Sierra Leone Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sierra Leone :  Démission du ministre de l'Energie, Kanja Sesay, des dettes réglées dont celles de CLSG en Côte d'Ivoire
 

Sierra Leone : Démission du ministre de l'Energie, Kanja Sesay, des dettes réglées dont celles de CLSG en Côte d'Ivoire

 
 
 
 1794 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 27 avril 2024 - 12:08

Alhaji Kanja Sesay (ph)


Le ministre de l'Énergie de la Sierra Leone, Alhaji Kanja Sesay, a rendu sa démission le vendredi 26 avril au Président Julius Maada Bio dans un contexte de crise électrique persistante dans le pays.


La décision du ministre démissionnaire a été prise à la suite d'une panne d'électricité dans la capitale Freetown et dans certaines villes du pays comme Bo, Kenema et Kono.


Si les raisons exactes de la démission du ministre de l’Energie ne sont pas encore connues, une source au sein dudit ministère a laissé entendre que la décision aurait été influencée par un défaut de paiement d’une dette envers la société turque Karpowership, l'un des plus grands exploitants mondiaux de centrales électriques flottantes.


À ce sujet, on apprend que l’incapacité de Sesay à convaincre le ministère des Finances de régler les arriérés de paiement à Karpowership pourrait avoir accéléré son départ du gouvernement.


 

Kanja Sesay a été ministre de l'Énergie de juillet 2018 à avril 2024. Il a réussi à accroître l'accès à l'énergie, à négocier de grands projets énergétiques et à mettre en œuvre certain d'entre eux.


La démission du Kanja Sesay intervient quelques jours après l’annonce du départ à la retraite du président du Parlement, Dr Abass Bundu.


Dettes réglées, électricité rétablie


Nous apprenons en dernière minute que la fourniture du courant électrique est rétablie en Sierra Leone suite à un accord avec les producteurs d'énergie.


Peu après la démission du ministre Sesay, le gouvernement a annoncé dans un communiqué en fin d'après-midi de vendredi que des paiements partiels ont été effectués. Ainsi, 17 millions de dollars sur les 48 millions ont été payés à la société turque Karpowership, qui fournit de l'électricité à la capitale Freetown.


 

De plus, dans le but d’assurer un approvisionnement électrique ininterrompu, le gouvernement a transféré 1,5 million de dollars supplémentaires à TRANSCO-CLSG, renforçant ainsi les liens avec la Côte d’Ivoire.


Le CLSG est un projet visant à interconnecter les pays que sont la Côte d’Ivoire, le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée. Le CLSG est une structure dont les initiales sont la première lettre de chaque pays. Il a pour vision de financer, construire, posséder, exploiter et entretenir l'installation régionale de transport d'électricité afin de permettre l'échange d'électricité et au-delà des pays du CLSG.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com -


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Sierra Leone : Démission du ministre de l'Energie, Kanja Sesay, des dettes réglées dont celles de CLSG en Côte d'Ivoire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter