Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Vers la convocation d'assises nationales sur la prolongation de la transition
 

Burkina Faso : Vers la convocation d'assises nationales sur la prolongation de la transition

 
 
 
 2958 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 26 avril 2024 - 19:45

Ousmane Bougouma (Ph)


L'assemblée législative de transition (ALT) a voté ce vendredi, lors d'une séance plénière, une proposition de loi exhortant le président du Faso a convoqué des assises nationales sur la suite à donner à la transition prévue s'achever le 1er juillet. 


C'est à l'unanimité que les députés de la transition ont voté la proposition de loi portant convocation des assises nationales. 


En rappel, les forces vives ont été convoquées en octobre 2022 dans le cadre d'assises nationales qui ont fait adopter la charte qui met en place les organes de la transition que sont le président, le gouvernement et l'assemblée législative 


La même charte a fixé la durée de la transition à 21 mois, une durée qui arrive à échéance le 1er juillet 2024. 


 

 « Certes la charte donne compétence à l'ALT pour sa révision mais les députés ont estimé que leur compétence est limitée voire liée » car étant eux membres d'un organe de la transition, a indiqué le président de l'assemblée législative de transition, le Dr Ousmane Bougouma. 


 « Il est donc logique et légitime d'avoir recours au peuple dans le cadre d'assises nationales pour nous donner à tous la conduite à tenir », a-t-il estimé. 


 « C'est avec l'accord du chef de l'état, seule autorité habilitée à convoquer les assises, que la présente proposition de loi a été inscrite à l'ordre du jour, discutée et vient d'être adoptée par l'ALT»,a-t-il précisé. 


 « Il s'agit d'une loi exhortative qui donne l'accord de l'ALT et le consentement des députés pour la convocation des assises nationales », a-t-il ajouté. 


Selon lui, « cette loi ne modifie pas la charte. Elle ne décide pas non plus du contenu des assises. Elle laisse le soin au peuple souverain qui sera réuni dans le cadre des assises nationales de décider de la suite de la transition ».


 

Ces assises doivent être organisées un mois au moins avant la fin de la transition fixée par la charte, a précisé Ousmane Bougouma. 


 « L'ALT, par ce vote, a joué sa partition afin que nous ne soyons pas dans un vide juridique qui expose notre nation déjà en souffrance et qui mettra en difficulté les institutions », est-il félicité. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Vers la convocation d'assises nationales sur la prolongation de la transition
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter