Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mouvement de colère, les agents de santé des prisons lancent l'opération «bandeau rouge», voici leurs revendications
 

Côte d'Ivoire : Mouvement de colère, les agents de santé des prisons lancent l'opération «bandeau rouge», voici leurs revendications

 
 
 
 5777 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 juillet 2020 - 16:27

un véhicule de santé à l'entrée de la MACA et Camara Potamnan, porte-parole du collectif des agents de santé des prisons (Ph KOACI)


Des agents de santé des différentes prisons du pays ont décidé de se faire entendre.


Réunis au sein d'un collectif, ces agents de santé des 34 prisons du pays veulent exprimer leur colère.


Ils ont décidé de lancer demain mercredi 22 juillet 2020 l'opération «bandeau rouge» en signe de protestation.


S'ils entendent assurer néanmoins le service, ces agents de santé des prisons ont décidé de déposer auprès de leurs autorités compétentes une motion de protestation.


«Vraiment les détenus ont besoin de nos soins et les priver de soins ne serait pas du tout beau.», a tenu à préciser Camara Potamnan, porte-parole du collectif de ces agents de santé des prisons se confiant ce jour à KOACI.


 

Le porte-parole des agents de santé des prisons affirme que ce mouvement de colère prévu du 22 au 24 juillet 2020 a pour objectif d'attirer l'attention des autorités compétentes après plusieurs courriers adressés à ces derniers.


«Nous avons introduit cette motion de protestation à la suite de plusieurs courriers que nous avons adressés à nos autorités pour chercher à régler ce problème. On ne peut pas comprendre que nos collègues du ministère de la santé perçoivent des primes Covid-19 et nous autres nous ne les percevons pas alors que nous faisons la même activité. On ne peut pas comprendre cela», a lâché Camara Potamnan.


Le porte-parole des 62 agents de santé des 34 prisons du pays révèle que l'on dénombre à ce jour 91 cas de Coronavirus en milieu carcéral


«Certains de nos agents ont même été infectés et nous trouvons que c'est une injustice et nous manifestons pour attirer l'attention des autorités pour que ce problème soit rectifié», a martelé le porte-parole qui précise que tous les agents de la santé des prisons seront en bandeaux rouges à partir de demain mercredi en signe de protestation.


Pour une population carcérale d'environ 23 mille, ces 62 agents de santé des prisons précisent qu'ils sont laissés pour compte.


En dehors de la prime Covid-19, ce collectif des agents de santé des prisons réclament également des indemnités de sujétion.


 

«Quand on est assujetti à des contraintes horaires, les permanences et que le service est assuré les jours non ouvrables, nous supposons qu'on a droit à la prime de sujétion et cette prime a été instituée par le ministère de la justice, mais jusqu'à présent on n'a pas cette prime», a expliqué le porte-parole des agents de santé des prisons.


Enfin, ces agents réclament comme troisième revendication, l'amélioration de la politique de santé en milieu carcéral.


«Dans la politique les rôles du ministère de la justice sont bien définis et aussi comment le personnel doit être pris en charge. On aimerait que cette politique voit le jour», a conclu Camara Potamnan.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement