Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : « Empêché »  d'avoir accès au village Bouhitafla (Vavoua), Stéphane Kipré dénonce le manque de fair-play de Kalou Bonaventure nouveau membre du RHDP
 

Côte d'Ivoire : « Empêché » d'avoir accès au village Bouhitafla (Vavoua), Stéphane Kipré dénonce le manque de fair-play de Kalou Bonaventure nouveau membre du RHDP

 
 
 
 7001 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 février 2023 - 12:31

Stéphane Kipré mercredi à Vavoua (DR) 


Le 1er Vice-président Exécutif du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI), chargé de l’implantation, Stéphane Kipré a adressé au Maire de Vavoua, Bonaventure Kalou un message des plus salés. C’était à Bonoufla, le mercredi 15 février 2023, dans le cadre de la tournée d’implantation de son parti, qui devrait le conduire dans le Worodougou.


Effectuant une escale fraternelle dans le village de Bonoufla, en allant à Séguéla, le 1er Vice-président du PPA-CI, chargé de l’implantation, n’a pas manqué d’envoyer un message empreint de franc-jeu à Kalou Bonaventure, le tout nouveau maire RHDP, qu’il considère comme son frère et ami. C’est que, 24 heures plus tôt, l’ex-footballeur international a interdit au messager du président Laurent Gbagbo l’accès à son village Bouhitafla, où ce dernier devait rencontrer la population pour échanges. Il n’en fallait pas plus pour que le VP du PPA-CI, Stéphane Kipré lui rappelle l’esprit franc-jeu qui l’animait autrefois sur les terrains de football.


« Bouhitafla est un village symbole pour moi, parce que le 1er délégué départemental de mon ex parti, l’UNG est feu Kalou Antoine, le père de Kalou Bonaventure » a indiqué le président Stéphane Kipré avant de poursuivre : « C’est pourquoi, j’ai tenu à me rendre à Bouhitafla saluer les parents. Il y a sept mois, le Maire Kalou Bonaventure m’a réservé un accueil chaleureux lors de mon passage à Vavoua en mai 2022 ». Mais pourquoi « Ce frère d’hier si hospitalier se comporte-t-il de la sorte aujourd’hui ? » interroge le natif de Guéya.


Pour lui, l’adhésion du 1er magistrat de Vavoua au RHDP pourrait expliquer son attitude. Si c’est le cas, le président Stéphane Kipré dit ceci :


 

« On peut changer sa conviction. Mais quand tu changes, ça ne doit pas changer l’esprit franc-jeu d’hier. Le fair-play que tu appliquais hier, il faut l’appliquer aujourd’hui sur le terrain politique ». En plus, Stéphane Kipré a invité le maire de Vavoua à faire le distinguo dans son approche : « Ce n’est pas parce qu’un élu change de parti politique que tous ses électeurs le suivent. Non, nos parents de Vavoua n’ont pas décidé d’aller au restaurant » Et de poursuivre :


« Nous, les enfants de Laurent Gbagbo, accueillons tout le monde. Arrêtez les menaces, car les menaces ne font pas la politique ». Se prononçant sur la propagande tendant à faire croire que le fonctionnement des institutions départementales et communales repose sur la magnanimité du pouvoir en place, Stéphane Kipré rappel ceci : « Arrêtez d’utiliser le budget pour faire du chantage politique » Allusion faite au transfuge du PDCI qui a déposé ses valises au RHDP, Dodo Gouali Junior en l’occurrence. Devant les parents de ce dernier et en présence du chef de village, Séri Kipré Salomon, le messager de Gbagbo a annoncé une grande tournée de mobilisation dans le département de Vavoua, bientôt. Histoire de porter aux populations le message de paix et de vérité du président Laurent Gbagbo.


 « Que tu sois élu RHDP, Que tu sois élu PPACI ou PDCI, On n’a pas besoin de changer de bord politique, de changer sa personnalité politique pour être en droit de recevoir les moyens de l’État. Ce que l’État donne pour construire des écoles, des centres de santé ou des châteaux d’eau, c’est notre argent à tous. C’est l’argent de l’État. Si le pouvoir oblige un élu local par des moyens de pression à changer son bord de la politique, ses convictions politiques, c’est tout simplement du chantage politique. Quand on est élu d’une localité, l’argent qui doit être mis à disposition pour le développement ou pour engager les chantiers de développement appartient à l’État. C’est l’argent du contribuable ivoirien et non celui d’un parti politique », a indiqué l’envoyé de Laurent Gbagbo.

 

Selon l’ex-président du défunt parti UNG, lorsque le pouvoir se met dans une posture pareille et force presque les élus indépendants à se rallier au parti au pouvoir, c’est un acte qui ne respecte pas le principe de la démocratie, encore moins la souveraineté des populations qui ont choisi de voter un tel candidat pour le projet qu’il porte, pour les valeurs qu’il incarne et même pour son bord politique qui n’est pas celui au pouvoir. Les populations votent en connaissance de cause. 


« Pour un élu qui change de bord politique en pensant bénéficier des faveurs du pouvoir en place, c’est aussi de la trahison politique. En politique, l’on ne trahit pas parce que les populations t’ont choisi pour ton bord politique, pour ton projet politique, il n’y a pas de raison qu’au cours d’un mandat, on retourne sa veste. Quand tu trahis tes convictions politiques, le peuple doit te sanctionner, Vavoua doit sanctionner tous ceux qui ont changé de bord politique pour bénéficier des largesses du pouvoir. Parce qu’ils ont trahi Vavoua ! Lorsqu’un élu décide d’empêcher les activités d’un adversaire politique dans sa région. C’est un acte qui ne respecte pas le principe de la démocratie », a-t-il ajouté.


 

Après l’étape de Vavoua, la délégation du 1er vice -président du PPA-CI Stéphane Kipré a continué dans le Worodougou pour une mission de remobilisation des bases du 15 au 19 février 2023



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : « Empêché » d'avoir accès au village Bouhitafla (Vavoua), Stéphane Kipré dénonce le manque de fair-play de Kalou Bonaventure nouveau membre du RHDP
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
tomas
la mauvaise foi des hommes du ppaci est devenu un mode de vie.lui stephane kipré n’était i pas MFA , après il a quitté mfa pour creer l'UNG et aujourd’hui membre de PPACI.COMMENT ON APPELLE CE MOUVEMENT DE KIPRE? pour lui c'est logique mais pour les autres c'est un crime.quand Giamien konan a déposé ses valises au pdci les opposants ont sautés de joie alors qu'il avait crée un parti politique ; comment on appelle ça?je trouve désolant que des hommes politiques ont juste pour programme pour s'occuper de la gestion des autres partis ? tu invites un peuple à un meeting c'est pour venir dire que celui a quitté son parti pour un autre alors que toi même tu as fais la même chose.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Kalou n'est plus Kalou. Depuis qu'il a accepté de manger au restaurant du diable, il est maintenant téléguidé par ce dernier. C'est le rdr qui a demandé à kalou de refusé son village à kipré. Tampiri
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Mais où est notre post concernant les mensonges de ce quidam kipré, mythomane comme son beau-père koudou ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter