Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso-Mali-Niger : Une réunion des ministres pour la mise en place d'une confédération
 

Burkina Faso-Mali-Niger : Une réunion des ministres pour la mise en place d'une confédération

 
 
 
 3737 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 15 février 2024 - 19:22


Après la rencontre des experts, les ministres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) se sont réunis ce jeudi 15 février à Ouagadougou sous la présidence des trois chefs de délégation, le Général de Brigade Kassoum Coulibaly Ministre d’Etat, Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, chef de délégation du Burkina Faso, le Colonel Abdoulaye Maiga , ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, chef de délégation du Mali, et le ministre de la Défense nationale, le Général de Corps d'Armée Salifou Modi , chef de délégation du Niger.


La présente réunion regroupant une vingtaine de ministres des trois pays se veut un cadre dont l’objectif est de révisiter la Charte de l’Alliance des Etats du Sahel, et d’élaborer un traité portant création de la Confédération réunissant les trois pays que sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger.


Ce rendez-vous de Ouagadougou doit aussi permettre aux différentes délégations des trois pays d’examiner le contexte politique, marqué par la décision historique du Burkina, du Mali et du Niger de se retirer sans délai de la CEDEAO.


« Ce retrait offre une nouvelle opportunité de parvenir à une fraternité réelle, une solidarité réelle, et une intégration réelle, sans aucune ingérence ni manipulation extérieure », a soutenu le Colonel Aboulaye Maïga , Chef de délégation du Mali.


« La présente réunion nous permettra de mettre en place une architecture institutionnelle de l’AES. Ce mécanisme permettra à notre Alliance et à la Confédération de fonctionner efficacement au grand bonheur des populations du Liptako Gourma », indique le Général de Corps d'Armée Salifou MODI, chef de délégation du Niger.


 

Cette assurance est partagée par le chef de délégation du Burkina Faso.


«Nous sommes sur la bonne voie, et nous devons poursuivre sereinement le processus d’implémentation de notre Alliance et de notre Confédération, en dehors d’un espace sous régional où la forme semble avoir visiblement pris le pas sur le fond. C’est à ce prix que nous construirons des nations fortes et prospères, basées sur des valeurs d’équité, de justice et de développement harmonieux pour le bonheur des populations », a indiqué de son coté le Général de Brigade Kassoum Coulibaly, chef de délégation du Burkina.


La réunion des ministres de l’AES prendra fin dans la soirée de ce 15 février par la lecture de la déclaration sur le relevé des conclusions.


Par ailleurs, les délégations ont été reçues par le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré.


 

La délégation conduite par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation du Mali, le Colonel Abdoulaye Maïga , est allée rendre compte des conclusions des travaux des experts des trois pays au Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré.


Les experts ont, en effet, mené la réflexion sur des sujets d’intérêt commun aux peuples des trois Etats, élaboré un traité portant création d’une Confédération réunissant les trois pays et formulé des propositions pour une architecture institutionnelle de l’AES qui devrait lui permettre de fonctionner efficacement.


Selon le Colonel Abdoulaye Maïga, la délégation a bénéficié des conseils et des recommandations du Président de la Transition burkinabè pour une matérialisation de la vision commune des trois Chefs d’Etat.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso-Mali-Niger : Une réunion des ministres pour la mise en place d'une confédération
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter