Côte d'Ivoire Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Secteur maritime, les femmes veulent être plus présentes dans les différents corps de métiers de l'économie bleue
 

Côte d'Ivoire : Secteur maritime, les femmes veulent être plus présentes dans les différents corps de métiers de l'économie bleue

 
 
 
 1629 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 mai 2024 - 16:22





Sous l’égide de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et à l’instar des pays maritimes du monde entier, la Côte d’Ivoire célèbre chaque 18 mai, la journée internationale des femmes du secteur maritime.


Cette année, cette célébration aura lieu officiellement, le 23 mai à la Primature. Le thème retenu est « pas de nuages à l’horizon : ces femmes qui forgent l’avenir de la sécurité maritime ».


Placée sous le parrainage du ministre Délégué auprès du ministre des Transports en charge du secteur maritime, il s'est fait représenter par le Colonel Gbéi Dominique. Au nom de Serrey Doh, elle a d'emblée indiqué que le choix du thème n’est pas fortuit «car il dépeint une réalité, celle du faible niveau de présence des femmes dans ce sous secteur comparativement aux hommes ».


Selon Gbéi Dominique, il est donc impérieux qu’aujourd’hui la présence des femmes y soit plus importante dans le secteur maritime.


«Ainsi, l’OMI, à travers ce thème voudrait d’avantage inciter les femmes à une implication plus forte. En effet, les femmes conscientes de leur contribution dans l’avancée du secteur maritime, par leurs aptitudes professionnelles, militent pour leur égale insertion dans des emplois maritimes stables », a expliqué, la représentante du parrain.



Le Colonel est ensuite convaincue que le rôle important que les femmes jouent dans le secteur maritime permettra aux jeunes filles de s’y intéresser et de l’intégrer.

De belles perspectives sont offertes aux Etats, en particulier ceux du golfe de Guinée, en termes de développement de leur économie bleue. Une économie axée principalement sur les activités de transport maritime et portuaires, sur les activités de pêche ; sur l’exploitation des ressources halieutiques, minérales et des énergies marines renouvelables ainsi que la protection de l’environnement et des écosystèmes marins ; dans une perspective de développement durable.



 

Pour y arriver, le Colonel Gbéi Dominique estime enfin, qu'il serait souhaitable de travailler sans distinction du genre.



«Le Gouvernement ivoirien est totalement en phase avec les objectifs de cette journée à une échelle plus grande avec les efforts de l’OMI qui vise la promotion des femmes dans les différents secteurs d’activités », a-t-elle précisé.



La représentante du parrain a rassuré ses collègues que la question de la promotion de la compétitivité féminine est bien au cœur des préoccupations de l’action gouvernementale.



Au nom des membres des Associations des femmes du secteur maritime de Côte d'Ivoire, (WIMA-CI), la Présidente, Colonel Beda Hortense reste convaincu qu'il n'est pas utopique d'espérer voir les femmes aux premiers rangs en ce qui concerne les questions de sécurité maritime, parce que la féminité n'est pas incompétence.

Il existe toujours des inégalités importantes entre les hommes et les femmes dans le secteur maritime. «Certes, les temps changent, mais le changement doit être plus rapide car les avantages d'une plus grande diversité de la main d'œuvre pour l'ensemble du secteur sont évidents », a mentionné, la Présidente.



Pour le Colonel Beda Hortense, le thème de cette année souligne l'importance de la collaboration des femmes dans le secteur maritime. « L'égalité femmes-hommes est reconnue comme un pilier essentiel pour un avenir durable », a-t-elle insisté.

Cette journée vise à donner davantage de visibilité aux femmes du secteur maritime, tout en encourageant leur recrutement, leur maintien en poste et leur emploi durable et militer en faveur de l'ODD n05, à savoir l'égalité entre les sexes.



 

Le secteur maritime a toujours été à prédominance masculine, et les racines de cette tradition sont extrêmement profondes. En conséquence, la représentation féminine reste marginale, dans la main-d'œuvre et a une faible influence sur le processus de développement du transport maritime.

«Il faut donc agir maintenant et ensemble pour que le secteur maritime s'éloigne de cette tradition et que les femmes soient mieux reconnues, conformément à ce que l'on serait en droit d'attendre du 21 è siècle », a plaidé la Présidente.



A l'occasion de cette célébration elle a fait quelques doléances au ministre délégué auprès du ministre des Transport chargé des Affaires Maritimes.



Le Colonel Beda Hortense appelle le ministre Serrey Doh à encourager les candidatures de jeunes filles aux concours d'accès aux métiers maritimes et soutenir les actions de sensibilisation à prendre en compte les organisations des femmes dans l'élaboration des budgets des administrations et entreprises maritimes et portuaires, à soutenir la participation des associations aux forums internationaux auxquels elles sont invitées, promouvoir l'égalité des genres, l'entreprenariat et l'emploi des femmes dans tous les domaines du secteur maritime et à des postes de responsabilité, à faire connaitre les métiers de la mer au grand public en vue d'attirer plus de jeunes filles, à contribuer à la facilitation d'accès au crédit pour toutes celles qui ont des projets dans le domaine maritime.

Elle invite enfin, ses jeunes sœurs à occuper leur place dans l'univers maritime.



« Ensemble à la barre pour un avenir plus bleu. Les actions à mener sont innombrables mais avec l'effort conjugué de tous, nous arriverons à bon port », a conclu, la Présidente.

 

 

Wassimagnon





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Secteur maritime, les femmes veulent être plus présentes dans les différents corps de métiers de l'économie bleue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter