Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Réaction du ministre de la Sécurité, Kan Dapaah, sur une vidéo à scandale sexuelle
 

Ghana: Réaction du ministre de la Sécurité, Kan Dapaah, sur une vidéo à scandale sexuelle

 
 
 
 5375 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 14 janvier 2020 - 09:04

Albert Kan Dapaah (ph)


Le ministre ghanéen de la Sécurité nationale, Albert Kan Dapaah, a réagi à la suite d’une prétendue fuite de vidéo de moments romantiques entre lui et sa supposée maîtresse.


Dans sa réaction, le ministre Kan Dapaah a déclaré que la vidéo en question est en cours d’investigation et qu’elle fait partie d'une série plus large de conversations pour dévoiler les gens qui sont tapis dans l’ombre. Ces derniers dira-t-il s’évertuent à collecter des informations qui pourraient être utilisées pour décrédibiliser des personnalités clés.


Il a saisi l’occasion pour préciser que les personnes qui sont liées à cette affaire de vidéo font l'objet d'une enquête de la part du service de sécurité.


Concernant la vidéo à scandale qui circule et qui met à mal son image, Kan Dapaah a fait savoir que « Les agents de sécurité utilisent régulièrement diverses méthodes, notamment des appâts, pour découvrir les cellules. Cette conversation est l'un de ces efforts ».


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a d’abord fait savoir que la vidéo et une deuxième conversation téléphonique avec une différente personne ont été trafiqués pour donner une fausse impression de conduite fâcheuse de sa part avant de révéler que l'original et les versions montées ont été récupérés.


En attendant les conclusions des investigations sur la vidéo qui est divulguée, des voix se font entendre pour exiger que le ministre de la Sécurité démissionne de son poste.


 

Sur la bande vidéo, la dame n’a pas montré son visage mais a demandé entre autres au ministre de lui montrer son visage, le pyjama qu'il portait mais aussi qu’elle aimerait lui faire un câlin.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : MTN récompense le premier supergagnant de son jeu Momo...
 
 
Côte d'Ivoire : MTN récompense le premier supergagnant de son jeu Momo dépôt-retrait
Société
 
Afrique : Un homme expulsé d'un avion avec un sachet en plastique en...
 
 
Afrique : Un homme expulsé d'un  avion avec un sachet en plastique  en Turquie
Côte d'Ivoire : Des femmes s'engagent à faire face au danger du développement durable à fin de freiner la déforestation
Société
Côte d'Ivoire : Des femmes s'engagent à faire face au danger du d...
Côte d'Ivoire il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Cocody, une riveraine percutée dans un état critique suite à une collision entre un gros camion et un véhicule particulier
Société
Côte d'Ivoire : Cocody, une riveraine percutée dans un état criti...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire : Le Parti écologique annonce une Marche verte dans la commune de Port-Bouët pour nettoyer les plages de Vridi et de Gonzagueville
Société
Côte d'Ivoire : Le Parti écologique annonce une Marche verte dans...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana: Réaction du ministre de la Sécurité, Kan Dapaah, sur une vidéo à scandale sexuelle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Faut pas nous faire tourner en bourrique par le bout du nez là, okay ? Mon vieux père au quartier à Bromacoté dit "y'a toi dans vidéo-là ou y'a pas toi là-dedans ?" On observe...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Avez vous l'impression que l'armée est mieux gérée de nos jours que ces dernières années?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : "Chassez Alassane Ouattara par les armes", condamnez vous les propos...
 
6302
Oui
67%  
 
2811
Non
30%  
 
271
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement