Nigeria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-USA:  Sanction ciblée des USA pour malversations électorales en 2019
 

Nigeria-USA: Sanction ciblée des USA pour malversations électorales en 2019

 
 
 
 2508 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 septembre 2020 - 10:43

Mike Pompeo, le Secrétaire du Département d'Etat (ph)


Les Etats-Unis d’Amérique (USA) ont imposé des restrictions de visa à des nigérians dont les noms ne sont pas divulgués pour leurs actions durant les élections de novembre 2019 dans les États de Kogi et de Bayelsa et dans la perspective des élections de gouverneurs dans les États d'Edo et d'Ondo.


L’information est contenue dans un communiqué rendu public hier lundi par le Département d'Etat que dirige le Secrétaire Mike Pompeo. La restriction de visa cible un nombre de nigérians en raison de leur conduite à l'approche des élections de gouverneurs et non tous les nigérians.


Le communiqué a relevé qu’« en juillet 2019, nous avons annoncé l'imposition de restrictions de visa aux Nigérians, qui ont sapé les élections de février et mars 2019. Aujourd'hui, le secrétaire d'État impose des restrictions de visa supplémentaires aux particuliers pour leurs actions entourant les élections de novembre 2019 dans les Etats de Kogi et de Bayelsa et dans la perspective des élections de septembre et d'octobre 2020 dans les Etats d'Edo et d'Ondo ».


 

Pour les USA « cette décision reflète l’engagement du Département d’État à travailler avec le gouvernement nigérian pour réaliser son engagement de mettre fin à la corruption et de renforcer la démocratie, la responsabilité et le respect des droits de l’homme». Concernant la mesure prise contre ces nigérians, Pompeo a déclaré que les personnes visées par la restriction de visa ont jusqu'ici opéré en toute impunité aux dépens du peuple nigérian et ont porté atteinte aux principes démocratiques.


En vue de rectifier le tir et ce à l'approche des prochaines élections dans les Etats d'Edo et d'Ondo, les USA exhortent toutes les parties prenantes, y compris la Commission Electorale Nationale indépendante (INEC), les partis politiques et les services de sécurité, à respecter les principes de la démocratie et à faciliter des élections véritablement libres et équitables, transparentes et non violentes.


En première réaction à la décision américaine, l’ancien sénateur de Kaduna, Shehu Sani a déclaré que la restriction de visas aidera le Nigéria à garantir des élections crédibles et transparentes.


Pour les faits, rappelons que bien que la Commission Electorale du Nigeria ait proclamé les vainqueurs des élections, les partis d'opposition ont rejeté les résultats, alléguant des cas de truquage et d'injustice. Les gouverneurs des deux États concernés ont été jugés par la Cour suprême du Nigéria.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement