Togo Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Tribunal militaire, le Général Kadangha condamné à 20 ans de prison
 

Togo : Tribunal militaire, le Général Kadangha condamné à 20 ans de prison

 
 
 
 4431 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 novembre 2023 - 13:16

Le Général Abalo Kadangha (ph illustration )


L’ancien chef d’Etat-major général des Forces Armées Togolaise (FAT), le Général de division Abalo Kadangha, a écopé une peine de 20 ans de réclusion criminelle.


Le verdict a été rendu par le tribunal militaire tard dans la nuit du mardi 07 novembre 2023 à Lomé. Sur les sept personnes jugées, cinq ont été condamnées et deux acquittées.


Ce verdict est l’issue du procès dans l’affaire ayant trait au meurtre du commandant du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (1er BIR), le Colonel Bitala Madjoulba Toussaint, dans la nuit du 3 au 4 mai 2020. La sentence est tombée près de 11 jours d’audience et suite aux plaidoiries des avocats.


Verdict


Le Général de division Félix Abalo Kadangha, a été condamné à 20 ans de prison de ferme et destitution des FAT. Il a été déclaré coupable des faits de complot contre la sureté intérieur de l’Etat, de complicité d’assassinat et d’entrave au bon fonctionnement de la justice. Il bénéficie de circonstance atténuante avec destitution par le retrait de sa qualité militaire.


 

Le Général Kadangha avait rejeté lors de sa défense les accusations portées contre lui, affirmant que le Colonel Madjoulba était « comme son fils ». Il avait répété n’être mêlé ni de près ni de loin à son assassinat. Le General condamné devrait partir à la retraite le 20 novembre prochain.


Autres condamnations


Le chauffeur du Colonel Bitala Madjoulba, le caporal-chef, Songuine a quant à lui écope de 15 ans de prison avec exclusion des effectifs, tous les deux pour complicité d’assassinat, entrave à la justice et complot contre la sûreté intérieure de l’État.


Le Colonel Ali Kodjo, patron du Groupement d’Achat des FAT reconnu coupable des mêmes faits est condamné à 15 ans de réclusion criminelle.


La soldate, secrétaire en permanence va purger 5 ans de réclusion criminelle de même que le commandant de l’unité spéciale militaire (USM), Bouwè pour complicité de complot contre la sûreté de l’État et assassinat.


 

Le commandant Atèkpè Kpatcha est par contre acquitté, car les accusations de complot et d’entraves au bon fonctionnement de la justice dont il est poursuivi ne sont pas établies. Il va réintégrer les effectifs des Forces armées togolaises.


Il en est de même pour le Llt Colonel Agbonkou, adjoint au Colonel Bitala Madjoulba au moment des faits acquitté et autorisé à réintégrer les effectifs de l’Armée.


Le tribunal militaire a ordonné aux condamnés le payement d’une somme d’un milliard de F Cfa comme dommage et intérêt à l’Etat Togolais et le payement de 1 F symbolique à la famille Madjoulba.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
96%  
 
1
Non
0%  
 
151
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Togo : Tribunal militaire, le Général Kadangha condamné à 20 ans de prison
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter