Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le Groupement des Négociants Ivoiriens  réitère sa demande au régulateur  d'établir une règle de répartition équitable des contrats de cacao certifié
 

Côte d'Ivoire : Le Groupement des Négociants Ivoiriens réitère sa demande au régulateur d'établir une règle de répartition équitable des contrats de cacao certifié

 
 
 
 2713 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 février 2023 - 11:43

Yves Koné Brahima, DG du Conseil Café-Cacao interpellé par les négociants locaux (Ph) 


Face aux difficultés d’approvisionnement en cacao des acteurs nationaux, le Groupement des Négociants Ivoiriens (GNI) réitère sa demande au Conseil Café-Cacao (CCC) d’établir une règle de répartition équitable des contrats de cacao certifié.


Dans une note de presse, le GNI explique que cela va permettre une compétition saine entre les multinationales et les acteurs nationaux.


Pour le GNI la situation actuelle se résume en trois (03) points : « D’abord, lorsque le marché monte, les multinationales par le jeu des primes de certification qu'elles sont les seules à détenir, captent la majeure partie du cacao certifié ou ordinaire, au-delà même des volumes qui leur sont alloués, en violation des règles de la commercialisation interne, dans le but de procéder à des exportations massives des fèves de cacao en lieu et place des nationaux ; Ensuite, les nationaux dotés de financement et n'ayant pas spéculé comme en 2017, sont réduits à acheter uniquement du cacao ordinaire (non certifié). N’ayant pas de primes de certification, les nationaux ne peuvent donc pas compétir face aux multinationales qui achètent tout le cacao, certifié comme ordinaire, en direct ou via leurs coopératives ; Enfin, les multinationales, détenant donc des surplus de stocks de cacao grâce à leurs primes de certification, mettent la pression au CCC pour se voir réattribuer les contrats de déblocages des nationaux, dans le but d'exporter leurs surplus de stock au prix du marché qui a fortement augmenté. »


 

Le Groupement des Négociants Ivoiriens (GNI) propose au régulateur l’instauration par le CCC d’une règle de répartition équitable des contrats de cacao certifié.


 « Cela règlera définitivement le problème d’approvisionnement des nationaux et les intègrera dans le circuit de commercialisation du cacao certifié dont ils sont exclus par les multinationales », soutient le GNI.



Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La dette ivoirienne notée BBB+ par Standard and Poor's, douche froide pour l'opposition ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoir...
 
3106
Oui
73%  
 
1034
Non
24%  
 
141
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le Groupement des Négociants Ivoiriens réitère sa demande au régulateur d'établir une règle de répartition équitable des contrats de cacao certifié
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
baryond
Voila ou en sont les ivoiriens dans la vente de leur propre cacao. Apres on viendra nous dire que la cote d'ivoire se développe parce qu'on aurait construit deux ponts à crédit. tous les pays développés du monde le sont parce que leurs citoyens ont un pouvoir d'achat élevé. A quoi cela sert il de construire des ponts si la majorité de la populace trime a avoir 3 repas par jour?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter