons dans nos universités publiques 14120 doctorants. Ce qui est énorme, ne serait-ce qu'en comparant cela au nombre total d'enseignants chercheurs et chercheurs qui est actuellement de 5592. Le plus grave quand on fait le ratio, doctorant divisé par enseignant de rang A, c’est-à-dire maître de conférences et professeurs titulaires, on a un ratio qui n'est pas bon du tout. Quand je prend par exemple, l'UFR de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké on se retrouve à 42, c’est-à-dire qu'un enseignant de rang A, à lui seul encadre 42 doctorants. Ce qui n'a pas de sens. En réalité ça un impact négatif sur la qualité de l'encadrement, c'est pourquoi, il faut faire très attention.


Quand nous allons finir d'ouvrir les écoles doctorales, on va définir le nombre de doctorant qui rentre dans chaque école. Et les 14120 qui sont dans le pipe on trouvera un moyen pour leur trouver des points de chutes de tel sorte que le nombre de doctorant qui rentre dans les écoles doctorales qui à la sortie avec une thèse en poche soit en adéquation avec la capacité d'absorption du marché d'emplois. Déjà dans un premier temps dans la gestion des flux au niveau de l'enseignement supérieur, il faut que ce nombre de doctorant soit en adéquation avec la capacité d'accueil d'encadrement des universités », a conclu, Adama Diawara.



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Recrutement des Docteurs non recrutés, Adama Diawara annonce 675 postes pour l'année 2023 et fait des propositions à ceux qui ne trouveront de points de chutes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Salutations au gouvernement pour tous ces efforts de recrutement... Une chose est certaine comme le soleil qui se lève et se couche, l'état dans aucun pays du monde ne peut embaucher tous ces gradués furent-ils docteurs ou pas. Faut pas aussi faire des doctorats de je ne sais quoi pour la forme quand il n'y a aucun débouché sur le marché du travail. Soyons réalistes et pragmatiques. On n'est plus en 1960... Juste un observateur de passage...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter