Cedeao Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cedeao : Relance du projet de la monnaie unique, ECO, après  approbation du Nigeria
 

Cedeao : Relance du projet de la monnaie unique, ECO, après approbation du Nigeria

 
 
 
 24745 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 06 juillet 2024 - 20:54

Des ministres des Finances, Affaires étrangères et officiels de la CEDEAO au Nigeria (ph)


Le projet de monnaie unique de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), connu sous le nom d’ECO, a connu une avancé avec le gouvernement nigérian qui a approuvé l’initiative visant à favoriser la croissance et le développement dans la sous-région de l’Afrique de l’Ouest.


Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des États membres de la CEDEAO se sont réunis lors de la 92ème session ordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO à Abuja au Nigeria et ont convenu des modalités de l'initiative de la monnaie unique.


Les participants se sont engagés pour les préparatifs de l'introduction de la monnaie unique, jetant ainsi les bases d'un avenir économique plus intégré pour les 15 États membres.


 

Dans cet élan, le ministre nigérian des Finances, Wale Edun, a souligné que la monnaie unique jouera un rôle central dans la promotion de « la croissance économique et du développement dans la région » et a réaffirmé l’engagement du Nigeria en faveur de sa mise en œuvre réussie.


Selon une déclaration faite le vendredi par Mohammed Manga, le directeur de communications et des relations publiques du ministère du Finances, Edun s’est prononcé le jeudi dernier lorsqu'il a organisé une réunion virtuelle du comité des ministres des Finances à Abuja. Il a, à cette occasion, déclaré que la réunion a pour but de discuter des modalités pratiques d'introduction de la monnaie unique de la CEDEAO, connue sous le nom d'ECO.


La déclaration du ministre Edun a détaillé les efforts de collaboration entre les participants pour préparer l'introduction de la monnaie unique, ouvrant la voie à un avenir économique plus intégré pour les États membres de la CEDEAO.


Pour le Nigeria, la vision de l’ECO s’étend au-delà d’une simple monnaie et a pour visée de devenir une pierre angulaire de l’intégration économique, rationalisant le commerce et renforçant la stabilité monétaire dans la région.


Comme retombées du projet d’introduction de l’ECO, elle devra apporter de nombreux avantages économiques à la région en simplifiant les échanges transfrontaliers. La monnaie unique réduira les coûts de transaction et améliorera l’efficacité du marché. De plus, l’ECO devra favoriser la stabilité monétaire, ce qui est essentiel au développement à long terme.


Mensah,

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cedeao : Relance du projet de la monnaie unique, ECO, après approbation du Nigeria
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
La CEDEAO est aculée de toute part voyant l'AES surgir comme un lion enragé. C'est une HONTE pour la sous-region. Les terroristes massacrent des populations du sahael et la CEDEAO ne dit rien.... Ce sont des coups d'Etats dans ces pays du Sahel qui interestent la CEDEAO.
 
 il y a 6 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Forotoba
félicitations
 
 il y a 6 jours     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter