Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia :  Weah inculque le fair-play dans la défaite aux membres de son parti CDC
 

Liberia : Weah inculque le fair-play dans la défaite aux membres de son parti CDC

 
 
 
 2750 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 novembre 2023 - 12:39

George Weah, à l’église le dimanche dernier (ph)


L’après présidentielle 2023 au Liberia et surtout la reconnaissance du Président sortant, George Weah, de sa défaite avant l’annonce officielle des résultats du vote par la Commission Electorale Nationale s’avèrent être une leçon amère pour certains caciques du parti, la Coalition pour le Changement Démocratique (CDC), mais aussi une leçon pour mieux s’organiser afin de revenir au pouvoir en 2029.


En se prononçant le dimanche 26 novembre dernier à lors d’un service religieux à Monrovia sur le second tour de l’élection présidentielle du 14 novembre 2023. le Président Weah a expliqué la raison pour laquelle il a choisi, en tant que Président en exercice, de reconnaître sa défaite avec une faible marge dans une élection très serrée.


Du haut de la chair et sans trop de protocole, Weah a laissé entendre qu'il ne veut pas être l'agneau sacrificiel qui occasionnera une nouvelle vague de guerre, de torture set de troubles civils au Libéria dans le but de satisfaire des désirs et des intérêts des membres du parti CDC.


Il a poursuivi que « Nous ne pouvons pas sacrifier nos enfants, nos amis, notre famille pour les désirs des gens. Je n’ai pas pris de décision, j’ai reconnu que nous avons été battus parce que nous nous sommes fragilisées et qu’il n’y a pas besoin de tourner en rond ».


 

Ben avant les explications de Weah, certains militants du CDC lui ont reproché de ne pas avoir revendiqué leurs votes. A ces griefs, le Président sortant a répondu que « Je n'étais pas un observateur du vote, vous étiez censé protéger vos votes et j'allais les sécuriser ». 


Sur la négligence dont a fait preuve des militants du parti après leur vote, Weah a relevé que le CDC n'a pas mis en place un système robuste de collecte de données du vote et compte sur le Président pour s'imposer auprès du peuple.


Pour avoir choisi de sortir par la grande porte de ces élections, le Président sortant du Liberia a avoué qu’il semble très douloureux pour un homme qui a remporté les élections en 2017 après avoir défié le Parti de l’Unité lors de deux élections précédentes en 2003 et 2011.


Condition au CDC pour rebondir 2029


 

A la suite de son exhortation aux membres de son parti à accepter sportivement l’issue de la présidentielle 2023 qui n’est pas favorable au parti, Weah entrevoit déjà positivement le futur mais avec une condition.


Il a cet effet préconisé que « si le parti CDC souhaite rebondir plus fort en 2029, il devra y avoir une unité parmi le CDC, car ils ne peuvent pas être divisés et remporter la victoire ».


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le franco-ivoirien Emerse Faé confirmé entraineur des éléphants, bonn...
 
6607
Oui
89%  
 
710
Non
10%  
 
112
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Liberia : Weah inculque le fair-play dans la défaite aux membres de son parti CDC
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter