Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Engagement politique, des femmes leaders militent en faveur d'une élite politique féminine au rendez-vous des grands enjeux du pays
 

Côte d'Ivoire : Engagement politique, des femmes leaders militent en faveur d'une élite politique féminine au rendez-vous des grands enjeux du pays

 
 
 
 1107 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 22 avril 2024 - 15:53

L’Alliance des Femmes Leaders pour le Développement (AFLD), dirigée par Marie-Colombe M'Bra, a procédé ce week-end au Plateau à sa rentrée solennelle. Ce rendez-vous, placé sous le thème « Engagement politique des femmes et la consolidation de la démocratie en Côte d’Ivoire », a été l’occasion pour les responsables de ce mouvement, d’appeler les femmes de Côte d’Ivoire à briser les stéréotypes qui les relèguent au second plan dans la société. 


Ces Femmes Leaders estiment qu’il est temps pour les femmes de Côte d’Ivoire de s’engager véritablement en politique et de jouer pleinement leur partition dans la vie publique, en vue du renforcement de la démocratie.


« Les femmes représentent pratiquement la moitié de la population ivoirienne. Nul besoin de prouver que leur pleine participation à la vie publique de notre nation apportera une contribution significative au renforcement de la démocratie et au développement durable. C’est pourquoi au sein de l’Alliance des Femmes Leaders pour le Développement, nous faisons de l’inclusion, notamment des femmes, un axe prioritaire de notre action. Ainsi, pour permettre leur pleine participation à la vie publique, nous mettons un accent particulier sur le renforcement des capacités et le changement des mentalités afin de construire une élite politique féminine au rendez-vous des grands enjeux qui se présentent à notre pays », a relevé la présidente de l’AFLD.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Pour ce faire, cette organisation selon Marie-Colombe M'Bra, entend mettre en place le programme « WOMAN POLITICS HUB qui est un cadre de renforcement de capacités, de mentorat, de réseautage et de discussions intergénérationnelles qui permettra chaque année à 24 jeunes femmes issues de toutes les régions de la Côte d'Ivoire de renforcer leurs capacités en leadership et stratégies politiques. Nous adresserons également les sections féminines des parties politiques afin de les renforcer dans leurs actions de plaidoyer ». 


 Cette rentrée solennelle fut également un cadre d’échange qui a permis aux participants de mener la réflexion sur le renforcement de leurs actions en faveur de la promotion de la participation politique des femmes. La présidente de l’AFLD n’a pas manqué l’occasion de rendre un hommage aux femmes inspirantes qui ont accepté de partager avec elles, leurs brillantes expériences.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Sur le chemin de notre engagement, vos différents parcours sont comme une boussole qui nous oriente et nous permettent d’avancer sereinement sans perdre de vue l’objectif principal malgré les vagues. Merci de nous inspirer », s’est-elle exprimée.


La présidente a par la suite, invité l’ensemble des femmes à se lever pour prendre leur place dans l’écosystème politique ivoirienne, tout en menant des actions d’envergure. « Comme on le dit mesdames, le pouvoir ne se donne pas, il s’arrache. La lutte est certes difficile, mais de tous les temps, les femmes ivoiriennes ont su montrer bravoure, et détermination et ont changé le cours de l’histoire à des tournants décisifs de l’histoire de notre pays. Je pense ici à ces héroïnes de l’indépendance de notre pays à l’instar de la leader Marie Koré, qui ont défié le système colonial à travers la marche sur Grand-


Bassam en 1949. Ces dames glorieuses qui ont vaincu la peur pour aller à l’assaut de la liberté. Elles ont simplement décidé d’assumer leur part de responsabilité et en tant que femme, de porter leur part d’espoir. Elles l’ont fait dans un écosystème plus hostile qu’aujourd’hui, alors mesdames, notre génération n’a pas d’excuses. Mais, si cette action a eu un écho retentissant, le point de départ a été une volonté d’union dans l’action. Et oui, l’union est la base du succès. J’invite donc les femmes à l’union dans l’action. Je reste convaincu que notre engagement commun contribuera davantage au renforcement de la démocratie et au développement de la Côte d’Ivoire », a-t-elle ajouté.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Marie-Colombe M'Bra au cours de cette cérémonie, a touché du doigt la question de la pleine participation politique du peuple qui jusqu’à ce jour, reste un défi majeur. Car, « plus de trois décennies après l’indépendance, ce sont à peine entre 2 à 6 millions de personnes qui se rendent aux urnes lors des échéances électorales, dans un pays où plus de 12 millions de personnes sont en âge de voter. L’autre sujet de réflexion reste la représentativité des femmes dans la prise de décision. Sur ce plan, le constat est tout aussi mitigé. En effet, selon un rapport d’étude du ministère de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité publié en 2017, le taux de représentativité des femmes dans les instances de prises de décisions était estimé à moins de 20 % ». 


 

S’agissant de la représentativité des femmes, dans les sphères de décision et dans les partis politiques, elle a regretté le fait que « même l’adoption de la loi n°2019-870 du 14 octobre 2019, qui impose un minimum de 30 % de femmes sur le nombre total de candidats n’ait permis à ce jour un changement radical. « Malgré l’adoption de cette loi, aujourd’hui encore au niveau de l’Assemblée nationale, seuls 13 % des sièges sont occupés par les femmes. Quant au Sénat, c’est à peine 19 %. Outre les assemblées élues, les femmes sont également sous-représentées aux postes de décision dans diverses entités », a-t-elle regretté.


Autant de faits que l’Alliance des Femmes Leaders pour le Développement veut voir disparaitre dans les années à venir.


Il faut souligner que, l'ex-première Dame Simone Gbagbo, Dao Mariam Gabala ont animé des panels. Elles ont invité les femmes à jouer pleinement leur rôle dans la politique.

 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Engagement politique, des femmes leaders militent en faveur d'une élite politique féminine au rendez-vous des grands enjeux du pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter