Cameroun Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Coupe du Monde U17, fin du rêve d'une première d'Etienne Eto'o et d'expatriés chez les cadets
 

Cameroun: Coupe du Monde U17, fin du rêve d'une première d'Etienne Eto'o et d'expatriés chez les cadets

 
 
 
 4992 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 17 octobre 2019 - 07:37

Etienne Eto’o (Ph)


Alors qu’Etienne Eto’o Pineda fils de Samuel Eto’o et milieu offensif formé au Real Majorque, expliquait toute sa fierté d’arborer la tunique des Lions U17, le sélectionneur des cadets camerounais a mis fin à son rêve et à celui des autres expatriés. 


Etienne Eto’o et tous les jeunes footballeurs expatriés camerounais n’ont donc pas été retenus dans la liste publiée mercredi soir par Thomas Libih.


Finalement le technicien camerounais a choisi d’appliquer le décret du chef de l’Etat qui prescrit de sélectionner chez les U-17 et U-15, les joueurs formés et évoluant sur le sol camerounais alors qu’il n’existe pas de championnat des cadets.


Exit donc, les expatriés Etienne Eto’o Pineda (Mallorca), Tchato Enzo (Montpellier), Fotso Dani (AS Roma), Konango Jordan (AS Monaco), Tiki Aurel (Lyon) et Djile Bryan (Saint-Etienne).


La liste des 21 joueurs retenus pour participer à la phase finale de la coupe du monde de football messieurs U-17 du Brésil du 26 au 17 novembre ne comporte que des joueurs évoluant dans les clubs locaux. 


Polémique et pressions 


 

Une vive polémique a accompagné l’arrivée des expatriés dont Etienne Eto’o qui a le choix d’évoluer en sélection espagnole (nationalité de sa mère).


Si certains ont vu cette arrivée d’un bon œil, d’autres par contre ont exigé que soit appliqué le décret du chef de l’Etat qui prescrit que ne peuvent être sélectionnés pour les minimes U-15 et cadets U-17, " seuls les joueurs enregistrées dans les compétitions organisées par la Fecafoot"


Avant la publication de sa liste, l'entraîneur Thomas Libih a envoyé une correspondance, à la Fecafoot pour savoir s’il devait exclure de sa sélection les jeunes joueurs issus de la diaspora, pour rester fidèle aux termes du décret du Chef de l’Etat.

La Fecafoot a sollicité du ministre des Sports une dérogation sur l’application du décret de 2014.


En réponse, Narcisse Mouelle Kombi ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep), a écrit au Président de la République pour demander des instructions. Selon nos informations, la présidence n’a pas donné son accord.  

Avant la publication de la liste, la Fédération camerounaise de football a enjoint au coach des U17 de " constituer et communiquer à la FIFA la liste définitive des joueurs sans tenir compte de quelque restriction que ce soit ".


Au finish, le sélectionneur des cadets U-17 a choisi de respecter le décret du président de la république qui à la base visait à encourager la formation locale et promouvoir les produits locaux. 


 

Thomas Libih dit d’ailleurs n’être qu’un "petit entraîneur", à qui il ne "revient pas de violer le décret du chef de l'état'


Il a reconduit tout le groupe des cadets vainqueurs de la CAN U17 2019. 

Visiblement, au moment de l’élaboration du décret, les dirigeants camerounais étaient loin d'imaginer un tel scenario. Ils n’imaginaient pas se retrouver un jour avec une fédération incapable d'organiser des compétitions pour jeunes comme c'est le cas en ce moment.   



Armand Ougock



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Cameroun: Arrivée chahutée d'Etienne Eto'o pour sa première chez les U17
Etienne Eto’o, footballeur camerounais U17 (Ph)La sélection chez les U17, d’Etienne Eto’o et d’autres jeunes camerounais nés, formés et évol...
Cameroun | Sport      il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement