Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Pour la journée de la femme, le président Kaboré promet un gouvernement à 30% féminin
 

Burkina Faso : Pour la journée de la femme, le président Kaboré promet un gouvernement à 30% féminin

 
 
 
 1654 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 08 mars 2020 - 17:47



Le président Burkinabé Roch Marc Christian Kaboré s’est engagé ce dimanche à Ouagadougou, lors d’une rencontre nationale avec les femmes à former dorénavant un gouvernement composé d’au moins 30% de femmes. 



 Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a eu des échanges directs avec les femmes des 13 régions, présentes à Ouagadougou, dans le cadre de la commémoration de la 163e Journée internationale de la Femme.


 Cette célébration est placée, sous le thème : «Crise sécuritaire au Burkina Faso : quelles stratégies pour une meilleure résilience des femmes». 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Rendant hommage aux femmes qui commémoraient la 173e journée internationale des droits de la femme, le président Kaboré a salué le combat des femmes, à travers leurs différentes organisations et

Associations, assurant que «Investir dans la femme c'est assurer la prospérité d'un pays».


Il a particulièrement rendu hommage aux femmes des régions du Sahel, du Centre nord, de la Boucle du Mouhoun, de l'Est, du Nord, qui sont touchées par les menaces terroristes qui ont occasionné plus de 700 000 déplacés.



Pour l'autonomisation des femmes et des jeunes, Roch Marc Christian Kaboré a indiqué que 20 milliards de FCFA ont été octroyés au Fonds d'appui aux activités rémunératrices des femmes.  


Donnant sa vision sur la loi du quota genre votée par le parlement burkinabé, le président du Faso a indiqué que lors de la composition du prochain gouvernement, cette loi sera appliquée avec la nomination d’au moins 30% de femmes au sein de l’exécutif. 


Le ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, Marie Laurence Ilboudo Marchal, a alors, au nom des femmes, remercié le président du Faso, pour son engagement en faveur de l'épanouissement de la femme et de la fille.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Elle a par ailleurs dressé le bilan des engagements du 5e forum des femmes tenu en 2018.


Selon elle, sur 13 engagements, 8 ont été exécutés tandis que 5 sont en cours, soit un taux de 62℅. 


Elle a également décliné les recommandations des femmes lors dû forum, portant notamment sur un meilleur maillage sécuritaire national, un renforcement de la communication, la mise en œuvre d’un mécanisme d'alerte précoce impliquant les femmes, et des projets et programmes structurants au profit des femmes et des jeunes, afin de briser la chaîne de recrutement des terroristes.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso : 10 terroristes neutralisés dans le Sourou
 
 
Burkina Faso : 10 terroristes neutralisés dans le Sourou
Société
 
Côte d'Ivoire : À Yamoussoukro, après une pluie, des sauriens quittent...
 
 
Côte d'Ivoire : À Yamoussoukro, après une pluie, des sauriens quittent le lac pour  la ville
Côte d'Ivoire : Seulement un seul établissement a  fermé à Ouragahio où un cas du Covid 19  a été détecté
Société
Côte d'Ivoire : Seulement un seul établissement a fermé à Ouraga...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
Société
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
Burkina Faso il y a 13 heures
 
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame la lumière sur l'affaire
Société
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame...
Niger il y a 14 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Pour la journée de la femme, le président Kaboré promet un gouvernement à 30% féminin
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Encore des promesses... Pourquoi pas 50 pourcent ou 60 pourcent ou même 100 pourcent ? En tant qu'observateur, je crois pour ma part que c'est toujours une mauvaise approche de commencer par parler de quota... Il faut tout simplement dire qu'on va nommer plus de femmes aux postes de responsabilité. Et puis, il faut d'abord et avant tout que la femme soit compétente et veuille bien ce genre de rôle... Si on nomme forcément sans le désir ou la compétence on perpétuera l'idée selon laquelle la femme est incapable de faire du bon boulot heurtant ainsi même la femme qu'on voulait pourtant aidé... Encourageons juste les femmes à faire plus d'études pointues et avancées et de s'intéresser à la politique, le reste suivra toit seul... Toute autre voie n'est qu'artifice et petit sparadrap sur de grosses plaies... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement