Afrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique : Akufo-Addo appelle à l'unisson pour exiger de l'Europe des réparations pour la traite des esclaves
 

Afrique : Akufo-Addo appelle à l'unisson pour exiger de l'Europe des réparations pour la traite des esclaves

 
 
 
 1813 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 03 août 2022 - 13:12


Nana Akufo-Addo (ph)


Le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a convié les dirigeants des pays africains à s'unir pour exiger des pays européens des réparations pour les actes commis durant la colonisation mais aussi qu’ils présentent des excuses pour la traite des esclaves et des crimes commis.


Akufo-Addo a lancé cet appel le lundi 1er aout dernier à Accra au Ghana lors du sommet sur les réparations et la guérison du racisme et a plaidé qu’il est temps que l'Afrique, dont 20 millions de ses filles et fils ont été déportés reçoive des réparations.


Le sommet mondial sur les réparations et la guérison raciale est co-organisé par la Commission de l'Union Africaine, le Fonds pour l'héritage de la justice transitionnelle en Afrique et d'autres parties prenantes.


La rencontre à laquelle ont pris part des ghanéens et des personnes venues de la diaspora vise à offrir une opportunité aux différents pays africains et de la diaspora de s'engager à redéfinir les stratégies, à construire des ponts et à susciter la confiance dans la campagne mondiale d'indemnisation de l'Afrique pour tout le tort causé au continent.


 

Justificatifs des réparations


Pour justifier son appel sur les réparations et la guérison raciale, Akufo-Addo a soutenu que les effets de la traite des esclaves ont été dévastateurs pour le continent africain et pour la diaspora africaine. Il a ajouté toute la période de l'esclavage a étouffé le progrès économique, culturel et psychologique de l'Afrique.


Selon le Président ghanéen, lorsque les Britanniques ont mis fin à l'esclavage, tous les propriétaires d'africains réduits en esclavage ont reçu des réparations à hauteur de 20 millions de Livres sterling, l'équivalent aujourd'hui de 20 milliards de Livres sterling, mais les africains réduits en esclavage eux-mêmes n'ont reçu aucun sou. De même aux États-Unis, les propriétaires d'esclaves recevaient 300 dollars pour chaque esclave qu'ils possédaient ; les esclaves eux-mêmes ne recevaient rien.


En justifiant la réclamation de la demande a réparation, Akufo-Addo a révélé que « les Amérindiens ont reçu et continuent de recevoir des réparations ; Les familles américano-japonaises, qui ont été incarcérées dans des camps d'internement en Amérique pendant la seconde guerre mondiale, ont reçu des réparations. Le peuple juif, dont six millions ont péri dans les camps de concentration de l'Allemagne hitlérienne, a reçu des réparations, y compris des subventions et un soutien à la patrie ».


 

Tout en réitérant qu'aucune somme d'argent ne peut réparer les dommages causés par la traite transatlantique des esclaves et ses conséquences, qui s'étendent sur plusieurs siècles, le président a déclaré que « néanmoins, il est maintenant temps de relancer et d'intensifier les discussions sur les réparations pour l’Afrique. En effet, le temps est venu depuis longtemps ».


Eu égard a cet appel, le chef du Secrétariat de l'architecture de la gouvernance africaine à l'Union Africaine, l'ambassadeur Salah Hammad, a déclaré à la fin du sommet que l'Afrique parlera d'une seule voix et dans l'unité pour réclamer justice pour les crimes commis.


Mensah,   

Correspondant permanent de KOACI au Ghana, Togo et Nigeria

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Afrique : Akufo-Addo appelle à l'unisson pour exiger de l'Europe des réparations pour la traite des esclaves
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter