Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Démarrage des travaux d'élaboration de la stratégie nationale du projet de digitalisation de l'Enseignement technique et professionnel
 

Côte d'Ivoire : Démarrage des travaux d'élaboration de la stratégie nationale du projet de digitalisation de l'Enseignement technique et professionnel

 
 
 
 1836 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 14 mai 2024 - 18:25


En Côte d’Ivoire, les systèmes d’Enseignement Technique et de la formation Professionnelle (ETFP), vont bientôt basculer dans le digital. L’initiative portée par l’Unesco et ses partenaires, dans le cadre de son projet panafricain pour la transformation digitale des systèmes d'ETFP et de développement des compétences en Afrique et dont la Côte d’Ivoire fait partie des pays bénéficiaires, va incessamment prendre forme. 

Ainsi, après plusieurs séances de renforcement des capacités des acteurs d’ETFP, l’on a abordé, ce mardi 14 mai 2024, la phase d’élaboration de la stratégie nationale qui va guider cet ambitieux projet. 

La cérémonie officielle de lancement, s’est déroulée dans les locaux du Centre Ivoirien pour le Développement de la Formation Professionnelle (CIDEFOR), sis au Lycée Technique d’Abidjan, en présence du directeur de cabinet du Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, Sangaré Moustapha, du chef du secteur éducation de l’Unesco, Jean Bosco Ki, représentant Mame Omar Diop, le Représentant résidant, de la directrice de la transformation digitale au ministère de la transition numérique, Diallo Karen, de Kadiata Diallo, directrice du CIDEFOR et de plusieurs acteurs du système de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, ainsi que des partenaires du projet.

Présidant la cérémonie, Sangaré Moustapha au nom du ministre Koffi N’Guessan, a exprimé sa profonde gratitude à l'UNESCO qui a répondu favorablement à la demande d’accompagnement dans l'élaboration de la stratégie nationale pour la digitalisation du système d'Enseignement et de Formation Techniques et professionnels ivoirien. « Votre soutien est essentiel à la transformation de notre approche éducative et ce partenariat est un pilier sur lequel nous comptons énormément pour avancer », a-t-il déclaré.

Il a fait savoir ensuite que « la vision de notre ministère, alignée sur les orientations du Gouvernement ivoirien, est de transformer profondément notre approche pédagogique et administrative à travers la digitalisation. Cela représente un engagement non seulement envers la modernisation mais également envers l’inclusivité et l’accessibilité de l’éducation pour tous ».

C’est pourquoi pour lui, « l’importance de cette initiative ne saurait être sous-estimée », dans la mesure où « elle s’inscrit dans un contexte où la pandémie de Covid-19 a révélé et accentué la nécessité d’intégrer les technologies numériques dans tous les aspects de notre vie quotidienne, particulièrement dans le secteur de l’éducation. Notre réponse à ces défis doit être courageuse, innovante et résolument tournée vers l’avenir ».

Sangaré Moustapha dans son développement, a levé un coin de voile sur la méthodologie de ce projet. « Le projet de digitalisation de l’EFTP comprend plusieurs volets essentiels, à commencer par la création de systèmes de gestion intégrés et de plateformes de formation à distance. Ces outils permettront de piloter avec efficience nos processus administratifs, de gérer plus efficacement nos établissements et de rendre l’apprentissage accessible à tous, peu importe où ils se trouvent. Cette transformation numérique comprend également la mise à jour de nos contenus pédagogiques pour assurer leur pertinence et leur adéquation avec les besoins du marché du travail ivoirien et mondial », a-t-il expliqué.

Le directeur de cabinet du ministre N’Guessan Koffi, a salué « la coopération avec des partenaires stratégiques tels que l’UNESCO, essentielle à la réussite de ce projet ». Grâce à leur expertise et leur soutien, dit-il « nous pouvons envisager une mise en œuvre efficace et alignée sur les standards internationaux, tout en étant adaptée aux spécificités de notre contexte national », a-t-il apprécié.

Sangaré Moustapha a pour finir, assuré que « le METFPA est entièrement engagé dans ce projet. Nous sommes conscients des défis que représente une telle transformation, mais nous sommes également confiants dans notre capacité à les surmonter, avec le soutien de partenaires stratégiques comme l’UNESCO et la collaboration efficace de tous les acteurs impliqués ».

Il est évident pour lui, « qu’aujourd'hui, plus que jamais, nous devons préparer nos jeunes à être non seulement des consommateurs de technologie mais aussi des créateurs de solutions technologiques. Cela requiert une réforme profonde de notre approche pédagogique et un investissement conséquent dans les infrastructures et dans la formation de nos formateurs », a-t-il ajouté. Avant d’ouvrir les travaux de cet atelier, tout en souhaitant qu’ils soient fructueux et qu'ils marquent le début d'une nouvelle ère pour l’EFTP en Côte d'Ivoire.

Pour sa part, l’Unesco, principal porteur et financier de ce projet, à travers son chef du secteur éducation, Jean Bosco Ki, a félicité la Côte d'Ivoire pour son engagement exemplaire au titre de la valorisation de cette importante initiative, à travers sa participation active à la première étape qui a permis de renforcer les capacités de plusieurs cadres du ministère de l’ETFPA en 2022. 

Il a également salué l’engagement marqué du pays pour la seconde phase du processus qui consiste à développer une stratégie nationale de digitalisation de l’ETFP et le développement des compétences.

« Cette implication démontre la volonté, l’attachement et la détermination de la Côte d'Ivoire pour s’investir dans la co-construction d’un futur prospère et résilient pour son système d’enseignement technique et de formation professionnelle en vue de répondre plus efficacement aux besoins de la transformation de son économie et d’être en phase avec les nombreuses aspirations de sa jeunesse et son émergence », a-t-il dit.

Le représentant de Mame Omar Diop a indiqué que « l'UNESCO, marquant une importance capitale pour les enjeux cruciaux qui entourent la transition numérique, a pris l’initiative de mettre à disposition de la Côte d’Ivoire des ressources financières et l’expertise technique pour accompagner l'élaboration de la stratégie nationale de digitalisation de l’ETFP ». 


Pour lui, le lancement de cette initiative marque le début d'un processus continu qui s'étendra tout au long de l'année 2024 et au-delà. « Nous sommes résolument engagés à soutenir la Côte d'Ivoire, car nous croyons fermement que l'éducation est le pilier fondamental sur lequel repose le développement durable et inclusif de toute société », a-t-il rassuré.


Jean Bosco Ki s’est en définitive dit convaincu que « la mise en synergie de nos efforts et de nos expériences diverses nous permettra de relever ensemble cet important défi et de doter le pays d’une stratégie nationale de digitalisation de l’ETFP à la hauteur des attentes », a-t-il conclu. 


 

L'élaboration, la finalisation et la validation de la stratégie nationale seront dirigées par l'équipe technique nationale (ETN), composée des dirigeants et des praticiens qui ont participé au renforcement de capacités offertes dans le cadre de l'Initiative en 2022, ainsi que d'intervenants externes qui fourniront des recommandations et contributions stratégiques tout au long du processus. Il y a deux niveaux de participation et d'organisation au niveau de l’ETN.

Les résultats de ces mesures seront compilés et publiés en tant que document de stratégie nationale de la Côte d’Ivoire d'ici décembre 2024.



Nous restons convaincus que la poursuite de cette coopération fructueuse permettra à terme de doter le pays d’un cadre stratégique de référence pour le développement de l’ETFP et des outils techniques répondant pleinement aux besoins présents et futurs d’accès des jeunes, filles et garçons, à une éducation et une formation de qualité.




Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Démarrage des travaux d'élaboration de la stratégie nationale du projet de digitalisation de l'Enseignement technique et professionnel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter