Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Scrutin partiel, Paul Atanga Nji achète la presse pour masquer la vérité
 

Cameroun : Scrutin partiel, Paul Atanga Nji achète la presse pour masquer la vérité

 
 
 
 2358 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 22 mars 2020 - 19:04



Paul Atanga Nji ministre de l'administration territoriale (Minat)


Paul Atanga Nji, le ministre camerounais de l'dministration territoriale achète la presse pour masquer le fiasco du double scrutin partiel comme constaté par Koaci.


Selon des informations exclusives de Koaci, les camerounais des 11 circonscriptions dont 10 du Nord-ouest et 1 du sud-ouest ne se sont pas rendus massivement aux urnes ce dimanche 22 mars 2020 pour le scrutin partiel.


" Les bureaux de vote sont restés désespérément vides. Nous avons attendus les électeurs toute la journée. Moins de 10 électeurs sur les 310 attendus se sont déplacés vers le bureau de vote que j'ai supervisé ", déclare à Koaci sous anonymat, un président de bureau de vote joint au téléphone.


11 circonscriptions électorales étaient concernées par le scrutin partiel.


Quelques 300 000 électeurs étaient attendus. Six partis politiques étaient en compétition. 


 

De source proche à Elecam moins de 5% des électeurs concernés se sont déplacés ce dimanche.


Corruption


Dimanche soir, le ministre de l'administration territoriale qui a senti le vent tourner, a convoqué la presse pour masquer la vérité. Plusieurs patrons de médias privés ont été invités à envoyer leurs reporters. " Chaque reporter va recevoir une enveloppe ", explique une source.


Peu après 15:00 heure locale (14hGMT) les principaux responsables du ministère de l'administration territoriale ont décidé de communiquer.


" L'objectif de cette communication est de faire croire que tout s'est bien passé. Atanga Nji a donné des instructions pour qu'Elecam gonfle les chiffres du scrutin partiel", confie une source du Minat.



Sur internet, les images vides des bureaux de vote sont largement partagées.


" Les autorités camerounaises ont décidé d'étouffer le nouvel échec. Visiblement les menaces des sécessionnistes ont été suivies par les électeurs. La seule chose à faire c'est de frauder" , soutient un responsable d'Elecam..


 

Les sécessionnistes avaient appelé les populations à boycotter le scrutin.


Aprés le double scrutin du 9 février dernier, le conseil constitutionnel avait annulé les résultats dans certaines localités du Nord-ouest et du sud-ouest à la demande du social democratic front (SDF).


Le SDF avait dénoncé la présence sur les listes des candidats inéligibles et la falsification des résultats.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Scrutin partiel, Paul Atanga Nji achète la presse pour masquer la vérité
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Vous croyez qu'actuellement c'est aller voter qui constitue une priorité pour les gens ? Les gens cherchent à protéger leur famille et survivre et des clowns ennuient le peuple avec des votes dans le contexte d'urgence ou "guerre" sanitaire mondial.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement