Afrique Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : « Il est temps » d'en « finir » avec la lutte contre le terrorisme, lance le président Damiba
 

Burkina Faso : « Il est temps » d'en « finir » avec la lutte contre le terrorisme, lance le président Damiba

 
 
 
 1814 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 21 juillet 2022 - 21:18

Sandaogo Damiba



Au Burkina Faso, pays qui subit des attaques terrorisâtes depuis 2015, le président de la transition, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a indiqué qu’il était temps maintenant d’en finir avec le phénomène. 


« Je voudrais vous transmettre mes encouragements pour ce qui est déjà fait et vous inviter à redoubler d’efforts, parce que la lutte que nous avons engagée depuis plusieurs années, il est temps maintenant que nous puissions la finir », a indiqué le Président du Faso aux différentes unités de la police qu’il a visité ce matin. 


Il les a exhortés à plus d’engagement et de combativité dans la lutte contre le terrorisme.


Le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a instruit les unités d’interventions de la police nationale à changer leurs habitudes en intégrant la situation sécuritaire.


 

 « Je voudrais rappeler au niveau des entités de la police que quand la situation sécuritaire devient assez trouble, nos manières de faire en temps de paix doivent également évoluer. Des mesures urgentes doivent être prises pour intégrer la donne sécuritaire dans les différents dispositifs de la police nationale », a soutenu le Chef de l’Etat.


Le président du Faso a, par ailleurs, appelé à la cohésion au sein des différentes forces, estimant que toutes les forces de défense et de sécurité ont leurs rôles dans les mécanismes de défense et de protection du pays. 


C’est pourquoi il a invité les unités « à travailler véritablement pour gagner en termes de cohésion et de solidarité parce que l’ennemi ne fait pas de distinction ».


Le dernier point du message du Chef de l’État aux unités d’intervention de la police nationale est l’utilisation des réseaux sociaux.


 « Notre manière de communiquer à la faveur des réseaux sociaux nous dessert et montre nos positions. Nous partageons des éléments qui facilitent le travail de l’ennemi et démoralisent nos hommes », a ajouté le Chef de l’État. C'est pourquoi il a invité ses interlocuteurs à plus de retenue et de prudence. 


 

À l’issue de son intervention, les éléments de la police nationale ont exprimé leurs doléances au chef de l’État qui se résument à l’acquisition de matériels plus performants pour la lutte contre le terrorisme et l'amélioration de la prise en charge des blessés de la police lors des attaques terroristes.


Le Président Damiba a rassuré ses interlocuteurs du jour que des commandes de matériel sont déjà faites et d'autres sont en cours d'examen. Il a dit prendre bonne note des autres besoins exprimés pour un meilleur engagement de la police nationale dans la lutte contre l’hydre terroriste.



Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Burkina Faso : « Il est temps » d'en « finir » avec la lutte contre le terrorisme, lance le président Damiba
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Encore un autre bidasse. Ils aboient qu'ils prennent le pouvoir pour la sécurité mais ils ne font que créer les conditions pour l'aggravation de cette situation sécuritaire sans compter la destruction de leurs économies respectives... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu etais oú ???... Moi, j'adore les nouveaux "3 bidasses"(rois) du Mali, Burkina et Guinée..... Dans la plupart des colonies Francophones d'Afrique, il faudra absolument de bons bidasses, pour mettre de l'ordre ..
 
 il y a 2 mois
Peace101
On avance... Je vois que j'ai manqué en tant qu'observateur à plus d'un(s) avec mon silence radio. Riresssses... Ceci dit toi même là oh, comment tu cautionnes qu'on refasse les mêmes bêtises pour espérer avoir des résultats différents ? Tous les bidasses n'ont apporté qu'insécurité accrue, pauvreté accrue, violations des droits de l'homme accrues, précarité exponentielle. Dis-moi, c'est quoi ça ? Voyons, retourne dans tes plantations pour ne pas dire et cautionner ce genres de choses, okay ? Pourquoi même voudrais-tu réfléchir comme les suiveurs de l'illettré polygame gbagba du parti de pipi ?
 
 il y a 2 mois
aze
Un clown. Tu demandes mon avis là ?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
J'ai toujours dit sur @KOACI que, le départ brutal de Blaise Compaoré du pouvoir pourrait etre la cause principale des attaques terroristes au burkina.... Si Blaise Compaoré pourrait revenir au pouvoir, ces attaques cesseront.... Ce qui est IMPOSSIBLE.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter