Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Pénurie d'eau potable à Yopougon, Bouaké Fofana rassurant : « L'eau est disponible, nous faisons les travaux pour desservir les populations »
 

Côte d'Ivoire : Pénurie d'eau potable à Yopougon, Bouaké Fofana rassurant : « L'eau est disponible, nous faisons les travaux pour desservir les populations »

 
 
 
 6312 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 mai 2023 - 17:24

Bouaké Fofana ce lunbdi à Yopouygon



Des travaux de curage de caniveaux, de canalisations et de déguerpissement ont été entrepris dans le District d'Abidjan. Bouaké Fofana, ministre de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la salubrité a effectué aujourd'hui, une visite de terrain pour s'enquérir de l'état d'avancement de ces travaux dans le cadre de l'opération, « Saison des pluies zéro victime"


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a entamé son périple à Bingerville ou il a visité des caniveaux et le pont à l'entretien de la commune. Après Bingerville, le ministre s'est rendu à Cocody, où, des baraques ont été détruites sur un site de Angré Djibi. Ce sont des populations très excitées qui ont accueilli le ministre de l'Hydraulique, de l'assainissement et de la salubrité parce qu'il a ordonné la destruction de leurs habitations précaires. La sortie du ministre de ce site a été mouvementée. Des enfants mécontents et désormais sans abris ont lapidé des pierres dans sa direction. Il y a eu plus de peur que de mal. Aucune de ces pierres n'a atteint Bouaké Fofana.


Après Cocody, le ministre a mis le cap sur Abobo Belleville où il a visité des sites déguerpis. Ensuite, il s'est rendu à Yopougon, non loin de la Figayo pour observer des ouvrages curés et des travaux en cours.


 

Au terme de cette visite terrain, Bouaké Fofana a réaffirmé l'engagement du gouvernement à sortir les personnes des sites pour éviter des cas de morts pendant la saison des pluies.


« Il y a de cela quelques mois, nous avons lancé l'opération de pré-saison des pluies. Chaque année, avant la grande saison des pluies, nous procédons aux opérations de curage de toutes les canalisations d'eau pluviales, nous procédons également au déguerpissement des zones à risque. Cette année, nous avons travaillé avec les mairies pour mettre à jour, la liste des zones à risque. Les maires nous ont communiqué, les nouvelles zones à risque. Nous nous sommes assurés que les zones à risque qui ont été déguerpies, n'ont pas été colonisées. Ce travail a commencé depuis des semaines, curage des caniveaux, curage de toutes les canalisations, déguerpissement des personnes dans les zones à risque. Aujourd'hui, je passe pour m'assurer que ces travaux qui ont été lancés se réalisent effectivement, que les zones à déguerpir ont été déguerpies, les travaux continuent, le curage se passe bien. Les plus grosses pluies viennent en juin. Nous sommes à la fin du mois de mai, nous aurons les grosses en juin, même en juillet. Il était important que je m'assure que ces travaux avancent bien. Puisque cette année notre slogan, « Saison des pluies sans victimes, c'est possible ». Si les gens écoutent les conseils qu'on donne. Si les sensibilisations portent, on peut effectivement traverser la saison des pluies sans qu'il y'ait des pertes en vies humaines », a-t-il mentionné.

Depuis quelques jours, l'eau potable ne coule plus dans les robinets dans la commune à cause de la destruction d'une conduite. Le ministre de l'Hydraulique, de l'assainissement et de la salubrité a rassuré les populations de la commune de Yopougon.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Il y a une grosse conduite d'eau qui nous a lâché vendredi dernier, les travaux sont en cours, la SODECI et l'ONEP sont à pied d'œuvre. Les travaux avancent bien. Nous avons entrepris beaucoup de programme à Yopougon. La dernière fois j'étais ici pour lancer la phase d'urgence des travaux de Yopougon. On a commencé les forages. Si vous allez au centre des métiers de l'eau, des forages sont en cours de réalisation. Nous avons renforcé, le système de camion citerne en attendant. Parce que la solution que le gouvernement a mis en place pour Yopougon est une solution durable. C'est l'eau qui vient de la Mé (240.000 m³) dont 100.000 m³ sont destinés à Yopougon uniquement. Les travaux que nous faisons pour amener cette eau à Yopougon, l'usine est déjà terminée. L'eau est disponible, nous faisons les travaux pour desservir Yopougon. Ça va prendre d'ici à la fin de l'année où un peu plus, quand les travaux seront terminés, Yopougon sera couvert totalement dans les cinq, dix prochaines années. En attendant, puisqu'on a un déficit, on a renforcé le nombre de camions citernes qui est passé à 15. Nous sommes en train de faire venir des tanks, des réservoirs d'eau, pour alimenter les populations en attendant les travaux de raccordement se terminent. Depuis vendredi, nous avons renforcé la desserte en camions citernes, 15 autres ont été mobilisés. La conduite qui nous a lâché est une grosse conduite. 30.000 m³ d'eau passent par jour dans cette conduite, presque le tiers de la demande de Yopougon. C'est un incident sérieux. Les travaux sont en cours. On a prévu, 6 à 7 jours pour les terminer d'ici mercredi, ils seront terminés », a-t-il expliqué.


Bouaké Fofana a invité les populations à changer de comportement en évitant de jeter les ordures dans les caniveaux qui ne sont des réceptacles d'ordures. Il a annoncé qu'avec le vote prochain du code de l'hygiène et de la salubrité, les répressions vont démarrer.


« Nous devons conditionner les ordures et les mettre où on doit les mettre. Je suis passé à l'Assemblée nationale, le code de l'hygiène et de la salubrité a été adopté en commission, nous espérons qu'il sera adopté définitivement par l'Assemblée et le Sénat et nous allons commencer, véritablement, la phase de répression. Il y a un autre code en préparation, le code de l'assainissement, quand il sera voté, nous allons commencer vraiment à réprimer. Il y a des logements qui sont construits sans système d'assainissement. Ce n'est pas dans la loi », a prévenu le ministre.


 

Selon lui, Yopougon et Abobo sont considérés comme les quartiers prioritaires dans le grand Abidjan. Comme le gouvernement fait beaucoup d'efforts, il faut que les populations l'aident à maintenir ces investissements.


Cliquez pour agrandir l'image  
 



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara a-t-il raison de ne pas se prononcer "trop vite" sur 2025 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
1688
Oui
34%  
 
3129
Non
63%  
 
118
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pénurie d'eau potable à Yopougon, Bouaké Fofana rassurant : « L'eau est disponible, nous faisons les travaux pour desservir les populations »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter