Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Ouagadougou réagi a des propos controversés du president nigérien
 

Burkina Faso : Ouagadougou réagi a des propos controversés du president nigérien

 
 
 
 6715 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 28 mai 2023 - 10:24

 


 Le Burkina Faso, à travers le ministre en charge de la communication, Jean-Emmanuel Ouédraogo, à interpellé le président du Niger Mohamed Bazoum après ses propos controversés sur l'enrôlement des civils dans la lutte contre le terrorisme, une solution prônée par Ouagadougou avec une loi portant mobilisation générale. 


En effet, dans une déclaration sur un média français , Mohamed Bazoum affirmait que les terroristes sont plus aguerris que les armées de la sous-région et que c’était une erreur tragique pour le Burkina Faso, d’associer les civils, notamment les volontaires pour la défense de la patrie (VDP) dans la lutte contre les groupes armés. 


Selon les propos du ministre Ouédraogo, rapporté par l'agence officielle d'information, le président nigérien Mohamed Bazoum manque de vision, en pensant que des soldats venus de l’Occident vont se sacrifier gratuitement pour sauver son pays.


 

« Confier cette guerre à des armées venues des contrées lointaines, c’est avoir une courte vue en pensant que des soldats vont quitter l’Occident et venir se sacrifier de façon désintéressée pour le destin de nos pays. Mais visiblement, le président nigérien a fait l’option de confier son pays et le destin de son combat engagé à des pays étrangers », a déclaré samedi M. Ouédraogo.

«Contrairement au président nigérien, toute la dynamique de la Transition (au Burkina Faso) est fondée sur notre conviction intime et profonde que nos vaillantes Forces de défense et de sécurité, que nos vaillants Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), soutenus par le peuple burkinabè dans son ensemble et sous le leadership de son Excellence, le capitaine Ibrahim Traoré, vont relever le défi », a indiqué le ministre Ouédraogo.


Et de poursuivre : « Nous allons reconquérir notre territoire. Nous allons ramener la paix par nous-mêmes ». 


Il a par ailleurs jugé malheureux, qu’un chef d’Etat estime que des hordes terroristes sont plus aguerries que « nos armées ». 


« Nous avons le plus profond respect pour l’armée nigérienne qui est une armée vaillante, pour le peuple nigérien qui est un peuple vaillant. Nous avons ici la conviction que ce peuple, que cette armée, contrairement à ce que le président nigérien a dit, est capable par lui-même de relever ce défi historique. 

Mais comme je l’avais dit, tout le problème : c’est le leadership », a estimé Jean-Emmanuel Ouédraogo.

En rappel, le  26 avril, un général nigérien, Mahamadou Tarka dit Abou avait déjà critiqué la stratégie du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme. 



Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso : Ouagadougou réagi a des propos controversés du president nigérien
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
Les Bazoum, Dramane, etc n'ont rien à faire au sommet de nos état africains. Ce sont des individus qui travaillent contre l'Afrique, qui souhaitent que l'Afrique soit déchirée par des guerres ethniques et pour le bonheur des impérialistes.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter