Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Biya nomme un nouveau juge au tribunal militaire où l'affaire Martinez Zogo traine depuis 11 mois
 

Cameroun : Biya nomme un nouveau juge au tribunal militaire où l'affaire Martinez Zogo traine depuis 11 mois

 
 
 
 2561 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 décembre 2023 - 15:50

 Martinez Zogo journaliste assassiné en janvier (Ph)


L'exécutif Camerounais vient de réagir à la libération manquée de l'homme d'affaires Amougou Belinga et de Maxime Eko Eko dg des renseignements, selon un décret du Président Biya lu à la radio à capitaux publics.


Une dizaine de jours après la vraie/fausse libération d'Amougou Belinga et de Maxime Eko Eko.


Le juge d'instruction en charge du dossier de l'assassinat du journaliste Martinez Zogo a un nouveau collaborateur. Il s'agit du lieutenant-colonel Nzie Narcisse par ailleurs vice-président du tribunal militaire de Yaoundé.


Le 1er décembre dernier, le juge Sikati II Kamwo avait signé les ordonnances de libération de l'homme d'affaires Amougou Belinga et de Maxime Eko Eko dg de la direction générale des renseignements extérieurs (Dgre, contre-espionnage camerounais).


Les deux hommes, sont entendus dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de Martinez Zogo, dont le corps sans vie a été découvert dans une banlieue de Yaoundé le 22 janvier dernier.


Quelques heures plus tard, le juge d'instruction Sikati II signait un autre document indiquant que les premiers n'étaient pas "authentiques".


Selon les avocats d'Amougou Belinga, les documents étaient bel et bien "authentiques" et avaient été déchargés dans le bureau du greffier en chef.


 

Selon Charles Tchoungang, avocat d'Amougou Belinga l'indécision du juge était un "déni de justice" et une "violation" flagrante du droit dans une République.


Colère du bâtonnier


Dans une correspondance datée du 8 décembre dernier et adressée au ministre délégué à la présidence, chargé de la défense, Me Mbah Eric Mbah, président de l'Ordre des avocats, demandait à Joseph Beti Assomo, de diligenter une enquête et de faire toute la lumière sur cette affaire.


Le bâtonnier Camerounais relevait dans sa correspondance, que ces contradictions ternissent l'image de la justice Camerounaise, exposant le système judiciaire à la calomnie. Mettant aussi à l'épreuve, l'intégrité du système judiciaire.


Aussi, insistait-il sur l'importance de vérifier l'authenticité des ordonnances de libération.


 Et, s'il s'agissait des faux documents, de traduire les responsables en justice.


"Le nouveau juge nommé ce 12 décembre par le Président Biya, va renforcer les enquêteurs et peut-être, il faudra reprendre l'enquête à zéro", affirme une source au ministère de la Défense.


 

Ces dernières semaines, le juge Sikati orientait l'enquête vers de nouveaux suspects dont Martin Savom, maire de Bibey et proche de Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre d'État et secrétaire général de la présidence de la République.


Les camerounais sauront-ils (enfin) la vérité sur l'assassinat du journaliste Martinez Zogo ?


En attendant, l'affaire piétine depuis 11 mois.



 

Armand Ougock, correspondant permanent de koaci au Cameroun.


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Le PPA CI choisit Gbagbo pour être candidat en 2025, un cadeau pour Alassane Ouattara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Sénégal : Bassirou Faye, un "allié" de la Côte d'Ivoire de Ouattara ?
 
3167
Oui
58%  
 
2133
Non
39%  
 
147
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Biya nomme un nouveau juge au tribunal militaire où l'affaire Martinez Zogo traine depuis 11 mois
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter