Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Yua Koffi veut faire de la Cour de Cassation, « le porte-étendard d'une justice civile crédible avec des magistrats de qualité»
 

Côte d'Ivoire : Yua Koffi veut faire de la Cour de Cassation, « le porte-étendard d'une justice civile crédible avec des magistrats de qualité»

 
 
 
 2000 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 mars 2024 - 09:04

Yua Koffi jeudi à Abidjan


Depuis sa prise de fonction à la tête de la Cour de cassation, le vendredi 20 octobre 2023, suite à sa nomination, le 4 octobre de la même année, Yua Koffi Joachim, magistrat hors hiérarchie, met tout en œuvre pour donner à la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire, toute sa noblesse et toute sa crédibilité. Pour ce faire, il a décidé d’inculquer l’esprit d’excellence à tous ses collaborateurs, en vue de relever les nombreux défis assignés à cette juridiction. 


Ce jeudi 29 février 2024, à l’occasion de la cérémonie solennelle de présentation des vœux de Nouvel An, organisée en son honneur par le personnel de cette institution, Yua Koffi Joachim a réitéré à l’ensemble de ses collaborateurs, sa vision pour la juridiction qu’il dirige. « Nous sommes des magistrats et le magistrat est là pour dire la vérité. Nous sommes le dernier échelon de la chaine judiciaire et il faudrait que les décisions que nous prenons ici, soient des décisions de référence et de qualité au sein desquelles les magistrats et les professionnels du droit doivent venir s’abreuver », a déclaré le président de la Cour de cassation.


Le magistrat hors hiérarchie se dit conscient « du travail extrêmement important » qui l’attend et qu’il a déjà commencé à affronter. L’on se souvient qu’au mois de décembre dernier, un atelier a été organisé au cours duquel plusieurs reformes ont été adoptées pour un fonctionnement plus efficient et plus efficace de la Cour de Cassation. Ainsi plusieurs autres chambres en plus de celles qui existaient déjà, ont été créées. « Aujourd’hui, nous avons neuf chambres au sein de la Cour de Cassation alors que par le passé, il n’y avait en tout que quatre. Pour les présider, nous avons choisi les collègues qui ont l’ancienneté requise et dont l’expérience est avérée. Ainsi, les conseillers qui interviendront désormais dans une seule matière pourront mieux se concentrer sur les dossiers et être plus efficaces », a indiqué le président Yua Koffi.

Il fait également savoir qu’un comité de lecture des arrêts a été mis en place, car les arrêts de la Cour de cassation sont des arrêts de référence. « Lorsqu’une Cour de cassation prend une décision, elle devient la jurisprudence, c’est-à-dire que tout le monde doit d’y conformer. Donc les magistrats qui y sont, doivent être des magistrats pointus, des magistrats compétents et des magistrats de qualité. Pour éviter qu’il n’y ait pas assez de déperdition dans les arrêts qui sont rendus par les différentes chambres, avant que l’arrêt lui-même ne soit porté en minute, c’est-à-dire en original, il y a un comité de lecture qui siège pour corriger toutes les petites erreurs pour régler les problèmes de grammaire et de français, parce que nous rendons des décisions qui sont à l’international et cela doit être conforme aux standards internationaux des juridictions suprêmes. Un comité de recrutement a également été mis en place pour sélectionner des magistrats de qualité. Ne doit pas rentrer à la Cour de cassation qui veut. Ce sont ces organes que nous avons mis en place et qui vont jouer leur rôle. Nous avons déjà commencé ».


 

En définitive, pour le magistrat hors hiérarchie, « la Cour de cassation doit porter l’étendard d’une justice crédible et œuvrer à cette fin. C’est pourquoi, à côté des efforts qui seront faits en interne pour améliorer la qualité des décisions, des actions seront entreprises en direction de tous ceux qui concourent à l’œuvre de judicature », a-t-il déclaré.


Il compte organiser des échanges avec le Parquet général pour mener des réflexions sur des questions de droit et les dispositions pratiques pour assurer un traitement efficace du pourvoi en cassation.


Au nom du personnel et des magistrats de la Cour de cassation, Maitre Venance N’Da, a félicité le président Yua Koffi pour l’ensemble de ses actions tant sociales que professionnelles, dont le but est d’améliorer les conditions de travail et de vie des agents. « Nous entendons nous inscrire résolument dans votre vision et jouer pleinement et entièrement notre partition, bien sûr sous votre leadership éprouvé. Vous pouvez compter sur nous. Merci pour tant, merci pour tout », s’est-il exprimé.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Yua Koffi veut faire de la Cour de Cassation, « le porte-étendard d'une justice civile crédible avec des magistrats de qualité»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-Mdrrr !! -Yua Koffi est vraiment hors hiérarchie ?? Comment peut-il faire la QUALITÉ dans un océan de corruption et d’arbitraire ?? -Ce n'est pas parce qu'on est au sommet qu'on peut faire de la qualité si le bas est pourri. -C'est comme la CHAÎNE ALIMENTAIRE : la qualité doit exister à tous les niveaux. En Côte d'Ivoire, les gens ont de GROS TITRES mais on se demande s'ils ont compris les fondamentaux de leurs domaines respectifs ?? -L'état de droit est une affaire de COMPORTEMENT. La MAUVAISE FOI n'est pas compatible avec une justice de qualité qui aboutira à la vérité. Un pays où le président se lève pour faire une loi d'amnistie (cas Simone Gbagbo: tant mieux, vu que la condamnation était arbitraire), ..., pour les autres qui ont ramassé 20 ans, c'est le parlement qui a l'initiative,...rire. -Quand je vois et écoute les juristes du RHDP (cas Bacongo par exemple), la FLAGRANCE de la mauvaise foi rend tout travail judiciaire de qualité impossible sous le régime Dramane. -Mr Yua Koffi, "mangez" et taisez-vous !!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter