Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après l'inondation du Stade d'Ebimpé, Mamadou Bachir Diabaté (Pdt de l'Es Bingerville) : « Il faut que les responsables du COCAN sortent de leur indolence »
 

Côte d'Ivoire : Après l'inondation du Stade d'Ebimpé, Mamadou Bachir Diabaté (Pdt de l'Es Bingerville) : « Il faut que les responsables du COCAN sortent de leur indolence »

 
 
 
 8683 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 septembre 2023 - 10:56

Mamadou Bachir Diabaté président de l’ES Bingerville (Ph KOACI) 


Le président de l’Entente Sportive de Bingerville (ESB) club de Ligue 2 ivoirienne, Mamadou Bachir Diabaté a accordé un entretien à KOACI dans lequel, il évoque les ambitions de son équipe pour la saison qui ‘ouvre le 13 octobre prochain.


Le dirigeant revient également sur l’inondation de la pelouse du Stade d’Ebimpé lors de la rencontre amicale contre le Mali le 12 septembre dernier, la gestion du Comité d’Organisation de Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) 2023 et la dernière sortie de Dao Gabala ex-présidente du Comité de Normalisation de la FIF sur les élections d’avril 2022.


Ci-dessous l’intégralité de l’Interview du président Mamadou Bachir Diabaté à 109 jours de la CAN 2023....


KOACI.COM : Bonjour Président, à quelques jours de l’ouverture de la saison (Ndrl 13 octobre prochain) comment l’Entente Sportive de Bingerville s’est préparée ? 


Mamadou Bachir Diabaté : Bonjour, l’Entente Sportive de Bingerville continue sa préparation avant l’entame de la nouvelle saison. Nous avons un nouvel entraîneur en la personne de Monsieur ABOI Adon Fiacre Jules.


KOACI.COM : Sur le papier la poule B semble favorable, faut-il croire à une montée dans l’élite à l’issue de la saison 2023/2024 ?


M.B.D : Pour moi, la poule B est tout aussi difficile que la poule A. Car, nous y avons 2 clubs (le Séwé sport de San Pedro et l’AS Tanda) qui ont remporté 5 titres de champion de Côte d’Ivoire sur les 10 dernières saisons. A côté d’eux, nous avons le WAC et l’EFYM qui ont déjà évolué en ligue 1 sans oublier les autres clubs qui sont tout aussi ambitieux au vu de leurs résultats de la saison 2022/2023.


KOACI.COM : L’ESB s’est-il donné les véritables moyens pour atteindre ses objectifs et quels sont ces moyens ?


M.B.D : Avec les expériences des saisons antérieures, surtout celle de la saison 2022/2023, nous avons pris toutes les dispositions au niveau de l’effectif, de l’encadrement technique et administratif afin de présenter un meilleur visage du club. Naturellement tout cela sera soutenu par les moyens financiers et matériels que nous allons mobiliser pour faire honneur à nos supporters.


KOACI.COM : L’actualité sportive en Côte d’Ivoire c’est aussi la CAN 2023 et la préparation des éléphants. A quatre mois de la compétition, quelle analyse faites-vous des dernières prestations de l’équipe nationale ?


 

M.B.D : Je remarque que le sélectionneur continue de chercher des joueurs à même de booster le niveau de l’équipe. Les joueurs sur lesquels il compte pour mettre en place son équipe type ne sont pas toujours présents lors des différents regroupements. J’ose croire que tous seront disponibles dans la dernière ligne droite afin de lui permettre de mettre en place une équipe compétitive et complémentaire qui nous donnera des satisfactions lors de cette compétition.


KOACI.COM : Pensez-vous que la bande à Jean Louis Gasset aura les ressources nécessaires pour remporter la CAN au soir du 11 février 2024 ?


M.B.D : Elle doit avoir les ressources nécessaires pour aller le plus loin possible. On saura apprécier les efforts fournis selon les aléas du football.


KOACI.COM : Un fait qui a marqué l’opinion ces derniers jours est le match amical arrêté entre les éléphants et les aigles du Mali après l’inondation du stade Alassane Ouattara d’Ebimpé, en tant que dirigeant de club quel regard portez-vous sur cette situation qualifiée de honte pour certains ? Le ministre des sports Danho Paulin a fait une sortie deux jours après la rencontre. Votre commentaire...


M.B.D : On nous a annoncé que le stade Alassane Ouattara sera doté d’une pelouse hybride et qu’elle sera l’une des plus belles sinon la plus belle en Afrique et qu’elle sera digne de notre Président. J’ai aussi noté qu’après une inspection de la CAF, un des hauts responsables de cette institution a indiqué que nos installations sportives pouvaient accueillir des phases finales de la coupe du monde.

Au-delà de la rallonge budgétaire pour l’exécution des travaux de mise en état, je pose la question de savoir pourquoi cette pelouse qui devait être en hybride nous a été livrée et réceptionnée en gazon naturel ?


KOACI.COM : Après le match amical entre la Côte d’ivoire et le Mali du 12 septembre dernier qui a été arrêté pour le mauvais état de la pelouse, la CAF a fait un rapport sur les manquements constatés. Que vous inspire ce rapport ?


M.B.D : Je note que ce rapport accuse le COCAN de nombreuses insuffisances quant au suivi des travaux des différents stades. Alors, quand je fais le constat que le COCAN a été empêché d’effectuer une visite au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé, je pose la question de savoir quel est son niveau de responsabilité dans l’attribution des marchés et le suivi des travaux de construction et de réhabilitation des différents stades. Il faut que les responsables du COCAN sortent de leur indolence.


KOACI.COM : Nous allons aborder un autre sujet, celui de la dernière sortie de l’ex-présidente du comité de normalisation de la FIF. Mariam Dao Gabala a fait de graves révélations sur l’AG élective du 23 avril 2022. Notamment en déclarant qu’un candidat, sans le nommer, suivez mon regard, a voulu impliquer le politique dans le scrutin, quel est votre réaction ?


M.B.D : Elle aurait dû se taire si elle est incapable de nommer ce candidat. Il ne faut pas continuer de jeter du flou dans la tête des gens comme elle l’a fait pendant son triste passage à la FIF. J’en veux pour preuve des énormités comme quoi sous l’ère Sidy Diallo les joueurs de la sélection nationale buvaient 50 litres d’eau par jour ou que le car des éléphants consommait un million de francs de carburant par jour pour rallier un centre d’entraînement où ils ne se sont pas entraînés pendant cette période. Cependant, je comprends le timing de son interview. Nous sommes dans la période des négociations pour la nomination des sénateurs par le Président de la République. Quant à nous, nous l’avons oublié pour le bien de notre milieu.


KOACI.COM : Plus d’un an après l’élection de l’actuel COMEX de la FIF, que pouvez-vous dire en tant que président de club ?


 

M.B.D : Pour l’heure, je ne veux pas porter de jugement sur la FIF.


KOACI.COM : Il nous revient que la FIF a demandé aux clubs de désigner des personnes devant faire partir des volontaires pour la prochaine Can. Avez-vous désigné vos représentants ?


M.B.D : Mon club n’a désigné personne. J’estime que faisant parti des acteurs principaux de cette compétition qui doit avoir lieu dans notre pays, il y avait mieux à faire au niveau de la participation des clubs.


KOACI.COM : Un dernier mot président à l’endroit de la FIF, du COCAN et du Ministère des sports...


M.B.D : Au niveau du COCAN, je constate que des dirigeants du football ivoirien qui ne voulaient pas que notre pays obtienne l’organisation de cette CAN, qui ont combattu l’équipe de feu le président Sidy Diallo car cette équipe a réussi là où eux ont échoué, se battent aujourd’hui pour avoir des postes juteux dans ce comité d’organisation. Je vous rappelle que notre pays a fait acte de candidature pour l’organisation de la CAN 2006. Le comité de campagne a eu tous les moyens (avion privé…). Résultat des courses, nous avons obtenu une seule voix. Je suis sidéré de voir ces mêmes personnes faire la cour pour obtenir des postes auprès du ministre Amichia, si ce n’est chercher à l’éjecter pour assurer la présidence du COCAN. A côté, on nous livre une pelouse qui fait la honte de tout un peuple après près de deux années de fermeture du stade qui porte le nom du Président de la République.




Interview réalisée à Abidjan par Donatien Kautcha 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après l'inondation du Stade d'Ebimpé, Mamadou Bachir Diabaté (Pdt de l'Es Bingerville) : « Il faut que les responsables du COCAN sortent de leur indolence »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter