Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le Maire de Mamfe abattu froidement en zone anglophone, les « Amba boys » revendiquent le meurtre
 

Cameroun : Le Maire de Mamfe abattu froidement en zone anglophone, les « Amba boys » revendiquent le meurtre

 
 
 
 3706 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 mai 2020 - 11:32

Ashu Priestley Ojong, Maire de Mamfe


La situation est toujours confuse dans les deux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, plus de trois ans après le déclenchement de la crise anglophone en fin octobre 2016.


Le Grand dialogue national (GDN) qui s’est tenu à Yaoundé du 30 septembre au 04 octobre 2019 semble n’avoir pas réussi à sortir définitivement le pays de cette crise. Les assassinats, enlèvements, viols et pillages s’y poursuivent. 


Dimanche, Ashu Priestley Ojong, 34 ans a été abattu par des individus armés non identifiés, se présentant comme des « Amba Boys » (appellation d’un des nombreux groupes armés qui sévissent dans la région.)


Le maire a été abattu dans son village alors qu’il procédait à une distribution des dons.


 

Selon plusieurs sources sécuritaires concordantes, le maire est tombé dans une embuscade à une dizaine de km de Mamfe.  

" Il a été attiré dans un guet-apens suite à un coup de fil qui prétendait à la réédition des sécessionnistes et l’invitait à y assister ", confirme sous anonymat à Koaci une source sécuritaire.  


 Ashu Priestley Ojong, était âgé de 34 ans. Il était le maire de la commune de Mamfe, une localité située dans le département de la Manyu, région du Sud-ouest. 


Sur internet, les " Amba boys" ont revendiqué son exécution. 


Des leaders sécessionnistes installés aux Etats-Unis avaient promis d’exécuter tous les députés et conseillers municipaux élus lors du double scrutin du 9 février 2020 dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest.


Militant du Rdpc, le jeune homme d’affaires avait été élu par acclamation à la tête du conseil municipal de Mamfe le 25 février dernier. Son parti avait remporté la majorité dans cette circonscription à l’issue du double scrutin législatif et municipal du 9 février dernier.


 

Ashu Priestley Ojong, s'était engagé à assurer l'électrification à 100% et d’étendre le réseau d'eau potable dans les zones nécessiteuses de la municipalité dont il était le Maire. 



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Burkina : Les partis de l'opposition et de la majorité rejettent l'idé...
 
 
Burkina : Les partis de l'opposition et de la majorité rejettent l'idée d'un report des législatives
Politique
 
Burkina Faso : Présidentielle, la candidature de Eddie Komboïgo validé...
 
 
Burkina Faso : Présidentielle, la candidature de Eddie Komboïgo validée par Blaise Compaoré
Burkina Faso : Présidentielle, ouverture en grande pompe du congrès d'investiture du président Kaboré
Politique
Burkina Faso : Présidentielle, ouverture en grande pompe du congr...
Burkina Faso il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Décès de Gon, L'Ambassade de Côte d'Ivoire aux Etats-Unis rend hommage à «l'homme d'écoute»
Politique
Côte d'Ivoire : Décès de Gon, L'Ambassade de Côte d'Ivoire aux Et...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, des anciens Députés PDCI-RDA : « Bédié au Secours » Bédié
Politique
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, des anciens Députés PDCI-RDA...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Le Maire de Mamfe abattu froidement en zone anglophone, les « Amba boys » revendiquent le meurtre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Et voilà l'oeuvre des nègres de maison. On dépasse les limites du tolérable pour aggraver les blessures. L'Afrique est mal barrée !!
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement