Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Soubré, tension autour du barrage de Gri-Bo Popoli, les habitants de Galléa réclament leurs indemnités bloquées
 

Côte d'Ivoire : Soubré, tension autour du barrage de Gri-Bo Popoli, les habitants de Galléa réclament leurs indemnités bloquées

 
 
 
 3455 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 mai 2024 - 11:32

protestation des habitants de Gri-Bo Popoli (Ph KOACI)



La situation était tendue le lundi 13 mai 2024 aux abords du barrage de Gri-Bo Popoli, sous la gestion de Ci-Énergie, situé à 7 km de Soubré. Les résidents des villages de Galléa 1 et 2 ont exprimé leur mécontentement en bloquant tôt le matin l'accès à la voie principale. Leur revendication principale ?


Le paiement de leurs indemnités, qu'ils affirment être bloquées depuis plusieurs années.


L'atmosphère sur le site était électrique, avec une foule nombreuse des habitants de Galléa bloquant la route avec des troncs d'arbres et des branches, rendant le passage impossible. Des tambours résonnaient tandis que des pancartes hostiles à la présence des agents de Ci-Énergie étaient brandies. Même l'intervention des forces de l'ordre locales peinait à calmer ces manifestants déterminés. Mais quelles sont les raisons de cet émoi qui secoue tout le département ?


Selon des sources bien informées, les habitants s'insurgent contre le fait qu'aucune indemnisation ne leur a été versée depuis la construction du barrage sur leurs terres, où ils ont été déplacés de force.


 

"Depuis 2018, date de la construction du barrage, nous n'avons pas vu un seul centime. Malgré les promesses faites devant les autorités et en présence d'un huissier, rien n'a été fait pour nous dédommager. Nos espoirs s'amenuisent de plus en plus au fil des années", a déploré Napo Clé Claude, l'un des manifestants de Galléa.


D'autres villages, selon nos informations ont été indemnisés, comme Baléyo, Baléhiri et Soubouo, contrairement à Galléa. Les habitants, représentés par Tanon Innocent, Abi Thomas et le chef du village Méh Adjé Benjamin, sont perplexes face au revirement des autorités de Ci-Énergie, avec qui un accord avait été conclu pour l'indemnisation des habitants de Galléa, qui réclament 19 hectares de terres.


"Tous les villages impactés ont reçu une compensation, sauf Galléa. En 2019, lors d'un sit-in, nous avons signé des documents nous assurant une indemnisation en 2022. Deux ans plus tard, nous sommes toujours dans l'attente. Nous exigeons que nos droits soient respectés", ont-ils clamé


Le préfet de la région de la Nawa, Kouamé Bi Kalou Clément, informé de la situation, a rapidement organisé une réunion avec toutes les parties concernées. Bien qu'il ait critiqué la manière dont la manifestation a été menée, il s'est engagé à trouver une solution. Il a demandé aux habitants de Galléa de suspendre leur mouvement, qui perturbe une infrastructure publique. "L'indemnisation dépend du préjudice subi. Galléa a-t-il subi un préjudice ?", s'est interrogé le gouverneur, qui privilégie le dialogue en attendant de mieux comprendre la situation.


K. Martin, directeur des opérations et de la maintenance de Ci-Énergie, a déploré la paralysie de l'accès au barrage.


"C'est regrettable que les habitants aient bloqué la route. Les décisions sont prises au niveau central de l'entreprise, pas à Soubré. Cependant, tous ceux qui ont droit à une indemnisation seront traités équitablement", a-t-il affirmé.


 

Dans l'attente d'une résolution pacifique, les habitants de Galléa restent déterminés à obtenir justice pour leurs terres et leurs droits bafoués.




Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : La dette ivoirienne notée BB+ par Standard and Poor's, douche froide pour l'opposition ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Peste porcine", un affaire montée pour faire profiter les laboratoir...
 
3106
Oui
73%  
 
1034
Non
24%  
 
141
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Soubré, tension autour du barrage de Gri-Bo Popoli, les habitants de Galléa réclament leurs indemnités bloquées
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Avec toutes ces augmentions du prix de l'électricité pour les ménages Dramane ne peut pas indemniser les pauvres populations. Soyons moutons et on ne sent rien. N'est-ce pas?
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter