Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Approvisionnement en eau potable de Yaoundé, le gouvernement repousse sa promesse de combler le déficit
 

Cameroun: Approvisionnement en eau potable de Yaoundé, le gouvernement repousse sa promesse de combler le déficit

 
 
 
 9240 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 28 juillet 2021 - 08:23



Le chantier du Projet d’alimentation en eau potable de Yaoundé et ses environs à partir du fleuve Sanaga (Paepys), livrable en décembre 2021 sera achevé en 2022. La révélation a été faite mardi par le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba.

Pour justifier le retard, le Minee évoque plusieurs facteurs des raisons liées aux indemnisations des riverains et des retards constatés sur certains segments du chantier.


78% du taux de réalisation 


«Les travaux de réalisation du Projet d’alimentation en eau potable de Yaoundé et ses environs à partir du fleuve Sanaga sont à 78% du taux de réalisation. Et en termes de calendrier, en fin d’année 2022, les premiers mètres cubes d’eau de Batchenga seront livrés à la ville de Yaoundé. Nous avons regardé les différents lots, la station de captage et de pompage d’eau est pratiquement achevée, les stations de refoulements sont réalisées au moins à 93%, l’usine de traitement des eaux est réalisée à 95-96%, le poste de transformation électrique est quasiment achevé. Pour l’instant, il ne reste qu’un lot, celui de pose des conduites d’eau et ce lot-là, il est réalisé à 25%. Il a pris du retard par ce qu’il fallait régler la problématique des indemnisations. Maintenant que cela est fait, il enregistre 25% déjà réalisé», a déclaré le Minee au terme de la Séance de travail qu’il a eue avec les autorités et les ingénieurs du chantier.


 

Vitesse supérieure


Depuis deux mois, le ministre de l’Eau et de l’Energie dit avoir demandé à l’entreprise en charge de la réalisation du projet d’alimentation de Yaoundé et ses environs en eau potable, de passer à la vitesse supérieure de faire un minimum de pose de 4km par mois.

 « Ils sont déjà en train de passer le cap de 4 km, pour atteindre 5 km de pose par mois. Donc, vous voyez bien que sur les 60 km de conduites à poser, 18 km sont déjà posées, il en reste donc 42 km, et si on fait un minimum de 4 km par mois, dans 12 mois, on aura fini la pose de ce pipeline », a poursuivi le patron de l’Eau et de l‘Energie.

Concernant la ligne électrique, elle partira de Kometou (localité environnante de Yaoundé), vers la station de pompage, les travaux vont démarrer bientôt.


« Nous sommes en train de mutualiser nos moyens avec le projet Nachtigal, on va utiliser leur couloir et les travaux devraient démarrer bientôt. Nous sommes confiants, nous sommes rassurés que d’ici la fin de l’année 2022, les populations de Yaoundé, auront davantage d’eau, 300 mille mètres cubes d’eau, /jour pour un déficit qui est évalué actuellement à 120/130 mille mètres cubes d’eau par jour, avec 300 mille mètres cubes, la demande sera plus que satisfaite », a conclu Gaston Eloundou Essomba.


 

En rappel, le Paepys est financé par un prêt d’Eximbank China de 399 milliards FCFA. Il est exécuté par l’entreprise chinoise Sinomach.

Le gouvernement camerounais a présenté le Paepys comme la solution pour mettre un terme au déficit en eau potable à Yaoundé la capitale et ses environs. Il devra fournir 300 mille m3/j extensible à 400 mille m3/j. Pour l’heure, Yaoundé et ses environs reçoivent 185 m3/j.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun: Approvisionnement en eau potable de Yaoundé, le gouvernement repousse sa promesse de combler le déficit
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement