Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Traitement du cancer au CNRAO, Judith Didi-Kouko annonce l'arrivée imminente d'un nouvel appareil de dernière génération pour augmenter les possibilités de guérison
 

Côte d'Ivoire : Traitement du cancer au CNRAO, Judith Didi-Kouko annonce l'arrivée imminente d'un nouvel appareil de dernière génération pour augmenter les possibilités de guérison

 
 
 
 3200 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 23 décembre 2023 - 13:21



Le Centre National d'Oncologie Médicale et de Radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) de Cocody, va se doter dans les jours à venir, d'un troisième appareil de dernière génération en matière de traitement du cancer. L'annonce a été faite ce vendredi 22 décembre 2023, par la professeure Judith Didi-Kouko Coulibaly, directrice dudit centre, lors d'une rencontre d'échange fraternelle avec les patients. 


"Cette machine s'appelle le Halcyon-Elite. C'est un appareil de radiothérapie de dernière génération. Tous les appareils de radiothérapie permettent d'augmenter les possibilités de guerison du cancer. Nous avons eu d'abord deux premiers appareils dotés de la technologie 3D. Avec le soutien de l'Etat de Côte d'Ivoire et du ministère de la santé, nous avons pu acquérir une technologie de deux niveaux au dessus qui s'appelle le VMAT et qui est fonctionnelle au CNRAO depuis le 2 décembre 2022. Cette nouvelle technologie qui s'appelle le Halcyon-Elite, va venir non seulement augmenter les possibilités de guérison, mais surtout raccourcir les durées de traitement. Or, plus les durées de traitement sont racvourcies, plus il y a un nombre important de personnes traitées dans la journée. En traitant beaucoup plus de personnes dans la journée, cela permet de raccourcir les délais de rendez-vous", a-t-elle annoncé à la grande satisfaction des patients venus en grand nombre, ce vendredi 22 décembre au CNRAO pour mieux découvrir ce centre.


Poursuivant, professeure Judith Didi-Kouko, a fait savoir "qu' avec les nombreux efforts que l'Etat de Côte d'Ivoire a fait pour mettre en place le CNRAO et son fonctionnement au quotidien, le centre reçoit beaucoup de patients de Côte d'Ivoire, mais aussi de la sous-région. Plus nous recevons des personnes, plus les délais s'étendent. Cela peut altérer la qualité pas du traitement, mais du confort. C'est à cette problématique que l'Etat à travers le ministre de la santé a répondu, en faisant l'acquisition de ce troisième appareil de radiothérapie dans le public. Donc forcément, cela veut dire que les coûts seront très abordables, mais également les délais seront raccourcis dès que cet appareil sera en fonction ".


 

S'agissant du temps que peut mettre un malade du cancer pour être déclaré totalement guerri, la directrice du CNRAO s'est voulu précise. " La médecine dit qu'on ne peut prononcer la guérison d'un cancer qu'au bout de dix ans de surveillance sans récidive. Avec l'évolution des traitements, de plus en plus, on dit qu'au bout de cinq ans, on peut déclarer la guérison. Mais nous en Côte d'Ivoire, on reste encore prudent. Nous attendons les dix ans de surveillance. Mais le fait qu'on dise aujourd'hui qu'on peut guérir du cancer, c'est bien parce qu'il y a des personnes qui après dix ans, n'ont pas récidivé. On peut donc guérir du cancer et c'est possible en Côte d'Ivoire ", a-t-elle expliqué.


Sur l'objectif de la rencontre dénommée" cœur à cœur avec la directrice du CNRAO", professeure Judith Didi-Kouko Coulibaly, a indiqué que cette activité initiée récemment, est une plateforme qui est offerte aux personnes qui viennent se faire soigner, d'échanger avec les responsables du centre, partager leur impression, partager également leur souhait en matière d'amélioration des pratiques de ce centre.


" Notre mission mission sur instruction du ministre de la santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Pierre Dimba, c'est de prendre soin des patients. Vous avez vu que nous avons présenté beaucoup d'innovations mises en place par ce centre pour le traitement des cancers. Les patients viennent, mais ne sont pas forcément informés de tout. Il était important pour nous, de leur présenter tout cela, et surtout de leur répéter que le cancer n'est plus une fatalité et que cet établissement public qui a été mis en place par l'État de Côte d'Ivoire, est venu contribuer à renforcer l'offre de soins dans la lutte contre le cancer, pour augmenter les taux de guérison et à défaut, transformer le cancer en maladie chronique. C'est une maladie difficile et il y a toute une activité d'accompagnement de sport, de psychologie, d'esthétique et surtout d'actions sociales pour faciliter le passage dans la lutte contre cette affection difficile", a-t-elle confié.


 

Les malades venus à ce rendez-vous, sont tous repartis avec des présents, qui leur ont été offerts par la directrice du CNRAO. 



Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Traitement du cancer au CNRAO, Judith Didi-Kouko annonce l'arrivée imminente d'un nouvel appareil de dernière génération pour augmenter les possibilités de guérison
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter