Cameroun Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: La société civile s'insurge contre le retard dans la mise sur pied de la couverture santé universelle
 

Cameroun: La société civile s'insurge contre le retard dans la mise sur pied de la couverture santé universelle

 
 
 
 2091 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 13 décembre 2019 - 11:12

Les membres de la coalition pour la mise sur pied de la CSU au Cameroun (Ph)


En marge de la journée de la Couverture santé universelle (CSU), des organisations de la société civile camerounaise ont dénoncé les retards pris dans l’implémentation de la CSU au Cameroun.  


Plus de deux ans après l’annonce à grands renforts médiatiques, le chantier de la CSU semble faire du surplace. 

Du coup, la société civile est montée au créneau autant pour dénoncer le retard dans la mise en œuvre de la CSU que pour proposer des pistes de solutions.  


"Le droit à la santé est un droit fondamental inhérent à la vie humaine. Ce n’est pas un privilège. Agissons pour que cesse le système de santé à deux vitesses. Evacuation sanitaire pour les uns et hôpitaux vétustes aux coûts onéreux pour les autres", a déclaré jeudi Ngwba Avezo, coordonnateur national du Resipat une Ong de la plateforme Affirmative Action qui œuvre dans le domaine de la santé.  


Les organisations de la société civile offrent des solutions pouvant aider le gouvernement à mieux implémenter dans les brefs délais la couverture santé universelle. 


 

"Nous pensons que les autorités peuvent réunir tous les experts du domaine de la santé avant d’adopter une loi sur la couverture santé universelle. Ils peuvent prélever des contributions au niveau des communautés", a ajouté Zenaibou Idé d’Impact santé Afrique.


Selon ces Ong, -qui prévoient dans la foulée une marche sportive samedi prochain-, les partenaires au développement pour la promotion de la CSU au Cameroun ont déjà fait une contribution estimée à 50 milliards FCFA avec une proposition d’allocation de 50% à la mise en œuvre de la CSU de l’ordre de 25 milliards FCFA sur la première année dans le scénario le plus ambitieux de 100% de couverture.  


En décembre dernier, les autorités ont fait savoir que le dossier d’investissement de la CSU était en bonne voie. 

70% des formations sanitaires avaient été visitées. La CSU dont l’implémentation est attendue devrait favoriser l’accès aux soins de santé du plus grand nombre de personnes au Cameroun.  


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Récupération politique, l'église catholique a-t-elle bien fait d'annuler sa marche?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Avec ses prises de positions et ses appels à manifester, Monseigneur K...
 
3630
Oui
78%  
 
920
Non
20%  
 
87
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement