Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Institut National de Formation Judiciaire, le D.G annonce l'amélioration du nombre limité de places offertes pour certains concours
 

Côte d'Ivoire : Institut National de Formation Judiciaire, le D.G annonce l'amélioration du nombre limité de places offertes pour certains concours

 
 
 
 7410 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 11 février 2024 - 08:13



L'Institut National de Formation Judiciaire est depuis le vendredi 09 février en séminaire à Grand Bassam pour dresser le bilan des concours d'entrée dans ledit institut au cours de l'année 2023. Ce séminaire qui s'achèvera le 12 février permettra aux responsables de l'INFJ de passer en revue les points positifs et négatifs relevés dans l'organisation de ces différents concours, en vue d'une amélioration pour les défis futurs. 


Ouverts, en effet, le 10 mai 2023, les concours d'entrée à l'Institut National de Formation Judiciaire (INFJ) se sont achevés le 31 janvier 2024, date de la proclamation des résultats du dernier concours, celui des agents d'encadrement des établissements pénitentiaires; soit 9 mois d'organisation.


À l'ouverture officielle des travaux ce samedi 10 février 2024, le Directeur général Lebry Marie Léonard a précisé qu'il s'agit, durant ces travaux, de savoir si la direction qu'il dirige depuis un an a "oui ou non tenu le pari d'une organisation réussie, sauvegardé sinon amélioré la réputation de crédibilité et de transparence des concours de l'INFJ".


Il s'est félicité de ce que "les épreuves des concours ont été publiques et les critères d'évaluation clairement définis, permettant ainsi à tous les candidats de savoir à quoi s'attendre. De plus, les résultats, qu'ils soient de l'admissibilité ou ceux de l'admission définitive, ont généralement été communiqués de manière rapide et transparente".


 

En outre, selon lui, "l'Institut a également mis en place des dispositifs pour favoriser une évaluation équitable et objective des candidats. Des jurys composés de professionnels du milieu judiciaire mais aussi d'enseignants ont été constitués pour évaluer les épreuves écrites et orales. Cela a permis de garantir une certaine impartialité dans le processus de sélection", s'est-il félicité.


Mais, le magistrat Hors hiérarchie Lebry Marie Léonard a assuré que certains points seront améliorés, notamment le nombre limité de places offertes pour certains concours, "ce qui a posé quelques problèmes à certains jurys en termes de sélection des meilleurs candidats"; le contenu de certaines épreuves pour mieux correspondre aux compétences et connaissances attendues des futurs professionnels de la justice et enfin, la durée de l'organisation des concours.


Il a aussi promis que des mécanismes seront mis en place pour résoudre de façon pérenne les problèmes liés aux inscriptions, aux difficultés matérielles et technologiques.


En termes de statistiques, il a fait savoir que l'INFJ a organisé près d'une vingtaine de concours en 2023 de différents cycles.


 

"Sur 16 000 candidats, les résultats définitifs n'ont pu retenir que 491 candidats définitivement admis pour prendre part à la formation en 2024", a-t-il indiqué, précisant que ces concours sont professionnels et directs.


Le magistrat Hors hiérarchie Lebry Marie Léonard a annoncé par ailleurs à la presse que l'institut a des partenariats avec d'autres pays pour la formation de leurs ressortissants. Et que pour l'année 2024, l'INFJ va recevoir deux étudiants centrafricains pour la formation de magistrats.


"Cette demande a été faite expressément par leur ambassade et le garde des sceaux, ministre de la Justice, et des droits de l'homme de Côte d'Ivoire a donné son accord", a-t-il conclu. 


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Liberer des criminels sous l'égide de la "réconciliation", bonne innitiative ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La présence militaire française est-elle un atout pour l'attractivité...
 
3132
Oui
57%  
 
2229
Non
41%  
 
116
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Institut National de Formation Judiciaire, le D.G annonce l'amélioration du nombre limité de places offertes pour certains concours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter