Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire 8.427 inscrits en 2023 sur la liste électorale, le député Dr Soumahoro Youssouf répond au PPA-CI et du PDCI : « Il n'y a pas eu de fraudes à Koro »
 

Côte d'Ivoire : Affaire 8.427 inscrits en 2023 sur la liste électorale, le député Dr Soumahoro Youssouf répond au PPA-CI et du PDCI : « Il n'y a pas eu de fraudes à Koro »

 
 
 
 6196 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 06 juin 2023 - 14:52

Le député Soumahoro ce mardi face à la presse à Abidjan (ph KOACI)


Le jeudi 1er juin 2023, au cours d'une conférence de presse conjointe PPA-CI et PDCI-RDA, Koné Katinan Justin, porte-parole du PPA-CI, relevant des éléments électorales provisoires qu'il présentait comme des "anomalies" a déclaré que « dans la région du Bafing dans le département de Koro, plus précisément dans la commune de Koro, la population électorale est passée de 4 500 inscrits en 2020 à 8.427 inscrits en 2023, soit une augmentation de 84% ».


Une croissance exponentielle douteuse selon lui, qui passerait comme un cas de fraude.


Face à la presse ce mardi 6 juin 2023 à Cocody, deux plateaux Vallon, Dr Soumahoro Youssouf, député de Koro commune et sous-préfecture, Secrétaire départemental du RHDP Koro Commune, Sous-préfecture et Niokosso, a apporté des éclairages aux propos du porte-parole du PPA-CI, Koné Katinan Justin.


Dr Soumahoro Youssouf, a estimé d'entrée qu'il ne pouvait pas accepter ses propos. Car pour lui, il s'agit "d'allégations qui portent non seulement atteinte" à sa dignité de fils de la région et de cadre du RHDP, mais aussi qui "tend à nier le travail qui a été battu sur le terrain et qui a permis d'atteindre ce résultat".


Le député a fait savoir en effet, que les chiffres présentés par Koné Katinan Justin sur la population électorale de Koro, qu'il s'agisse des 4 500 inscrits sur la liste électorale de 2020 ou des 8.427 inscrits sur la liste électorale provisoire de 2023, concernent en fait une population globale de 33 567 habitants au niveau de la sous-préfecture pour environ 17 000 habitants en commune et 76 345 habitants au niveau du département."


 

À en croire Dr Soumahoro, cette évolution des chiffres est révélatrice du potentiel électoral du département, qui "s'est beaucoup dynamisé du fait de l'existence d'une forte compétition entre les différents acteurs politiques pendant les enjeux électoraux, avec, pour effet la stimulation de l'intérêt des populations pour la chose politique et donc une répercussion logique sur les chiffres des listes électorales".


Cliquez pour agrandir l'image  
 


"Durant l'enrôlement des électeurs pour la révision de la liste électorale, nous avons travaillé de manière acharnée sur le terrain en mettant en place des stratégies pour garantir le succès de ce processus. Nous avons été, et cela, de manière assidue sur le terrain, sillonnant tous les villages du département en vue de sensibiliser nos parents, surtout les nouveaux majeurs à aller se faire enrôler. Mieux, nous avons subventionné l'établissement de documents administratifs tels que les certificats de nationalité pour nos populations, nécessaires pour se faire enrôler et enfin, nous avons mobilisé des équipes sur place avec des moyens conséquents pour veiller en permanence au bon déroulement du processus dans le département. Ce n'est donc pas le fait du hasard ou de la fraude si ce chiffre relevé par le porte-parole du PPA-CI a été obtenu", a précisé l'élu.


Que Katinan Koné soit rassuré. "Les résultats sont bels et biens les nouveaux majeurs qui ont été enrôlés. C'est le fruit de l'engagement politique. Il n'y a pas eu de fraudes à Koro. Il n'y a pas de bourrages. On n'a aucun intérêt à le faire", a t il martelé.


Au sujet des cas de transhumance qui tendaient à dépeupler les villages des sous-préfectures au profit des communes dans ce processus d'enrôlement sur la liste électorale, Dr Soumahoro Youssouf a décrié ce fait.


Selon lui, la Commission Électorale Indépendante (CEI) a été saisi sur ce phénomène par courrier du 05 janvier 2023, avec, pour objectif de faire annuler les enrôlements effectués par cette voie.


 

Malheureusement, selon lui, après consultation de la liste électorale provisoire publiée par la CEI, " l'alerte n'a pas été prise en compte dans le traitement des données, vu l'analyse des chiffres actuels du nombre d'inscrits sur la liste électorale dans les villages de la sous-préfecture du département de Koro"


"Nous observons des gaps significatifs qui viennent confirmer les faits de transhumance que nous avons relevés au cours du processus. Nous avons également saisi par courrier à la même date la haute direction du RHDP, notre parti, pour les mêmes raisons", a-t-il conclu.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire 8.427 inscrits en 2023 sur la liste électorale, le député Dr Soumahoro Youssouf répond au PPA-CI et du PDCI : « Il n'y a pas eu de fraudes à Koro »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
baryond
En moins de trois ans, la population électorale a plus que doublé. Quand on sait aussi que ces gens la descendent tous a Abidjan Oui il faut avoir un R D P H pour défendre une telle position
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter