Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Le Substitut du procureur aux 41 nouveaux greffiers qui ont prêté serment : « Sachez- vous mettre en retrait de ce monde virtuel… »
 

Côte d'Ivoire : Le Substitut du procureur aux 41 nouveaux greffiers qui ont prêté serment : « Sachez- vous mettre en retrait de ce monde virtuel… »

 
 
 
 3391 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 mai 2023 - 16:41


41élèves greffiers en fin de formation ont prêté serment hier au Tribunal de première instance du Plateau au cours d'une audience présidée par madame le Président et en présence de Yoboua Konan Épiphanie, Substitut du procureur.


Au cours de cette audience de prestation de serment, le Substitut du procureur s'est adressée directement aux impétrants qui seront ses futurs collaborateurs.


Cette cérémonie de prestation de serment est loin d’être une cérémonie ordinaire dont on ne retiendra que la remise de bouquets de fleurs aux uns et aux autres, des séances de prise de vue, et l’invitation à participer à des banquets.


Selon Yoboua Konan Épiphanie, il s’agit d’une étape particulièrement importante de la vie professionnelle des 41 élèves qui restera gravée dans leur mémoire et surtout dans les archives du Temple de Thémis qui les accueille.


«La prestation de serment est un engagement solennel devant l’institution judiciaire avant d’exercer les charges qui seront bientôt les vôtres dans les juridictions civiles ou militaires. C’est le seul que vous prononcerez pour toute votre carrière dans les fonctions auxquelles vous serez nommés. Cette prestation faite, vous passerez du statut de simples agents publics à celui d’agents publics assermentés », a-t-elle précisé.


Les impétrants ont juré de bien et loyalement remplir leurs fonctions et de ne rien révéler ou utiliser de ce qui sera porté à leur connaissance à l’occasion de l’exercice de leurs attributions.


 

Selon le Substitut du Procureur, il en découle plusieurs obligations, mais il s'est appesanti sur l’obligation de loyauté.


«La loyauté envers vous-même et envers votre fonction. La loyauté envers vous-même vous oblige chacun à être loyale envers sa propre conscience…. C'est-à-dire qu’une fois votre travail de la journée achevée, dans une juridiction civile ou militaire, de n’importe qu’elle ville de la Côte d'Ivoire, vous devez être en mesure de fermer les yeux et d’être en paix avec votre conscience, pour avoir assumé correctement votre charge. S’agissant de la loyauté envers votre profession, cela vous renvoie évidemment au respect du secret professionnel. Cette question se pose avec acuité surtout à l’ère de la numérisation et de la vulgarisation du cyberespace », a ajouté, Yoboua Konan Épiphanie .


«Désormais, toute personne inculte ou avertie a la capacité via un téléphone portable de s’adresser au reste du monde entier par la magie des réseaux sociaux et de se permettre ainsi de s’immiscer dans l’activité judiciaire…. je vous invite donc à faire attention, Il ne faudrait pas que vous vous identifiez par un commentaire, un post, une publication sur une affaire judiciaire et pire, un dossier dont vous aurez connaissance dans le cadre de vos fonctions. Sachez- vous mettre en retrait de ce monde virtuel qui ne manque pas d’impacter négativement la vie communautaire », a-t-elle conseillé.


Selon le Substitut du procureur, lorsque surviendra la tentation de le faire, que les impétrants se rappellent qu'ils sont astreints au secret professionnel.


« Sachez qu’autant nous prenons plaisir à vous prodiguer ces quelques conseils, autant notre détermination sera pareille si jamais vous trahissez un seul terme de votre serment. En d’autres termes, le Ministère public se fera fort d’engager des poursuites judiciaires si vous venez à trahir votre serment, car Prêtez serment, comme l’a dit le célèbre auteur britannique KEN FOLLET, c’est mettre son âme en péril », a-t-elle prévenu.


Le Substitut du procureur a invité ses futurs collaborateurs à l’école de l’humilité et à se rapprocher de leurs devanciers une fois en juridiction.


« Rappelez-vous que vous avez la théorie, mais eux ont de l’expérience. Sachez copier ! Sachez copier les bonnes pratiques ! Renoncez à tout ce qui pourrait vous faire parjurer, à tout ce qui pourrait entacher votre probité et vous pousser à violer les termes de votre serment. Chers impétrants, tous ici, dans cette salle d’audience et dehors d’ici ont besoin de croire en la justice, il vous revient donc à votre niveau de faire correctement votre travail », a mentionné, Yoboua Konan Épiphanie.


 

Notons que les impétrants sont, administrateurs, attachés et secrétaires des Greffes.


« Tâchez de le rester ! vous n’êtes ni Magistrats, ni Avocats, ni Commissaires de Justice. Vos attributions sont bien définies par la loi portant statut des Greffiers. Restez dans votre rôle et jouer le pleinement en toute conscience. Dieu que l’on sert tous et qui voit dans le secret saura vous le rendre et vous gratifier au moment opportun », a conclu, le Substitut du procureur.




Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le Substitut du procureur aux 41 nouveaux greffiers qui ont prêté serment : « Sachez- vous mettre en retrait de ce monde virtuel… »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter