Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Phénomène d'« Internet Araignée », les commerçants risquent une peine d'emprisonnement 06  mois à 03 ans  assortie  d'une amende de 1 à 100.000.000 FCFA
 

Côte d'Ivoire : Phénomène d'« Internet Araignée », les commerçants risquent une peine d'emprisonnement 06 mois à 03 ans assortie d'une amende de 1 à 100.000.000 FCFA

 
 
 
 16977 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 10 novembre 2023 - 10:04

Après les fraudes sur les chaînes cryptées, c’est le phénomène d’ « Internet Araignée » qui est constaté dans le District d’Abidjan et dans les villes de l’intérieur.


Ledit phénomène consiste à établir et à exploiter sans autorisation, des réseaux Wi-Fi extérieurs pour commercialiser des « volumes data ». 


Précision que, les centres multimédias communément appelés « cybercafés » ne sont pas concernés par cette description.


Un phénomène qui n’échappe pas à l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d'Ivoire (ARTCI) qui le fait savoir dans un communiqué consulté ce vendredi 10 novembre 2023 par KOACI.


Le régulateur des Télécommunications informe les populations et les opérateurs économiques, que l’établissement et l’exploitation de réseaux de télécommunication pour la fourniture de services d’accès à Internet, sont soumis à autorisation, conformément à l’Ordonnance n° 2012-293 du 21 mars 2012 relative aux Télécommunications et aux Technologies de l’Information et de la Communication.


 

« Par conséquent, la commercialisation de « volumes data » via le système « Internet araignée » est illégale. L’exercice de cette activité est passible d’une peine d’emprisonnement allant de six (06) mois à trois (03) ans et d’une amende de 1 à 100.000.000 FCFA ou de l’une de ces deux peines seulement, conformément à l’article 121 de l’ordonnance citée ci-dessus », prévient l’ARTCI.


De plus, lors de ses contrôles, l’ARTCI menace qu’elle peut procéder à la saisie des équipements utilisés pour l’établissement des réseaux illicites concernés, conformément aux dispositions prévues par les articles 114, 115 et 116 de la même ordonnance.


Toute personne physique ou morale souhaitant fournir des services d’accès à Internet est invitée à se rapprocher de l’autorité de régulation pour obtenir les habilitations requises.


« Enfin, l’ARTCI invite les populations et les personnes morales à s’adresser exclusivement aux opérateurs de télécommunications dument autorisés pour l’achat de volumes data en vue de l’accès à Internet. Ce sont :

Les Opérateurs de téléphonie mobiles  :


- MOOV AFRICA CÔTE D’IVOIRE ;

- MTN CÔTE D’IVOIRE ;

- ORANGE CÔTE D’IVOIRE ;


 

Les fournisseurs d’accès à internet :


- DATACONNECT ;

- GROUPE VIVENDI AFRICA CÔTE D’IVOIRE (GVA) ;

- KONNECT AFRICA CÔTE D'IVOIRE ;

- QUANTIS CI ;

- VIPNET », conclu le communiqué.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Phénomène d'« Internet Araignée », les commerçants risquent une peine d'emprisonnement 06 mois à 03 ans assortie d'une amende de 1 à 100.000.000 FCFA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter