Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : 20.000 cas de tuberculose détectés chaque année, le PNLT initie une campagne de sensibilisation et de dépistage dans les villages de Songon
 

Côte d'Ivoire : 20.000 cas de tuberculose détectés chaque année, le PNLT initie une campagne de sensibilisation et de dépistage dans les villages de Songon

 
 
 
 759 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 mars 2024 - 07:39



Deuxième cause de mortalité dans le cadre des maladies infectieuses après, la COVID-19 et avant le VIH/SIDA, la Tuberculose selon les informations a fait de 2000 à 2011 de nombreux décès essentiellement dans sa combinaison avec le VIH/SIDA.


Chaque 24 mars a été décrété depuis 1982, journée mondiale de lutte contre la Tuberculose. En prélude à la commémoration de cette journée, le Programme national de lutte contre la Tuberculose (PNLT) a lancé une campagne d’information des populations sur les symptômes de la maladie et le dépistage actif dans cinq villages de la commune de Songon.


Sery Baliet Jean-Marc, Sous-préfet, a à l'occasion, de cette cérémonie de lancement qui a eu lieu à la salle de mariage de la mairie de Songon, insisté sur le caractère insidieux et perfide de la maladie qui a la faculté de se confondre à une toux ordinaire dans ses débuts.


À l'ensemble de la population, il a vivement recommandé la prudence. « Si dans votre entourage vous constater une toux d'une quelconque nature, prenez attache avec les services sanitaires compétents pour pouvoir nous donner l'occasion d’écarter la Tuberculose. Pour éviter qu'une frange de la communauté soit touchée par la maladie », a déclaré, le Sous-préfet de Songon.


Sery Baliet Jean-Marc a révélé que « les différentes campagnes ont permis de sauver à travers la diffusion des traitements 10, 6 millions de vies humaines entre 2000 et 2011. C'est pourquoi dans cette perspective d'avenir, il a engagé les chefs de villages, les leaders communautaires, les leaders religieux, les représentants d'associations de femmes et de jeunesses, l'ensemble des forces vives de la commune à participer activement et efficacement à cette campagne.


 

«L’essentiel de cette activité étant sur le terrain je donne la possibilité à tous les acteurs de se mettre en branle pour la réussite de cette opération », a-t-il conclu.


Sur un total de 17 villages que compte la commune de Songon, les sites de dépistage actif sont installés dans cinq villages. Il s'agit de Songon Dagbé, Songon Agban, Songon M'braté, Songon Kasamblé et Adiapo 2. Agoa Djaka Samuel adjoint au maire a invité tous les villages environnants à se rendre sur les sites précités pour les sessions de dépistage.


Kouakou Kouakou Jacquemin, coordonnateur du Programme national de lutte contre la Tuberculose a rappelé que la Tuberculose est l'une des premières maladies infectieuses transmissibles par voie aérienne. Selon lui, malgré les efforts et les nouvelles découvertes faites, au niveau des médicaments et des stratégies de lutte, la maladie persiste encore pendant ces périodes ci.


«On estime à plus de 10,6 millions de cas chaque année. On arrive à diagnostiquer 6,6 millions de cas, le reste, on arrive pas à les trouver et à les diagnostiquer. On les trouve dans certaines contrées où il n’y a pas de médicaments. 1,6 millions de cas de ces patients meurt chaque année. Sans traitement la maladie évolue et dans les cinq prochaines années dans 50% des cas le malade meurt de la maladie faute de traitement. 25% des patients vont guérir spontanément, 25% des cas vont rester malades tousseurs chroniques. Ils ne meurent pas et ils resteront des tousseurs chroniques et distribueront la maladie dans le monde », a expliqué, le coordonnateur.


Un patient peut contaminer 10 à 15 personnes chaque année. Selon Kouakou Kouakou Jacquemin, en Côte d'Ivoire, plus de 20 mille cas de tuberculose sont détectés chaque année.


 

«La communauté internationale s'est mobilisée pour trouver des moyens additionnels pour accompagner les pays. Le Fonds mondial a été créé pour accompagner les pays dans le traitement de leurs malades. En Côte d'Ivoire ce que nous faisons, c'est de détecter très tôt, les patients. Certains toussent et d'autres ne toussent pas, ceux qui toussent ne vont pas à l'hôpital. C'est autour des malades qu'ont trouve les autres malades. Nous faisons des enquêtes d'entourage pour trouver ceux qui sont infectés », a-t-il souligné.


Le coordonnateur a prodigué des conseils aux malades pour éviter de limiter la dissémination des microbes dans l'environnement, pour éviter la contamination.


«A la faveur de la journée mondiale de lutte contre la Tuberculose, nous choisissons des localités pour essayer de sensibiliser la population et organiser des dépistages pratiques. 5 villages sélectionnés sur les 17. Ceux qui sont malades ont les oriente vers les villages où il y’a des sites de dépistage », a indiqué, Kouakou Kouakou Jacquemin.


Il a enfin rassuré les populations qu'il fera l'effort de parcourir les autres villages pour un diagnostic actif de la Tuberculose et les a invités à orienter les tousseurs dans leurs communautés vers les prise en charge pour le diagnostic de la Tuberculose.


 

Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Disparition de la commune du Plateau au profit d'une absorption du District d'Abidjan, bonne idée?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
2159
Oui
60%  
 
1289
Non
36%  
 
135
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 20.000 cas de tuberculose détectés chaque année, le PNLT initie une campagne de sensibilisation et de dépistage dans les villages de Songon
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter