Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Hausse du coût de l'électricité, un groupement de partis politiques appelle les populations à descendre dans la rue, le 25 avril
 

Côte d'Ivoire : Hausse du coût de l'électricité, un groupement de partis politiques appelle les populations à descendre dans la rue, le 25 avril

 
 
 
 6542 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 13 avril 2024 - 17:25


Le groupement de partis politiques dénommé " Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP) dirigé par Jacob Mamadou Coulibaly, a décidé de descendre dans la rue, pour exiger du gouvernement, une réduction du coût de l'électricité qui a subi, fin décembre 2023, une nouvelle augmentation de 10%. 



Face à la presse, ce samedi 13 avril 2024 à Yopougon, Jacob Mamadou Coulibaly, le porte-parole de l'ADP a trouvé inconcevable que le gouvernement puisse augmenter le coût de l'électricité dans un contexte où la cherté de la vie est devenue insoutenable pour les populations. 



"Lors de la conférence de presse que nous avions tenue le 09 mars dernier, nous avions interpellé le gouvernement sur la situation sociale difficile que vivent nos populations, dans le but qu'il puisse apporter des solutions idoines dans les meilleurs délais, pour alléger la souffrance des Ivoiriens. Aussi, avions nous invité le gouvernement à annuler la seconde augmentation du coût de l'électricité de 10%, afin de soulager la population qui n'en pouvait plus face à ses augmentations tous azimuts. Ainsi, après un mois d'observation et face à l'inaction du gouvernement, l'Alliance Pour la Démocratie et la Paix, a décidé d'appeler l'ensemble des populations ivoiriennes impactées par ces augmentations successives du coût de l'électricité à une marche pacifique et à un sit-in encadrés, le jeudi 25 avril 2024, pour exiger une diminution du coût de l'électricité de 10% pour tous les abonnés", a-t-il annoncé. 



Selon le conférencier, ce mouvement de rue qui se veut avant tout pacifique, se déroulera à la fois au Plateau et à Treichville.



 

"La marche pacifique se déroulera au Plateau le jeudi 25 avril à partir de 10 heures. Elle débutera en face de la Cathédrale Saint Paul du Plateau et échouera devant le cabinet du ministère des mines, du pétrole et de l'énergie. Nous invitons donc toutes les populations d'Abidjan Nord à se rendre au Plateau devant la Cathédrale pour cette marche qui s'achèvera par la remise d'un mémorandum au ministre Mamadou Sangofowa Coulibaly", a détaillé Jacob Mamadou Coulibaly. 



A l'en croire, toutes les démarches administratives relatives à cette marche pacifique, seront enclenchées au cours de cette semaine. Il précise par ailleurs, que cette marche, vu son caractère pacifique, est autorisée par la constitution en son article 20. 



Ce mouvement après Abidjan, d'après Jacob Mamadou Coulibaly, va s'étendre dans tous les chefs lieux de région de la Côte d'Ivoire " pour que le gouvernement sache que le peuple en a marre de toutes ces augmentations qui rendent la vie de plus en plus difficile". 



Il appelle donc à la mobilisation générale et invite toutes les organisations de la société civile soucieuses du bien-être des Ivoiriens à les rejoindre, " afin que le gouvernement revienne sur cette décision pour le bonheur de nos concitoyens". 



 

Pour mémoire, en 2016, une marche des populations avait eu lieu dans plusieurs villes du pays pour protester contre la hausse du prix de l'électricité. Cette action de masse annoncée si elle se confirme, sera donc la deuxième action du genre.  



Jacob Mamadou Coulibaly au cours de cette conférence de presse, avait à ses côtés, Dr Mamery Fofana du PICP, José Guédé du PIDA, Namory Traoré du MLPCI et Nangoné Bi Doua du MLPCI, tous membres de l'ADP. Ils ont bénéficié du soutien de certains partis alliés comme le MIRCI et le RID.



Notons que le groupement politique ADP comprend cinq partis. Il a été créé en 2021 et a participé à la 5e phase du dialogue politique.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoires pharmaceautiques ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Investissements chinois et libanais, danger sur le blanchiment d'arge...
 
4231
Oui
77%  
 
1024
Non
19%  
 
218
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Hausse du coût de l'électricité, un groupement de partis politiques appelle les populations à descendre dans la rue, le 25 avril
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
-"Augmentation inacceptable" ?? -Ah !! Restez là assis comme des moutons, Dramane va vous tondre à volonté. Quand on vous dit que l'endettement vertigineux qu'inflige le titulaire du Phd périmé va avoir des conséquences sur tout le monde, ...voilà une des nombreuses conséquences. -Le service de la dette de la côte d'Ivoire (c'est-à-dire le paiement seulement des intérêts sans tenir compte du remboursement du capital emprunté), engloutit presque tout le budget du pays. Depuis Houphouët jusqu'à l'usurpateur, la dette ivoirienne était montée jusqu'à 8 000 milliards de fcfa. Dramane à lui seul, a augmenté cette dette de 300 % en une décennie. Et pour éviter la HONTE à la communauté dite internationale (puisque c'est elle qui l'a installé à la tête de la CIV, en prêtant serment par courrier), le FMI, la BM, etc. prêtent quand même à la côte d'Ivoire avec des prétextes farfelus. Même un des supporters du menteur effronté, l'internaute @k l'a reconnu. -Au lieu d'organiser des émissions de débats entre de vrais spécialistes, NCI 360 programme à la va-vite des débats qui n'ont ni tête ni queue en invitant "l'excité" Arthur BANGA qui fait PALABRE à chaque fois aux autres intervenants. "L'historien" Banga est incapable de nous donner le nombre de morts proche de la vérité de la crise 2010/2011, mais il est prêt à sauter à la gorge de ses contradicteurs dans un domaine qu'il ne maîtrise pas. -Comment peut-on débattre de la dette du pays, sans avoir les chiffres actualisés du MONTANT RÉEL de cette dette ?? Les partisans du pouvoir nous disent 25000 milliards alors que l’opposition parle de plus de 30 000 milliards. Il ne devrait pas avoir de débats sur les données comptables de cette dette. Quel organisme (trésor ?) gère cette dette incontrôlée ?? Qu’il nous fournisse les chiffres actualisés avant tout débat…c’est de l’amateurisme !! -Allez, tout le monde dans la rue le 25 avril !!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter