Togo Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Les défis et états généraux de l'ECO se précisent sans Nathalie Yamb
 

Togo : Les défis et états généraux de l'ECO se précisent sans Nathalie Yamb

 
 
 
 8098 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 15 mai 2021 - 15:04


Illustration partielle pour le colloque (ph)


Les organisateurs des états généraux de l’ECO, le nom d'un projet de monnaie unique des 15 pays de la CEDEAO, ont précisé que le colloque prévu à Lomé au Togo vise à réfléchir sur la transition vers l’ECO et définir une feuille de route à soumettre aux chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.


Cette précision a été faite par les organisateurs dont fait partie l'économiste et professeur togolais Kako Nubukpo, connu pour ses positions anti-franc CFA. Les états généraux de l’ECO sont projetés pour se tenir du 26 au 28 mai 2021 à l’Université de Lomé au Togo.


Désistement de Mme Nathalie Yamb


Plusieurs personnalités sont annoncées à cette rencontre à Lomé. Elles sont entre autres Serge Ekue, Lionel Zinsou, Carlos Lopes, Wilfrid Do Rego, Mamadou Koulibaly, Koffi Ahadzi-Nonou, Alioune Sall, Caroline Roussy.

Une activiste helvétique d’origine camerounaise, Mme Nathalie Yamb, annoncée précédemment a décliné le 12 mai dernier sa participation à la rencontre pour certains prétextes.


 

Des raisons de son désistement, l’ancienne conseillère du président du parti LIDER en Côte d’Ivoire a émis un doute sur la rencontre. A ce effet, elle a déploré le fait que des représentants des banques centrales du Nigeria, de la Séria Leone, de la Gambie, ou encore la Guinée, qui sont tous membres de la CEDEAO ne soient pas convié a ce colloque ou ont été écartés par Nubukpo.


Sur ces interrogations, elle a relevé qu’étant donné qu’il y a sept monnaies dans l’UEMOA, quelle solution pourra être proposé à la CEDEAO si les six autres pays dont le Nigeria, sont laissés en marge de la rencontre. Prétextant que le prof Nubukpo a fait l’éloge de la comédie organisée à Abidjan en décembre 2019 sur le pseudo mort du franc CFA, elle a déduit que l’ancien ministre togolais chargé de la Prospective a rejoint la galaxie "macronienne".


Mise au point des organisateurs


Les organisateurs du colloque se disent être surpris d’apprendre avec beaucoup de déception le désistement de Yamb des états généraux de l’ECO, des préjugés sur la tenue du colloque et la perception de Nubukpo comme un agent infiltré qui roule pour la France.


Sur le bien-fondé de la rencontre, les organisateur ont saisi l’occasion « pour rappeler que loin des thèses complotistes, le débat actuel F CFA/ECO doit nous encourager à être les plus factuels et les plus pédagogues possibles ».


 

Les participants attendus débattront sur le thème « Quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’Ouest ? ». Cette rencontre prévoit plusieurs panels avec des thèmes diversifiés sur les contours de l’ECO et son opportunité pour les pays de l’Afrique de l’ouest notamment les conditions économiques et politiques de la faisabilité de la monnaie de la CEDEAO.


Soulignons qu’au niveau de la CEDEAO, la convergence devant faciliter la mutation du F CFA en ECO a été repoussée en janvier 2022 pour cause de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus dans la sous régions. La marcha à suivre s’avère être le suivi d’une feuille de route claire et précise afin de relever les défis pour la mise en œuvre de l’ECO.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Togo : Les défis et états généraux de l'ECO se précisent sans Nathalie Yamb
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
A ce effet, elle a déploré le fait que des représentants des banques centrales du Nigeria, de la Séria Leone, de la Gambie, ou encore la Guinée, qui sont tous membres de la CEDEAO ne soient pas convié a ce colloque ou ont été écartés par Nubukpo. Justement parcequ’il y’a des gens qui savent réfléchir là-bas; du côté du Ghana je pense que ouatara dans ses malhonnêtes compétences de criminel a pu convaincre le Stupide Nana Akkufo pour adhérer à l’éco de Macron et ouatara + Nubukpo. C’est de l’escroquerie intellectuelle ce Nubukpo. Mais toi Nubukpo je te préviens : tu es un sale Negre à la servitude volontaire. Toi et Zinzou vous pensez faire le job de la France pour être les futurs présidents du Togo et du Bénin. Détrompez vous surtout toi Nubukpo, tu feras le bon travail en faisant continuer le système colonial cfa avec changement de nom seulement mais ton salaire les mêmes français vont te tuer.Attends seulement de voir .
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sieben
Quilla analyse objective as tu apporté? Quelle réponse as tu donnée aux préoccupations de Nathalie YAM si ce n'est un verbiage creux dénudé de tout sens. Apprenez à comprendre, à analyser, ne voyez pas chaque fois le diable partout. Quand on critique, on doit être capable d'apporter des propositions ou solutions. C'est ce que KUKO Nabukpo essait de faire en réunissant une équipe de sachant. Et en plus cette équipe s'intéresse d'abord à la mise en place de mesures et critères de convergences du FCFA vers l'Eco, car ces critères seront appréciables selon la monnaie. Le Naira par exemple ou le cedi Ghanéen ou encore le Franc Guinéen n'auront pas les mêmes difficultés à atteindre les critères de convergence. Vous voulez que KUKO Nabukpo ne soit que quelqu'un qui critique le FCFA à tout va, sans propositions de sortie ou d'évolution de cette dernière. Arrêtez d'être réducteur. Et puis nous autres optimistes Africains, nous ne sommes pas traumatisés par les colons Occidentaux que ce soit la France ou un quelconque pays. Arrêtez de voire le mal partout, encouragez plutôt les initiatives louables. Nathalie ne profite t-elle pas des avancés du système Helvétique là où des africains continuent de souffrir , de subsister. Beaucoup aimeraient avoir la chance qu'ils ont de vivre que de subsister.
 
 il y a 4 mois
Babili
Analyse objective vous dites ????? La cedeao se réduit elle aux seuls pays invités par le nouveau acheté esclave de la France ?????? Pourquoi un état général de quelques petits soient disant intellectuels de quelques pays va être imposé aux chefs d’Etats de l’ensemble?????? Revenons même à la déclaration surprenante d’Abijan qui usurpe le plan de monnaie unique de l’ensemble de la communauté par une déclaration unilatérale qui marque de le manque d’égard et de respect pour les autres chefs d’Etats; n’est ce Pas cette logique qui continue???? Mais Monsieur ou Madame Sieben, Nubukpo lui un individu, un simple citoyen où a t il eu des moyens financiers pour organiser un tel état général?????? Qui le finance???? Sans doute la France . Qu’est ce que la France a avoir dans le système financier dans l’indépendance financière d’un pays ou d’un groupe de pays ????? Dites moi quel africain est dans la recherche des problèmes de l’Euro????? La présence de la France dans tels projets est elle gratuite pour la beauté des yeux des africains? Cessez de vous infantiliser à l’éternité: grandissez un peu, faites les choses par vous mêmes, cessez de boire au biberon jusqu’à la fin de votre vie: soit vous êtes naïf ou soit un simple connaisseur criminel paresseux à vie . Justement c’est ça le vrai sens de l’esclavage : la paresse de penser par soi et d’agir par soi pour soi. Les africains ont été aussi dans de grandes écoles de formation que les Européens pour pouvoir décider, faire des projets viables pour leurs pays respectifs: la France peut t’elle les laisser tranquille pour elle aussi s’occuper des ses gilets jaunes ? Pourquoi la France veut elle tant aider les africains? Le Nigeria a posé comme préalable le non dépôt des richesses des pays africains à la banque de France en échange à la production de la monnaie. Sans doute pourquoi on veut faire sans le Nigeria.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement