Gabon Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gabon-France :« Soupçons de corruption », Pascaline Bongo, à la barre, nie tout
 

Gabon-France :« Soupçons de corruption », Pascaline Bongo, à la barre, nie tout

 
 
 
 2701 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 février 2024 - 12:03

Pascaline Bongo


Le procès contre Pascaline Bongo, fille aînée d'Omar Bongo et sœur du président déchu Ali Bongo pour des soupçons de corruption, s'est ouvert à Paris, en France.


Jugée pour des soupçons de corruption, Pascaline Bongo a réfuté toutes ces accusations devant le tribunal correctionnel de Paris dans une salle d'audience largement acquise à sa cause.


Elle est soupçonnée d’avoir empoché 8 millions d’euros pour aider la société française Egis Route à décrocher des marchés publics au Gabon.


 

"À aucun moment, je n'ai envisagé de trouver des marchés publics"Je voulais rester dans le privé, car l’État gabonais est mauvais payeur, je le sais bien », a-t-elle indiqué. « Mais Egis, leur métier, c'est la route et les marchés publics », a questionné la juge. « Il y a eu un quiproquo énorme. Je voulais du privé, et j’avais la tête ailleurs, car je gérais la succession de mon père à cette époque », a répondu Pascaline Bongo à la barre.


Quant à sa sa fonction de "Haute représentante personnelle du président de la République", obtenue quand son frère Ali a été élu à la tête de l'Etat en octobre 2009, Pascaline Bongo soutien que le poste était purement honorifique et sans aucune mission.


Âgée de 67 ans, Pascaline Bongo a été directrice de cabinet de son père jusqu’à sa mort en 2009, puis a travaillé auprès de son frère Ali Bongo, devenu chef d’État du Gabon et chassé du pouvoir par la garde républicaine dirigé par le général Brice Oligui , lui membre de la famille, sa mère étant une cousine de la mère du président Omar Bongo. 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Gabon-France :« Soupçons de corruption », Pascaline Bongo, à la barre, nie tout
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter