Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Dr Guibessongui N'Datien Séverin à propos du prochain séminaire du RHDP :  «  Nous travaillons à aborder avec sérénité les élections présidentielles d'octobre 2025  »
 

Côte d'Ivoire : Dr Guibessongui N'Datien Séverin à propos du prochain séminaire du RHDP : « Nous travaillons à aborder avec sérénité les élections présidentielles d'octobre 2025 »

 
 
 
 2464 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 novembre 2023 - 14:53

Dr GUIBESSONGUI N’Datien Séverin


Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix ( RHDP), organise un important séminaire qui se déroulera du 17 au 19 novembre 2023, à Abidjan. En sa qualité de Président du comité scientifique de ces assises, Dr GUIBESSONGUI N’Datien Séverin, Directeur de Cabinet adjoint du Secrétaire Exécutif du RHDP donne les motifs de ce rendez-vous à quelques heures de son ouverture. 

"L’impératif de l’édification d’un parti solide capable de relever tous les défis auxquels il sera confronté, commande de mener une réflexion rétrospective et prospective. C’est ainsi que notre Parti, le RHDP, organise un séminaire post-électoral du vendredi 17 au dimanche 19 novembre 2023. Ce séminaire de haut niveau portera sur le thème « Bilan et perspectives : fonctionnement et vie du Parti, élections 2023 ». Il a pour objectif de faire le diagnostic des récentes élections locales et sénatoriales, en vue de formuler des recommandations destinées à renforcer le fonctionnement et l’implantation de notre parti pour mieux aborder l’élection présidentielle de 2025", a-t-il expliqué. 

Il a par ailleurs, accepté de nous livrer les différents temps forts qui rythmeront ce séminaire. " Le séminaire se déroulera en trois (3) étapes principales. D’abord, il débutera par une cérémonie d’ouverture au Sofitel hôtel ivoire, comprenant une conférence inaugurale. Ensuite, se tiendront les travaux en atelier, suivant les thématiques identifiées. Chacune de ces thématiques à débattre en atelier, fera l’objet d’une note de cadrage ou d’orientation du Comité Scientifique. Les (3) trois Ateliers thématiques découlant du thème du séminaire sont les suivants : Atelier 1 : Bilan des élections locales et sénatoriales de septembre 2023 ; Atelier 2 : Formation politique, discipline et cohésion du Parti. Atelier 3 : Fonctionnement et vie du Parti . Enfin, le séminaire s’achèvera par une session plénière de clôture qui réunira toutes les entités du Parti visées. A cette occasion, le bureau du séminaire restituera la synthèse des travaux du séminaire"- a-t-il détaillé. 


Le président du comité scientifique a fait savoir que dans le souci de garantir l’efficacité et de faciliter les travaux en ateliers, le nombre de séminaristes par atelier sera limité. Cependant, ils veilleront à assurer une représentation adéquate de toutes les entités du Parti invitées au séminaire, pour une participation inclusive de tous aux travaux. 


 

A ce séminaire post-électoral du parti au pouvoir, Dr GUIBESSONGUI N’Datien Séverin, a annoncé que toutes les instances sont attendues. Il s'agit notamment des membres du Directoire ; les Secrétaires Exécutifs Adjoints ; les Secrétaires Nationaux ; les Secrétaires Nationaux Adjoints ; les membres du Cabinet du Président du Directoire ; les membres du Cabinet du Secrétaire Exécutif ; les Députés du Groupe Parlementaire RHDP ; les Sénateurs du Groupe parlementaire RHDP ; les Présidents de Conseils Régionaux RHDP, les maires RHDP ; les membres RHDP du CESEC ; les membres des Bureaux nationaux des Structures Spécialisées (Femmes, Jeunes, Enseignants) ; les Secrétaires Départementaux ; les Présidents Départementaux de la CEGEL. Au total, c’est environ 1677 séminaristes qui sont attendus et 371 délégués répartis pour les travaux dans les trois (3) ateliers.  

Par ailleurs, il enregistrera la présence remarquable du Président du Directoire du RHDP, le Haut Représentant du Président de la République, Monsieur Gilbert Koné KAFANA, ainsi que celle du Secrétaire Exécutif du RHDP, le Ministre CISSE Ibrahim Bacongo, selon notre interlocuteur. 

Ce séminaire à en croire Dr Guibéssongui, vise à renforcer les acquis du Parti pour l’avenir. " Afin de rendre le RHDP plus résilient, le Président du parti, son Excellence Alassane OUATTARA, a décidé de le reformer pour l’adapter aux enjeux actuels et aux défis futurs. Cette réforme, entreprise après les élections législatives de 2021, a porté sur les éléments suivants : le conseil Politique et le Directoire ont été recomposés; la Direction Exécutive a été dissoute; le Secrétariat Exécutif a été créé; 350 Départements politiques ont été créés pour un meilleur encadrement des militants et favoriser une plus large implantation sur l’ensemble du territoire. Les secrétaires Départementaux ont été élus avec pour objectif un plus grand enracinement de la culture démocratique au sein du parti; une opération d’identification électronique des militant dénommée E-MILITANT est en cours à l’effet de mieux maîtriser l’organisation et l’animation du parti; la mise à jour des structures de base est en cours et celle des structures spécialisées du Parti est prévue". 

Il explique en outre que " suite à la restructuration du Parti ainsi qu’aux récentes élections locales et sénatoriales de septembre 2023, il est devenu nécessaire de faire un diagnostic exhaustif pour mieux cerner les forces et surtout les faiblesses de notre Parti. Des solutions idoines ou des remèdes pourront être apportés aux problèmes identifiés, afin de renforcer notre Parti et aborder avec sérénité les élections présidentielles d’octobre 2025".  

Pour lui, l'arène politique étant évolutive, un détail, même conjoncturel, peut tout changer. " l’enjeux des prochaines élections présidentielles est énorme et le parti ne peut y aller sans avoir soldé son passif. Cela pourrait faire le lit du candidat le mieux placé de l’opposition. Ce qui n’est pas souhaitable au regard du bilan très positif du Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA, Président du Parti", a-t-il expliqué. 

Loin de dormir sur ses lauriers au regard de sa large victoire aux récentes élections municipales, régionales et sénatoriales, le RHDP bien au contraire, a choisi de regarder dans le rétroviseur, pour mieux affiner ou ajuster ses stratégies. Et le cap visé, c’est bien l’élection présidentielle 2025.  

" Nous avons une majorité politique que nous devons maintenir, entretenir et renforcer pour que le RHDP, fort du bilan du Chef de l’Etat, continue de bâtir notre beau pays, lors du quinquennat 2025-2030", a déclaré le président du comité scientifique.


A la question de savoir si le RHDP n'organise pas ce séminaire pour répondre à la dynamique des principaux partis politiques de l'opposition qui sont en ce moment en pleine mutation, notre interlocuteur répond par la négative. " Le RHDP a une longueur d’avance sur ces partis cités, car notre restructuration date de 2021 comme évoqué. Elle nous a permis de préparer méticuleusement et méthodiquement les élections de septembre 2023. Le résultat est connu, nous avons remporté les élections municipales avec 123 communes sur 201, soit 61,19 % contre 93 communes en 2018 (46,3%) et 25 régions sur 30, soit 80,64% contre 18 en 2018 (58,06%). Ces résultats pourront évoluer à la hausse avec la reprise des élections municipales et régionales dans certaines localités. Dans cette dynamique victorieuse, le RHDP a obtenu 56 sénateurs sur 66 élus, soit 84,85%, en attendant la tenue de l’élection sénatoriale dans la région du Guemon. C’est la débâcle électorale du PPA-CI et du PDCI, qui les pousse à se restructurer maintenant. Ces élections ayant montré leur poids politique réel. La logique politique est différente chez nous. Nous n’avons pas été défaits mais nous sommes sortis victorieux de ce double scrutin local et sénatorial. Pour nous, ce séminaire consiste à faire notre introspection, malgré notre large victoire récente, pour assurer la pérennité de notre position de parti politique leader sur l’échiquier national ivoirien. Nous voulons maintenir et accroitre notre avantage politique concurrentiel pour 2025, en toute sérénité. En somme, le séminaire du RHDP n'est pas motivé par les reformes en cours dans d’autres partis politiques, il peut représenter une opportunité pour les séminaristes de réfléchir aux évolutions politiques et d’envisager, si nécessaire, des ajustements internes, au regard des enjeux actuels et futurs", a-t-il rassuré.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dr Guibessongui N'Datien Séverin à propos du prochain séminaire du RHDP : « Nous travaillons à aborder avec sérénité les élections présidentielles d'octobre 2025 »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter