Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La psychose s'installe à Yaoundé après plusieurs explosions de bombes artisanales
 

Cameroun : La psychose s'installe à Yaoundé après plusieurs explosions de bombes artisanales

 
 
 
 2369 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 août 2020 - 07:30

(Ph)

Un colis faussement présenté comme une bombe artisanale, a été découvert lundi à Yaoundé au siège du ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative (Minfopra). Le bâtiment a rapidement été vidé de ses occupants paniqués. Les équipes de déminage de la gendarmerie nationale ont conclu après expertise, à une fausse alerte à la bombe. 


Tout s’est déroulé en mi-journée. Des agents en service ont repéré un colis « suspect » visiblement abandonné à la porte 207 du Minfopra.


Les équipes de déminage de la gendarmerie nationale rapidement alertées, ont révélé qu’il s’agissait d’un bipeur d’insuline dans un carton en provenance du Nord dans lequel se trouvaient des dossiers des agents de l’Etat en cours de recrutement.

« Ledit colis avait une minuterie et un bruit. On pouvait entendre le tictac », à moins d’un mètre déclare sous anonymat un agent en service dans ledit ministère.


Une ceinture de sécurité a été déployée autour du bâtiment. On pouvait voir des hauts responsables en charge des questions sécuritaires de la capitale. La psychose s’est rapidement installée dans la capitale.  


 

Dans l’après-midi, les autorités notamment le ministre en charge de la Fonction publique, a tenté de rassurer ses collaborateurs leur demandant de reprendre sereinement le service. Trop tard, certains agents paniqués avaient déjà regagné leurs domiciles.


Psychose

En trois mois, quatre explosions de bombes artisanales ont secoué Yaoundé la capitale du pays.  

Si ces explosions de bombes artisanales n’ont pas fait de morts, elles ont causé de dégâts matériels importants et fait des victimes.

La plus récente au marché Mokolo dans un quartier populaire de Yaoundé a fait deux blessés graves. 

Plus encore, elle semble avoir définitivement créé la psychose et démontré aux camerounais qu’ils ne sont en sécurité nulle part dans leur pays qui fait face à plusieurs crises sécuritaires.


Selon une opinion répandue, ces explosions sont liées à la crise sécuritaire qui secoue les deux régions anglophones du sud-ouest et du Nord-ouest.


 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A deux jour du vote présidentiel, la non brutalité des forces de l'ordre face aux casseurs est elle stratégique?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que pe...
 
1301
Oui
31%  
 
2731
Non
66%  
 
135
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement