Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Protection de la santé des populations avec la CMU, voici les défis majeurs qui restent à relever
 

Côte d'Ivoire : Protection de la santé des populations avec la CMU, voici les défis majeurs qui restent à relever

 
 
 
 1578 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 avril 2024 - 11:32

(DR)


Si l’on constate des plusieurs avancées significatives ont été constatées depuis la phase de généralisation de la Carte Maladie Universelle (CMU), cependant, certains défis majeurs restent à relever par le Ministère de la Santé, de l’Hygiène publique.


Selon la tutelle, à ce jour, 1.779 établissements de santé ont été intégrés, ce qui représente environ 50 % des établissements de santé publics. Des mesures sont en cours pour l’intégration efficace du secteur privé, en débutant par le secteur non lucratif ou médico-social, dans un premier temps.


Au total, 60% des établissements de santé conventionnés ont accueilli au moins un assuré CMU présentant sa carte et parmi eux, 82 % ont fourni des services CMU; 60 % des usagers ayant présenté la carte ont bénéficié de l’offre de services CMU. Le taux d’utilisation de la carte se situe en moyenne à 9,35%.


 

Plus de 900 spécialités de médicaments et 170 pathologies sont couvertes, avec une intégration prochaine dans le panier de soins de l’hypertension artérielle et du diabète. Environ 985 officines privées pharmaceutiques font partie du réseau de soins, dont plus de 400 ont une convention avec la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CNAM), informe-t-on.


Tout en soulignant, que l’offre de services couvre les consultations y compris les spécialités médico-chirurgicales, les hospitalisations, l’imagerie (échographie, ECG et radiographies), ainsi que la biologie, avec un ticket modérateur (tiers payant de 30 % du coût) allant de 30 FCFA à environ 1500 FCFA pour les consultations entre les différents niveaux. 


Cependant, pour le Ministère des défis majeurs persistent encore en vue d’une meilleure protection de la santé des populations, notamment le défaut de cotisation dans plus de 70 % des cas, principalement en raison de l’informalité du secteur, la disponibilité des médicaments, la digitalisation des données des actes de santé et de médicaments, ainsi que l’harmonisation des outils de suivi ou leur interopérabilité, relève-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Protection de la santé des populations avec la CMU, voici les défis majeurs qui restent à relever
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter