Côte d'Ivoire Technologie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Campagne contre la désinformation sur les réseaux sociaux, le gouvernement dit « Stop aux sorciers numériques »
 

Côte d'Ivoire : Campagne contre la désinformation sur les réseaux sociaux, le gouvernement dit « Stop aux sorciers numériques »

 
 
 
 5728 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 juin 2024 - 17:11

Mambé ce lundi à Abidjan


Le Gouvernement ivoirien déclare la guerre à la désinformation avec le lancement officiel de la campagne nationale pour un environnement digital respectueux et sécurisé « #En Ligne Tous Responsables » qui a eu lieu, lundi 24 juin 2024, au Sofitel Hôtel Ivoire, en présence du Premier ministre, du ministre de la Communication et de l'Ambassadeur des États-Unis.


Cette initiative, vise à promouvoir un espace numérique sûr et respectueux pour tous les Ivoiriens et marque une étape cruciale dans l'engagement à lutter contre la désinformation et à protéger les citoyens en ligne. Lors de cette cérémonie de lancement, qui a enregistré également la présence de plusieurs membres du Gouvernement, Robert Beugré Mambé, Premier Ministre a indiqué que les réseaux sociaux imposent souvent un état duel dont la résolution réside dans une seule perspective, à savoir la nécessité d'avoir un esprit de discernement affûté. Il reconnaît, que ces réseaux sociaux imposent, à plus d'un titre, le changement de paradigme de plusieurs ordres : l'ordre intellectuel, l'ordre moral, l'ordre psychologique, l'ordre social, l'ordre éthique et l'ordre spirituel. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« S'il est vrai que l'existence des réseaux sociaux procède de l'évolution de la science et de la technologie, il faut cependant reconnaître qu'elle impose à plus d'un titre le changement de paradigme de plusieurs ordres : l'ordre intellectuel, l'ordre moral, l'ordre psychologique, l'ordre social, l'ordre éthique et l'ordre spirituel. Les réseaux sociaux nous imposent souvent un état duel dont la résolution réside dans une seule perspective, à savoir la nécessité d'avoir un esprit de discernement affûté », a expliqué Robert Beugré Mambé.


Selon lui, les utilisateurs sont tous obligés de repartir à l'école de la vie pour recentrer leur personnalité et éviter ainsi les effets désastreux de la dictature de certains réseaux sociaux préjudiciables au plan individuel et collectif.


« Il nous faut donc aiguiser notre esprit critique pour nous affranchir de l'embrigadement que nous servent certains réseaux sociaux. Il y va de la dignité humaine, de se distraire de la communication sans discernement des informations distillées par certains réseaux sociaux », a-t-il mentionné.


Dans son allocution, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication a souligné que le succès de cette campagne repose sur la participation active de tous les citoyens et partenaires.


Pour la création d’un environnement numérique plus vertueux et plus fiable, Robert Beugré Mambé invite tous ses concitoyens à se joindre à cette initiative, à s'engager activement et à contribuer à l'édification d'une Côte d'Ivoire où la vérité et l'intégrité prévalent. 


Le slogan « Stop aux sorciers numériques » accompagne cette première phase de l'initiative nationale pour un environnement digital respectueux et sécurisé, selon le Premier ministre, il appelle chaque citoyen à jouer un rôle actif dans la lutte contre la désinformation.

 

À cet égard, il a dit sa gratitude aux États-Unis, représentée par Jessica Davis Ba, son Ambassadeur en Côte d'Ivoire, pour leur soutien et leur partenariat très précieux.


 

« Nous attendons des autres institutions bilatérales et multilatérales d'être nos partenaires privilégiés elles aussi. Grâce à ces alliances, nous souhaitons inspirer d'autres nations à suivre l'exemple de notre pays et à s'engager dans cette lutte cruciale pour la vérité et la sécurité numérique », a-t-il conclu.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


La phase pilote de cette initiative, a été lancée pour la première fois le 16 août 2023 et a permis à travers son programme de formation, de développer les connaissances et les compétences de plus de 4 000 concitoyens qui sont les ambassadeurs du gouvernement dans 10 villes du pays que sont : Abidjan, Bondoukou, Bouaké, Dabou, Daloa, Grand Bassam, Korhogo, Man, San-Pedro, Yamoussoukro.

C'est avec le soutien du gouvernement que le ministère de la Communication a initié la campagne "En Ligne Tous Responsables" qui vise à éduquer et à sensibiliser le public sur l’importance d’une utilisation responsable et respectueuse des outils numériques et des réseaux sociaux.


Selon le ministre de la Communication, Amadou Coulibaly, l'évaluation en termes d’impact communicationnel, tout média confondu, de la phase test de cette initiative lancée le 16 août 2023, permet d’estimer à environ 5 millions de personnes touchées.


« Ladite évaluation a permis également de recueillir des données précieuses et d'affiner notre approche. Cela nous a rassurés quant à la justesse de notre initiative. Et les enseignements tirés de cette phase pilote nous ont permis d’adapter nos actions pour garantir une meilleure efficacité dans la lutte contre la désinformation », a-t-il souligné.


Fort de ces résultats, ce lundi 24 juin, une nouvelle étape tout aussi ambitieuse, abordée avec le slogan audacieux "Stop au Sorcier Numérique" qui a été lancé aujourd'hui, résonne avec une force particulière. 


Pour Amadou Coulibaly, il fait appel à l’imagerie sociale de l’Ivoirien et à son humour fait de dérision et parfois même d’autodérision. « Parce que chez nous ici, chacun a « un sorcier », c'est-à-dire un présumé ami qui en apparence ne nous voudrait que du bien, dont toutes les actions, de façon sournoise et insidieuse, nous empoisonne la vie en espérant ne pas être découvert ». 


« Ce slogan constitue un appel vibrant aux cœurs et aux esprits de chaque Ivoirienne et Ivoirien, les invitant à s'engager dans cette initiative. Ce slogan est un appel à l’action pour chaque citoyen, une invitation à jouer un rôle actif dans cette lutte contre la désinformation. Ce slogan incarne enfin notre détermination à combattre la désinformation et à promouvoir le questionnement, le doute afin, de créer un vrai réflexe de vérification de toute information. Il s’agira d’encourager une vigilance accrue avant de partager toute information. Cette initiative nationale vise enfin à créer une culture de responsabilité numérique », a-t-il insisté.


« En optant pour cette métaphore "Stop au Sorcier Numérique" nous voulons confirmer notre volonté de sensibiliser le public aux dangers de la désinformation, des abus sur les réseaux sociaux et sur Internet en général, à promouvoir un espace de vie où règnent le respect, la confiance et la sécurité pour tous. Nous demeurons fermement persuadés que cette approche stratégique par la sensibilisation exercera une influence profonde sur la perception et l'utilisation des réseaux sociaux dans notre pays. Par conséquent, j'exhorte tous les acteurs de la société à s’approprier #EnLigneTousResponsables, et à contribuer ainsi à l'édification d'un avenir sûr et certain quant à l’utilisation des réseaux sociaux. Chaque action compte, chaque partage responsable fait la différence », a conclu, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication.

 

L’intégrité des écosystèmes d’information est la pierre angulaire d’une nation prospère où chaque citoyen participe à façonner son avenir. Ce programme s'inscrit dans le cadre du protocole d’accord historique sur la lutte contre la manipulation de l’information signé entre la Côte d'Ivoire et les USA, le 29 avril 2024.


 

Selon Jessica Davis Ba, Ambassadeur des USA en Côte d'Ivoire, à travers cet accord, la Côte d’Ivoire est devenue le premier pays Africain à rejoindre le réseau mondial de 18 pays œuvrant à la protection de l’intégrité de l’information.


« La Côte d’Ivoire est ainsi devenue un leader, pas seulement pour la région, mais pour le monde. L’événement d’aujourd’hui représente un modèle de coopération bilatérale dans la défense de l’intégrité des écosystèmes d’information, afin de promouvoir le Peuple, la Paix et la Prospérité en Côte d’Ivoire », a-t-elle ajouté.


  La désinformation constitue une menace mondiale pour la stabilité des sociétés. L'ambassadeur des États-Unis a révélé que, rien qu’en Afrique, les campagnes de désinformation ont presque quadruplé depuis 2022 et la plupart d’entre elles sont parrainées par des États étrangers.


Jessica Davis Ba a souligné que l'accord a créé un cadre de coopération pour sécuriser l’intégrité de l’écosystème d’informations et a indiqué que les États-Unis soutiennent les initiatives de la Côte d’Ivoire dans la lutte contre la manipulation de l’information et les « fake news ».


“ Tout d’abord, le gouvernement américain est heureux de soutenir la campagne ivoirienne que vous avez lancée aujourd’hui, #EnLigneTousResponsables. Nous saluons cette initiative qui se dresse comme un vibrant exemple du rôle des communautés dans la lutte contre la désinformation. Le gouvernement américain travaillera en collaboration avec le gouvernement ivoirien et d’autres partenaires pour mettre en œuvre une série de programmes de formation destinés aux membres de la société civile, y compris les étudiants, les chefs traditionnels et religieux et les journalistes. Nous mettrons à profit l’énergie créative des artistes, des musiciens et des experts en technologie qui souhaitent devenir des Gamechangers ou acteurs de changement, en créant des jeux vidéo axés sur le bien social. Ces jeux vidéo, créés par les Ivoiriens pour le public ivoirien, peuvent servir d’outils innovants pour promouvoir l’éducation aux médias et la résilience face à la désinformation », a mentionné, Jessica Davis Ba.


La manipulation de l’information est un défi pour les citoyens, de même que pour les services de défense et de sécurité. Elle a annoncé que l'ambassade accueillera, le mois prochain un séminaire sur la lutte contre la désinformation au cours duquel des praticiens du gouvernement ivoirien, de l’armée et de la société civile se réuniront pour renforcer leurs capacités techniques, afin d’être en mesure d’identifier et de combattre les campagnes de désinformation.


L’atelier permettra de partager les bonnes pratiques et de créer une synergie entre les principales parties prenantes.

 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Campagne contre la désinformation sur les réseaux sociaux, le gouvernement dit « Stop aux sorciers numériques »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter