Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Convocation de Damana Pickass, Stéphane Kipré depuis Gboguhé : « L'heure des intimidations est terminée ! »
 

Côte d'Ivoire : Convocation de Damana Pickass, Stéphane Kipré depuis Gboguhé : « L'heure des intimidations est terminée ! »

 
 
 
 6906 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 février 2023 - 11:08

Damana Pickass présentant sa convocation (DR) 



Le Secrétaire Général du Parti des Peuples Africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI) a été, Damana Adia Pickass, par le Juge d’Instruction, Enokou Gnamiabra Eunice, en charge du 10e cabinet d’instruction au Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau.


Selon la convocation consultée par KOACI, l’homme politique doit se présenter le vendredi 24 février 2023, à la Cellule Spéciale d’Enquête contre le Terrorisme sise aux Deux-Plateaux à Cocody non loin de l’ancienne présidence de l’Université de Bouaké pour affaire le concernant.


LA CONVOCATION

Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

En meeting le mercredi 22 février 2022 à Gboguhé dans le Département de Daloa, le Vice-Président du PPA-CI en charge de l’implantation du parti s’est prononcé sur cette convocation de son camarade.


Stéphane Kipré a saisi cette occasion pour inviter le pouvoir à s’inscrire résolument dans la dynamique de paix et de réconciliation amorcée. 


« L’heure des intimidations est terminée ! », a-t-il martelé, avant de poursuivre.


 « Il faut mettre fin aux tentatives d’intimidation, comme la convocation du secrétaire général du parti, le camarade Damana Pickass, à qui je réitère mon soutien ferme. Je l’ai dit, nous portons tous un regard attentif sur cette énième convocation. L’heure des intimidations est passée. La Côte d’Ivoire veut aller de l’avant et cela passe par le respect des droits des uns et des autres. »


 

Il faut préciser que contrairement à ce que l’on pourrait reprocher à Damana Pickass, le juge d’instruction n’a fait aucun cas du motif à cette heure de sa convocation sur le document consulté par notre Rédaction.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Au charbon depuis tant d'années, Guikahué mérite-t-il la présidence du PDCI ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Média, en perte de vitesse, Blé Goudé tente-t-il d'exister à travers...
 
2755
Oui
59%  
 
1765
Non
38%  
 
119
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Convocation de Damana Pickass, Stéphane Kipré depuis Gboguhé : « L'heure des intimidations est terminée ! »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Le rdr a peur peur peur peur! Le retour du président Gbagbo et la création du PPA-CI ont mélangé tous leurs calculs. Ils veulent donc revenir à leurs anciennes méthodes barbares et antidémocratiques pour ainsi espérer intimider et canaliser le PPA-CI. Peine perdue ! La fin de règne du rdr à sonné. Concentrons nous sur l'essentiel. Force au camarade Pickass. Rdr Tampiri
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Attention Mr Pickass !! La justice et les forces de l'ordre sont très professionnelles au Dramanistan...
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Tu risques de recevoir une convocation sous peu par la brigade de lutte anti terrorisme mdr... Les gens voient l opposition au regime comme etant soit radicale soit terroriste. Le regime se choisit des opposants comme KKB, Mabri. Mais bon on aura aime ton courage, celui d etre alle au Nord. Qui crut le gendre de Nady Bamba capable de tant de courage. On attend un peu plus de cette opposition febrile et amorphe (on demande pas d appeler a aller casser heinn)
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter