Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gambie : Darboe se démarque de Barrow sur la chute de Jammeh
 
Adama Barrow et Ousainou Darboe Search Ousainou Darboe (ph)

© koaci.com– Mardi 19 Février 2019 – Le vice-président gambien, Ousainou Darboe, a critiqué ses compatriotes qui se jettent eux-mêmes des fleurs à propos de l’alternance qui est intervenue dans le pays.

En attirant l’attention des uns et des autres sur cette déviation, Darboe a dirigé ses critiques contre certains gambiens dont le Président Adama Barrow Search Adama Barrow qui se vantent d’avoir contribué à la lutte qui a abouti à la chute du régime de l’ancien Président Yahya Jammeh.

En meeting le samedi devant des militants du Parti Démocratique Uni (UDP) à Bakoteh, Darboe s’est inscrit en faux contre la déclaration de Barrow sur la télévision nationale et a déclaré que l’alternance a été obtenue grâce au fait malheureux qui advenu à Solo Sandeng et qui a incité la population à manifester.

Sur ce point, le vice-président gambien, qui est perçu comme un franc parleur, a laissé entendre que «Aujourd'hui, nous sommes tous en train de devenir égoïstes. Nous nous tenons tous devant les gens en disant que ‘‘J'ai fait ceci, j’ai fait cela ’’ » avant de rappeler que les gens oublient ce qui a déclenché la libération de la Gambie. Il a n’a pas manqué de souligner que c’est qui est arrivé à Solo Sandeng qui a poussé les gens à sortir.

Et pour rendre à César ce qui est à César, Darboe a mis au point que «Si nous n’etions pas sortis pas, personne ne gagnera cette élection, qui que vous soyez. Personne! Nous devrions tous rendre hommage à Solo Sandeng, nous devrions tous reconnaître Solo Sandeng, son sacrifice suprême ».

En partant de ce rappel, Darboe a facilité les anonymes qui ont lutté pour l’alternance et a déclaré que « Nous avons parmi nous des gens qui ont véritablement mené la lutte, mais pas certains d'entre nous qui prétendent être ceux qui ont vaincu Jammeh ».

Solo Sandeng a été torturé à mort par les agents de sécurité de la National Intelligence Agency (NIA) en avril 2016. La mort en détention de cet opposant avait déclenché le mouvement politique qui a permis de faire tomber Jammeh qui a dirigé le pays pendant 22 ans. Darboe, qui a dirigé une manifestation suite à l’arrestation de Sandeng à son assassinat, a été arrêté avec des membres de son parti et condamnés. Ils sont restés en prison jusqu’à l’arrivée au pouvoir de Barrow.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
7034 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 19/02/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login