Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire-France: Affaire Kieffer, le pays demeure dans l'attente d'exécution d'une commission rogatoire internationale
 
Kieffer

© Koaci.com - Mardi 16 Avril 2019 - Après les inquiétudes récemment exprimées par nos confrères de reporters sans frontières (RSF), nous avons tenu à nous enquérir de l’état d’avancement du dossier Guy André Kieffer, disparu le 16 avril 2004 à Abidjan.

KOACI apprend en exclusivité, qu’en raison d’autres pistes, après la française (piscine en zone 4) et l’ivoirienne (audition en France d’Eric Latham et Stéphane De Vaucelles,ndlr) qui n’avaient rien donné, des juges ivoiriens vont entendre dans les jours à venir d’autres personnes dont certaines déjà entendues.

Concernant l’exécution de la commission rogatoire internationale Search commission rogatoire internationale émise le 23 février 2016 par le juge français Cyril Paquaux qui a eu pour mission de convoquer et d’entendre l’adjudant Zan Bi, le pasteur Koré, Victor Nembelessini, Simone Gbagbo, Michel Legré et Jean-Tony Oulai, la quasi-totalité des actes à accomplir devant l’être en présence d’un juge mandant, nous apprenons que l’Eat ivoirien a adressé une correspondance par la voie diplomatique afin de convenir d’une date qui pourrait lui permettre de se rendre en Côte d’Ivoire. Un déplacement nécessaire pour assister à l’exécution de la commission rogatoire.

Toujours selon nos informations, ce courrier étant resté sans réponse, l’Etat ivoirien a décidé de procéder à ces auditions. Ainsi ont été déjà entendus Simone Gbagbo Search Simone Gbagbo le 10 septembre 2014, Michel Legré le 30 avril 2015, Victor Nembelessini le 28 avril 2016 et Tony Oulaï le 1er juin 2016.

Il reste à ce jour à entendre l’Adjudant Zan Bi qui ne fait plus partie de l’effectif de l’armée et reste introuvable, le procès-verbal de recherches infructueuses de la section Recherche de la gendarmerie nationale a été versée au dossier.

Le pasteur Moïse Koré Search Moïse Koré est quant à lui toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt international, jusque-là inexécuté.

Concernant la procédure ivoirienne, nous apprenons qu’il est ressorti que la piste la plus plausible et qui a pu être le mobile du crime de notre confrère franco-canadien, est celle du montage financier et du blanchiment de capitaux.

A cet effet, on nous informe que l’Etat ivoirien a émis une commission rogatoire internationale Search commission rogatoire internationale le 21 avril 2015 en direction des autorités judiciaires françaises, dont la mission est de réentendre Eric Latham Search Eric Latham et Stéphane De Vaucelles, qui en savent plus de détails mais apparemment omettent sciemment de les exposer.

Les autorités ivoiriennes demeurent dans l’attente de l’exécution de cette commission rogatoire internationale.

Amy Touré
 
 
9178 Visit(s)    16 Comment(s)   Add : 16/04/2019
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
le cas Kieffer est comparable á celui de Thomas Sankara .... les traces de leur assassinat sont éligibles et intraçables ... il faut faire parler les auteurs de ces crimes
 
 
 
See his contributions OULAI DE BEOUE zea
 
Malgré les tortures enduré par les pros GBAGBO pour faire avoué un crime qui n'es pas de leur responsabilité d'ailleurs sans issue, La famille Kieffer devrait faire preuve de responsabilité en se focalisant sur le camps Ouattara c'est là que se trouve le Criminel coupable. Car d...
Malgré les tortures enduré par les pros GBAGBO pour faire avoué un crime qui n'es pas de leur responsabilité d'ailleurs sans issue, La famille Kieffer devrait faire preuve de responsabilité en se focalisant sur le camps Ouattara c'est là que se trouve le Criminel coupable. Car de nombreux stratégie ont été utilisé pour parvenir au pouvoir, celle de l'autre Français tué par les FRCI de DRAMANE a yamoussoukro.
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
hum on observe simone demande la liberation de dogbo il a rien fait meme si avec ses hommes devant toutes les tele du monde le mogo est venu prendre le directeur du Novotel qui avait rien a voir avec les élections la suite ben on la connaît disparition !!!
 
 
 
See his contributions
 
Nous connaissons tous le fond de cette histoire... Demandez à la vipère Simone et a son tueur fainéant polygame gbagba... Ils savent... Vraiment, ces dindons ou rien (DOR) étaient des criminels a col noir. Heureusement, que ces animaux frontistes ont été boutés du pouvoir et n'y ...
Nous connaissons tous le fond de cette histoire... Demandez à la vipère Simone et a son tueur fainéant polygame gbagba... Ils savent... Vraiment, ces dindons ou rien (DOR) étaient des criminels a col noir. Heureusement, que ces animaux frontistes ont été boutés du pouvoir et n'y reviendront plus pour au moins 4 générations après le cancre gbagba... On avance...
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
les mogos ont tellement massacré , qu'ils ont tjrs une plainte aux fesses et ils ont bouche mais c'est dieu qui est fort !!j'ai dit hier sur les plaques d'immatriculations des canadien y'a ecrit "je me souviens"" ils vont pas vous lacher nous on avance c'est votre garbadrome !!!
les mogos ont tellement massacré , qu'ils ont tjrs une plainte aux fesses et ils ont bouche mais c'est dieu qui est fort !!
j'ai dit hier sur les plaques d'immatriculations des canadien y'a ecrit "je me souviens"" ils vont pas vous lacher nous on avance c'est votre garbadrome !!!
 
 
Read more
See his contributions IvoirienPursang
 
Bizarre qu'ils n'aient toujours pas trouvé le ou les coupables depuis bientôt 16 ans? Et si pour une fois de votre vie messieurs les enquêteurs, si vous vous intéressiez à Wata(le)Rat et ses chefs de guerre, qui je vous rappelle sont abondamment cités dans le procès du putsch man...
Bizarre qu'ils n'aient toujours pas trouvé le ou les coupables depuis bientôt 16 ans? Et si pour une fois de votre vie messieurs les enquêteurs, si vous vous intéressiez à Wata(le)Rat et ses chefs de guerre, qui je vous rappelle sont abondamment cités dans le procès du putsch manqué au Burkina. S'il vous plait aller interroger Wata(le)Rat, il sait tout sur le meurtre de Kieffer.
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
comment ca bizzare mon cher les refondus ont rien fait pendant 10 ans sauf remplir la foret du banco d'engrais humain , on a meme retrouvé des cadavre sous des status qui provoquaient des embouteillage safourlaye y'en a la fin sera dur deh, quand on voit leur visage aigris se pli...
comment ca bizzare mon cher les refondus ont rien fait pendant 10 ans sauf remplir la foret du banco d'engrais humain , on a meme retrouvé des cadavre sous des status qui provoquaient des embouteillage safourlaye y'en a la fin sera dur deh, quand on voit leur visage aigris se plier kan a lol !!!
 
 
Read more
See his contributions Zometmil
 
Et si c'était ceux qui ont inventé le charnier de yop qui l'ont tué pour précipiter la chutte de LG.On a encore en memoire le montage grossier des 7 femmes d'Abobo pendant la crise qu'on a voulu faire croire que l'armée de civ a tué.
 
 
 
See his contributions Energence2020
 
Peace101 si avec la capturation (Kandiarousse) du couple Gbagbo, de leur bon petit Ble Goude, des présumés chefs des escadrons de la mort que sont Seka Seka et Dogbo Ble vous n'avez pas encore pu établir leur culpabilité c'est qu'il faut chercher ailleurs; et dans ce cas suis ...
Peace101 si avec la capturation (Kandiarousse) du couple Gbagbo, de leur bon petit Ble Goude, des présumés chefs des escadrons de la mort que sont Seka Seka et Dogbo Ble vous n'avez pas encore pu établir leur culpabilité c'est qu'il faut chercher ailleurs; et dans ce cas suis mon regards qui mène vers les labo du faux de qui tu sais...
 
 
Read more
See his contributions IvoirienPursang
 
Ils savent pourquoi ils ont éliminés Kieffer: Les commanditaires sont : Wata(le)Rat (l'usurpateur d'identité chef rebelle et putschiste en chef)Jacques Chirac (le lâche qui a détruit les avions de guerre ivoiriens au sol)Sarkozy (l'assassin de khadafi)Folloroux (le voleur de caca...
Ils savent pourquoi ils ont éliminés Kieffer:

Les commanditaires sont :
Wata(le)Rat (l'usurpateur d'identité chef rebelle et putschiste en chef)
Jacques Chirac (le lâche qui a détruit les avions de guerre ivoiriens au sol)
Sarkozy (l'assassin de khadafi)
Folloroux (le voleur de cacao)
Guillaume soro (le 2e chef des rebelle et 1er cité dans le putsch burkinabé)

Les exécutants sont:
Watao
Koné Zakaria
Fofié
Et tous les chefs rebelles
 
 
Read more
See his contributions Energence2020
 
"on a meme retrouvé des cadavre sous des status qui provoquaient des embouteillage"Je me souviens qu'Adjoumani le bossonniste avait lancé depuis le Golf Hôtel une fatwa qu'il fallait détruire tous les monuments dans Abidjan car c'est de là que Gbagbo tirerait ses supposés pouvoir...
"on a meme retrouvé des cadavre sous des status qui provoquaient des embouteillage"
Je me souviens qu'Adjoumani le bossonniste avait lancé depuis le Golf Hôtel une fatwa qu'il fallait détruire tous les monuments dans Abidjan car c'est de là que Gbagbo tirerait ses supposés pouvoirs mystique.
Et quand Je pense que ce sont ces lugubres personnages qui nous gouvernent depuis lots...
 
 
Read more
See his contributions Symbioz
 
Tout le monde sait maintenant que le rdr est impliqué dans cette disparition... le colérique haineux tribaliste et sectaire protège les criminels de duekoue... comme il protège visiblement ceux de Kiefer... vu sa haine à arrêter tout ce qui est opposition s'il avait le moindre so...
Tout le monde sait maintenant que le rdr est impliqué dans cette disparition... le colérique haineux tribaliste et sectaire protège les criminels de duekoue... comme il protège visiblement ceux de Kiefer... vu sa haine à arrêter tout ce qui est opposition s'il avait le moindre soupçons sur Simone ou autre ils seraient déjà aux arrêts... comme l a dit Soro il en sait beaucoup sur ces malfrats du rdr.. le moment venu il va casser le papo.. et on en saura mieux sur ces criminels unifiés..😎
 
 
Read more
See his contributions LE DEBOULONNEUR
 
Je le disais, il y'a quelques jours cette enquête avance à présent. Comme le dit clairement l'article, les enquêteurs ont décidé de privilégier une autre piste beaucoup plus crédible, celle du blanchiment de capitaux et du montage financier apparemment rien avoir avec la filière ...
Je le disais, il y'a quelques jours cette enquête avance à présent. Comme le dit clairement l'article, les enquêteurs ont décidé de privilégier une autre piste beaucoup plus crédible, celle du blanchiment de capitaux et du montage financier apparemment rien avoir avec la filière café cacao. Les interrogatoire de Simone et les autres n'ont rien donnés. Le mossi doit sérieusement s'inquiéter.
 
 
Read more
See his contributions jordanchoco2020
 
Les blakoros rigole mais hier ils chialaient tous les jours a l injustice si d aventure qlq part sa se passe mal c est d autre qui riront
 
 
 
See his contributions
 
Mais @energence2020, tu es pressé pour quoi ? Un politicien opportuniste minable (dont je tairai le nom pour des raisons de sécurité...Riressss...) d'une certaine secte disait et je cite "le temps est l'autre nom de Dieu". Alors ?!?!?... D'ailleurs, où sont l'adjudant tueur couar...
Mais @energence2020, tu es pressé pour quoi ? Un politicien opportuniste minable (dont je tairai le nom pour des raisons de sécurité...Riressss...) d'une certaine secte disait et je cite "le temps est l'autre nom de Dieu". Alors ?!?!?... D'ailleurs, où sont l'adjudant tueur couard Zan Bi et le "pasteur" du temple de Lucifer Pasteur Moïse ? Ou sont-ils ? On observe... On avancera...
 
 
Read more
See his contributions Rolandk
 
Après les auditions de la Première dame de Côte d’Ivoire, Mme Simone Ehivet Gbagbo et le ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement, M. Antoine Bohoun Bouabré ainsi que celles de plusieurs personnes évoluant dans le sillage de la Présidence de la République, le juge fr...
Après les auditions de la Première dame de Côte d’Ivoire, Mme Simone Ehivet Gbagbo et le ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement, M. Antoine Bohoun Bouabré ainsi que celles de plusieurs personnes évoluant dans le sillage de la Présidence de la République, le juge français Patrick Ramaël va-t-il enfin définitivement fonder sa conviction ? Dans ses prétendues recherches de la vérité sur la disparition depuis cinq ans, du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, va-t-il continuer d’explorer la piste de la Présidence de la République ivoirienne, en dépit de la «vacuité» du dossier, telle que dénoncée par les avocats des témoins ? Dans un cas comme dans l’autre, ce juge se doit maintenant de se rendre à l’évidence en lorgnant du côté de son propre pays, si tant est qu’il est vraiment animé par le souci de savoir de ce qui est advenu de Kieffer. A ce niveau, l’enquête doit absolument s’orienter sur la piste que le juge Ramaël, consciemment ou inconsciemment, n’a jamais voulu explorer. Il s’agit de celle menant à des hommes de race blanche dont un Français bien identifié, qui auraient fait une descente au domicile de Kieffer et fouillé dans ses affaires quelques heures seulement après sa disparition le 16 avril 2004.

Epouse légitime de Guy-André Kieffer avec laquelle il partageait sa vie au moment de sa disparition, Atta Kieffer Afua, Ghanéenne née le 10 octobre 1962 à Kumasi avait remué ciel et terre en vue de se faire entendre par le juge Ramaël. Lequel malheureusement, n’a jamais voulu prendre en compte les déclarations de cette femme, qui, mieux que quiconque, connaît parfaitement l’homme dont il est question. Et pourtant, il ressort des dires de Afua que quelques heures après la disparition de son mari, un ami, compatriote de ce dernier, accompagné de trois autres «Blancs» ont perquisitionné son domicile à la recherche d’une cassette vidéo. Ce jour-là, Afua était au Ghana où son époux devait la rejoindre après avoir récupéré de l’argent avec un ami français. Est-ce le même que celui qu’elle connaît ?! En tout cas, selon les déclarations de la femme, Kieffer n’a pas révélé le nom de celui qui devait lui remettre de l’argent. Elle fait savoir toutefois qu’aux environs de 11 h 30, ce 16 avril là, son mari Kieffer, tout affolé, l’aurait appelée pour dire qu’il était en danger… et la communication a été brutalement interrompue. “Tous les appels que j’ai émis par la suite, tant sur son portable que sur le fixe de la maison, n’ont pas abouti”, a-t-elle précisé dans sa déclaration, bien consignée chez un avocat.

Mme Kieffer, revenue précipitamment à Abidjan, se serait (naïvement) confiée à cet ami français de son époux pour les démarches administratives en vue de retrouver son homme dont la nouvelle de la disparition faisait déjà la «une» des journaux. Afua a révélé que la servante restée à la maison lui a expliqué que le matin de sa disparition, son patron Kieffer a conversé pendant longtemps sur le téléphone fixe, avec toujours cet ami Français, (connu aussi de la servante). C’est donc après cette conversation téléphonique, dont le contenu n’est pas rapporté par la servante, que le journaliste franco-canadien est sorti de la maison pour ne jamais plus réapparaître. Et c’est aussi cette fille de maison qui aurait raconté à sa patronne Afua que dans l’après-midi de ce 16 avril 2004, le même ami français est venu avec trois de ses compatriotes «Blancs» pour fouiller la maison de fond en comble.

L’épouse de Kieffer, en dépit de ces informations qui devaient l’amener à établir un lien entre ce dernier et la disparition de son mari, va plutôt continuer de lui faire confiance en se faisant accompagner par cet ami pour porter plainte à la police criminelle contre inconnu.

Atta Kieffer Afua qui disait n’avoir pour seul confident que cet ami de son mari disparu, ne va se douter de rien, en remettant plus tard à ce dernier qui le lui demandait, plusieurs CD vidéo. Des CD que l’homme avait cherchés en vain à récupérer dans les premières heures de la disparition de Kieffer. Dans sa volonté de se faire entendre par le juge Patrick Ramaël, Afua dit en avoir été empêchée par celui qu’elle avait toujours considéré comme l’ami de son mari. Celui à qui elle se confiait, et à qui elle confiait tout. Et c’est en face de l’hôtel Ibis à Marcory qu’elle dit lui avoir remis les CD dont elle ignorait elle-même le contenu. Lesquels CD, que recherchaient des policiers français qui, eux aussi, s’étaient rendus au domicile du couple Kieffer à Marcory Zone 4. “Lorsque à ces policiers français, j’ai dit que j’ai remis les CD à l’ami Français de mon époux, ils m’ont curieusement demandé sans aucune explication, d’aller me cacher dans mon pays”, a-t-elle soutenu.

Mme Kieffer Afua soutient que malgré toutes ses démarches, l’ « ami » français l’empêchait de rencontrer le juge Patrick Ramaël. Et elle affirme s’être rendue à l’ambassade de France pour se faire entendre sur les incessantes descentes des Blancs cherchant des CD à son domicile, mais qu’elle aurait été tout simplement rabrouée sans autre forme de procès. Protestant et se lamentant devant tous les obstacles qui se dressaient sur son chemin, l’épouse de Kieffer a soutenu avoir été contrariée par le Français qu’elle avait continué de considérer comme l’ami intime de son époux et qui, avait-elle pensé, oeuvrait pour que celui-ci soit retrouvé. Le Français lui aurait tenu ces propos : “Je suis désolé, ton mari Kieffer est mort, et il est mieux pour toi de tout laisser tomber”. Atta Kieffer Afua, mariée légalement depuis 1996 avec Guy-André Kieffer, prise de peur devant les menaces voilées qu’elle recevait tous les jours de l’ «ami» Français et de bien d’autres personnes tapies dans l’ombre, se serait cachée dans son pays comme on le lui avait recommandé.

Mais hélas ! Afua, la vraie épouse de Kieffer va, elle aussi, disparaître à jamais. Elle serait décédée dans des circonstances non élucidées au Ghana, son pays natal. Sa disparition a-t-elle un lien avec celle, très mystérieuse de son époux ? Entre temps, l’ancienne épouse de Kieffer d’avec qui il a divorcé, il y a des lustres, est réapparue en France pour mener le combat en voulant attribuer vaille que vaille la disparition de son ancien mari qu’elle fait passer pour son époux à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login