Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Après Rasmane Zinaba, un deuxième membre du Balai citoyen interpellé
 

Burkina Faso : Après Rasmane Zinaba, un deuxième membre du Balai citoyen interpellé

 
 
 
 1770 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 février 2024 - 22:58

Bassirou Badjo (Ph)


Au lendemain de l'enlèvement à son domicile de Rasmane Zinaba, membre du Balai citoyen, un deuxième membre de cette organisation de la société civile a été embarqué ce mercredi par des hommes armés alors qu'il se trouvait sur son lieu de travail. 


En effet, « ce 21 février 2024, dans l’après-midi, le militant du Balai Citoyen Bassirou Badjo, administrateur des affaires sociales en poste à la Direction Générale de la Solidarité Nationale et de l'Assistance Humanitaire (DGSAH) sise à Ouagadougou, a été enlevé dans son lieu de travail par des individus se présentant comme des agents de la sureté de l’État pour une destination inconnue », selon un communiqué. 


 

Ainsi, « après le camarade Rasmane Zinaba ce 20 février 2024, le camarade Bassirou Badjo est le deuxième militant actif du Balai Citoyen victime d'enlèvement dans des conditions quasi similaires », souligne le communiqué.

Le mouvement le Balai Citoyen dit prendre à témoin l’opinion nationale et internationale de l’arbitraire, de «l’intimidation et des menaces de mort dont font l'objet ses militants depuis l'avènement du MPSR (mouvement du peuple pour la sauvegarde et la restauration) et dont le processus a amorcé une fulgurante accélération depuis un moment ». 


« Nous dénonçons et condamnons avec la plus grande fermeté cet enlèvement du camarade Bassirou Badjo à son poste de travail pendant qu’il était en train de servir son pays, le Burkina Faso, en sa qualité de fonctionnaire de l’État, et exigeons sans condition sa libération ainsi que celle de tous les citoyens victimes de cette pratique devenue banale dans notre pays», a écrit le Balai Citoyen.

 « En tout état de cause, le Balai Citoyen interpelle les autorités de la Transition, en tant que garantes de l'unité nationale, de la sécurité et de la stabilité, pour qu'elles assument pleinement leur rôle historique. Il leur rappelle leur responsabilité concernant les défis découlant de la situation actuelle de confusion et des attaques répétées contre notre mouvement », conclu le communiqué du Balai citoyen. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Après Rasmane Zinaba, un deuxième membre du Balai citoyen interpellé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter